Accueil Sheeva en concert
Mercredi 18 septembre 2019 : 14429 concerts, 25680 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Sheeva en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Sheeva : l'historique des concerts

Je.

10

Déc.

2009

Di.

06

Déc.

2009

Carusella en concert
Carusella + Sheeva Sheeva | Carusella
O'Bundies - Marseille (13)

Di.

07

Juin

2009

Carusella + Sheeva + The Voices + The Stu Ungar Storie Le Lounge - Marseille (13)

Sa.

18

Avril

2009

Fatty Chaos + Sheeva + Topinambours Surgelés Sheeva | Topinambours surgelés | Fatty chaos
Le Lounge - Marseille (13)

Sa.

22

Nov.

2008

Tagada Jones en concert
Tagada Jones + Sheeva Tagada Jones | Sheeva
Le Trolleybus - Marseille (13)

Ve.

31

Oct.

2008

Basement en concert
Basement + Menpenti + Sheeva Basement | Sheeva | Menpenti
Locaux Larsen - Chambery (73)

Sa.

04

Oct.

2008

Ballroom K + Sheeva + The Snackybouliste Sheeva | The Snackybouliste | Ballroom K
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Sa.

27

Sept.

2008

Sheeva + the Pumplies + the Shoters Fairfield - Toulouse (31)

Sheeva : les dernières chroniques concerts 8 avis

Les Topinambours surgelés + Fatty Chaos+ Sheeva

Critique écrite le 19 avril 2009, par Maryflo

le Lounge - Marseille 18 avril 2009

Les Topinambours surgelés + Fatty Chaos+ Sheeva en concert

"Je traîne les pieds, j'traîne mes casseroles" et j'arrive au Lounge pour y découvrir un étrange mélange des genres : le Fluide glacial tapisse les murs avec son Umour et bandessinées bien à lui dans une ambiance tamisée, plutôt familiale en ce début de soirée, la scène encore vide est encadrée de tentures qui d'un côté nous plongent dans l'univers mirifique de Ganesh, le dieu hindou à tête d'éléphant, et de l'autre dans celui de l'art optique de Vasarely. Louche, non comme association ?? Bref, les tous frétillants Topinambours surgelés amorcent la soirée avec un rock déjanté qui aurait pu être aussi agréable que sur leurs enregistrements si seulement quelques soucis techniques n'étaient pas venus pointer leur nez et atténuer rapidement leur enthousiasme fringant. Essentiellement en français, leurs compositions s'orientent parfois vers le punk. Ne manquant pas d'imagination, ils nous livrent une version très originale et beaucoup plus rock du Chanteur de D.Balavoine, à noter aussi qu'ils sont très doués pour présenter les membres du groupe, les resaluer au cours d'un autre morceau et pour introduire leurs chansons de façon intéressante. Ils nous "racontent" leur musique. Parmi les morceaux, une spéciale dédicace à tous ceux qui... Lire la suite

Menpenti + Ballroom K + Sheeva + Tagada Jones

Critique écrite le 24 novembre 2008, par Odelizz'

Le Trolleybus - Marseille 22 novembre 08

Menpenti + Ballroom K + Sheeva + Tagada Jones en concert

Pendant que certains allaient joyeusement fêter le Beaujolais nouveau et son goût de jus de raisin alcoolisé aux notes de pamplemousse et de cerise _ça m'a toujours fasciné cette improbable inventivité des experts du pinard (et du marketing), bref donc, une bourrasque me poussait vers l'entrée caverneuse du Trolleybus , initialement boîte de nuit orientée new-wave, qui reprend ce soir ses couleurs de taverne pour accueillir dignement nos hardcore-keupons bretons. Assise devant un tonneau, j'observe la curieuse faune qui se décline en plusieurs catégories divertissantes. A ma gauche, des jeun's en sweat trop large se lancent de la bière avec des rires gras ; à ma droite, des garageux précieux avec port de la moustache obligatoire sur duvet boutonneux agitent leur slim et font twister leur chaussures pointues. Au comptoir, le sourire mécanique du barman tente de ranimer quelques clubbers égarés. Au-dessus, les Clash en live sur écran plat. J'enlève mon manteau, je regarde l'heure, expire mes toxines, fait danser mon gobelet en plastique sur le tonneau. Je chantonne en espérant "What's my name" .. Première partie, Menpenti , 100% pur port (euh.. y'a la mer dans le 10e ?...). Hardcore punk vaguement brouillon, où la rythmique s'emmêle... Lire la suite

Roisbite + Sheeva

Critique écrite le 18 février 2006, par lechatnoir

le Lounge - Marseille 11 février 2006

Samedi soir (samedi 11) tous les petits punkeux du cours ju s'étaient donnés rendez vous au Lounge pour les RoisBites et Sheeva.Nouveaux proprios, nouvelle déco une estrade des efforts à poursuivre. Les Rois Bites débutent leur set, il s' aime se qualifier de punk bité, et ils ont bien raison...Ils ont le punk 77 dans les veines ces varois rien à envier au début de certains groupes locaux qui maintenant ne se déplacent même plus pour voir les reprenants du titre ... bien trop dur car c plus facile de voir les potes et oui on voit des concerts à l' œil comme ça ...Bref , les Rois Bites c'est quatre gars qui ont de la gueule sur scène bonne voix rocailleuse du chanteur (sacrée coupe de cheveux à la Jeordie White ,pour les ignares (lol) ex bassiste de Manson et maintenant de Perfect Circle et Nine Inch Nails) le guitariste semble en fusion avec sa gratte ,style rockeux amerloc. Le bassiste, c'est le style beau gosse du groupe super à l'aise sur scène qui prête sa voix pour les cœurs. ... Il en résulte un bon set enervée, agressifs, qui vous donnent la niaque pour la suite. A noter quelques reprises des Ramones (leurs Dieux), bien menée et c'est bien pour cela qu'ils vont jouer en première partie de Marky Ramones dans... Lire la suite

Les Rois Bite + Sheeva

Critique écrite le 14 février 2006, par Zhou

Le Lounge, Marseille 11 Fevrier 2005

Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ On dira ce qu'on voudra, mais trouvé une place gratuite un samedi soir à 22h à Marseille, c'est une occupation à part entière. Si vous ne savez pas quoi faire de votre soirée, aller faire un tour à la Plaine et chercher une place (presque normale sinon c'est pas drôle), vous ne verrez pas le temps passé. Bref après avoir trouvé un coin de trottoir à l'arrache près du Cour Ju, j'arrive peu après le début du set des Rois Bite, groupe de punk estampillé 77, de je ne sais trop où (pas impossible que ce soit le... Lire la suite

Sheeva : les chroniques d'albums

Sheeva : Sheol (2007 / Autoprod)

Chronique écrite le 18/12/2007, par Zhou

Sheeva : Sheol (2007 / Autoprod)

Le grunge piqué de punk du trio évolue sans renié les bienfaits de leur passé, on retrouve cette même fougue un peu sombre, cette ambiance torturée et l'alternance entre morceaux oppressants et tempos rapides. Mais l'ensemble est plus structuré, bénéficiant d'une puissance portée par la bonne production de l'ensemble (signée... Lire la suite

Sheeva : S/t

Chronique écrite le 29/06/2006, par Zhou

Sheeva : S/t

Parfois à la première écoute il ne se passe rien de spécial, on trouve ça bien mais pas original, à la deuxième l'intérêt s'éveille et puis c'est le coup de coeur. C'est un peu ce qui m'est arrivé à l'écoute de la troisième démo de ce groupe grunge-punk marseillais. Au programme quatre petits titres mais quatre morceaux qui montrent le potentiel du groupe avec un grunge énergique sur lequel se pose un très bon chant français... Lire la suite