Accueil Shrink en concert
Mercredi 21 août 2019 : 11758 concerts, 25623 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.


Garage rock 70's avec une pointe de psychédélisme.

Shrink : vos chroniques d'albums
Site

Shrink en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Shrink : l'historique des concerts

Sa.

29

Juin

2013

Laena Lake en concert
Laena Lake + The Fuzz and Drums Shrink | Laena Lake
Le Lounge - Marseille (13)

Sa.

29

Janv.

2011

Technicolor Hobo en concert
Technicolor Hobo + Shrink Shrink | Technicolor Hobo
Le Paradox - Marseille (13)

Sa.

05

Juin

2010

Shrink + Big Fat Papa'z Shrink | Big Fat Papa'z
O'Bundies - Marseille (13)

Ve.

14

Mai

2010

Dud en concert
Shrink +Dud Shrink | Dud
O'Bundies - marseille (130)

Sa.

06

Fév.

2010

Panik Angelik + Hilly Road + Electric Mind + Shrink + Infected Youth Shrink | Panik Angelik | Hilly Road | Electric mind | Infected Youth
Le Baby - Marseille (13)

Sa.

10

Oct.

2009

Dud en concert
Shrink + Drone Juice + Dud Shrink | Dud | Drone Juice
Le Baby - Marseille (13)

Sa.

06

Juin

2009

Shrink + Somadaya La Niche - Dommarien (52)

Me.

01

Avril

2009

Jean-Jacques Boitard en concert
Eric John Kaiser + Shrink + Jean-Jacques Boitard Jean-Jacques Boitard | Shrink | Eric John Kaiser
Le Lounge - Marseille (13)

Shrink : les dernières chroniques concerts 7 avis

The Fuzz and Drums + Jean Jacques Boitard

Critique écrite le 02 avril 2009, par Pirlouiiiit

le Lounge - Marseille 01 avril 2009

The Fuzz and Drums + Jean Jacques Boitard en concert

Hier temps de chiotte sur la cité phocéenne (figure de style pour ne pas dire bêtement Marseille et faire genre), il pleut des cordes (je pense que cette année on aura battu des records pluviométriques). Du coup lorsque j'apprends que Al Jarreau ne veut pas que je le prenne en photo je suis presque soulagé (parce que Sakakini et Rabateau sous la pluie en vélo ...). Du coup, renseignement pris auprès des salles (les 20h annoncés au Lounge sont devenus 22h et le 21h30 au Paradox 22h30) j'ai largement le temps de manger. Tellement le temps que je tomberai dans une faille spatiotemporelle et arriverai en retard au Lounge. Jean Jacques Boitard dont j'ai l'intégralité de la discographie (3 albums) mais dont je n'ai chroniqué que le premier éponyme (pour le moment), a déjà attaqué ... en fait il a même presque fini et les quelques instants passés à bavardé avec le chanteur de Shrink et Eric John Kaiser seront fatals ... je ne verrai finalement que 2 morceaux et demi ... donc pas vraiment assez pour me faire une idée précise du bonhomme sur scène. Tout ce que je peux dire c'est qu'il avait le sourire, un bon contact avec le public ... public pas forcement attentif pourtant, ce qui n'a pas décontenancé Jean Jacques pour autant. Celui-ci a... Lire la suite

Shrink + Glow

Critique écrite le 05 juillet 2006, par Pirlouiiiit

Balthazar - Marseille 01 juillet 2006

Shrink + Glow en concert

Bon personne n'a l'air de se decider a parler de ce concert donc c'est moi qui vais m'y coller ... mais sachant que je suis arrive en retard et que c'etait il y a plus d'un mois, je serai bref. Soiree a l'initiative de Shrink (de Marseille) qui ouvre avec un court set pour Glow (from Paris). J'arriverai pendant le set de ces derniers. Ils ne sont que trois sur la scene du Balthazar qui parait immense ce soir, mais le chanteur occupe bien l'espace. Il faut dire qu'il peut difficilement compter sur ses deux acolytes respectivement a la batterie et au clavier. Rock, chant en francais, un look et un atitude qui me font penser a Romain Humeau du groupe Eiffel. Malgre un public qu'on aurait aime voir plus fourni, ils ne se demonte pas et nous invite a participer un peu plus a plusieurs reprises. Vers la fin de leur concert ils nous gratifieront d'une reprise de Tom Jones avec une version de Sex Bomb plus rock et qui a garde tout son potentiel dansant. Original et sympathique. Puis ce fut au tour de Shrink pour un deuxieme set assez court lui aussi. C'est la premiere fois que je vois ca et je trouve que c'est vraiment une bonne idee. Le groupe qui invite attaque... Lire la suite

Shrink

Critique écrite le 10 juillet 2004, par AL

balthazar - marseille 8 juillet 2004

le concert de la maturité! Hé oui, à force de tourner, les p'tits gars de shrink se bonnifient et nous ont livré un set magistral de maîtrise: décontractés, ils ont tout laché : les db, les voix, l'énergie, mais surtout l'émotion!(mais non dédé, on a pas pleuré, c'est... Lire la suite

Eyeball + Shrink

Critique écrite le 08 avril 2004, par Le Merlan Fris

Dan Racing, Marseille 27 mars

Alors me promenant dans Marseille hop je tombe sur 3 chevelus qui distribuent des flyers, soit disant un concert Rock (tout cours oui a croire que ça existe encore) au Dan racing le 27. hop j'ai rien a foutre moi le 27 pourquoi pas. déjà j'arrive à la boure et je manque le premier groupe. dans la salle il y a beaucoup de monde, la bière coule à flot, il y a des gens de tout horizons. bon ok trankil ! je rejoint des potes, sur scène il y a un groupe. on me dit que c shrink, oui bon pourquoi pas, visiblement ca les fais chier de jouer, enfin j'ai vu plus de joie de vivre sur le visage d'un poisson rouge que sur celui du bassiste. le batteur, à l'air dêtre à fond dans son truc, peut être un... Lire la suite

Shrink : les chroniques d'albums

Shrink : Jam Sessions

Chronique écrite le 12/05/2008, par Pirlouiiiit

Shrink : Jam Sessions

3 ans apres un premier album éponyme déjà remarqué (ne serait ce que par sa pochette) revoici JLuc (chant / guitare), Ced (basse / chant) et Raf (batterie / chant) avec un disque résolument plus rock n' roll. En effet le ton est donné dès les premières secondes avec le crachotement du vinyle qui ouvre ce It's time to shake up the town. Le son des Shrink est devenu sal et c'est tant mieux, d'autant qu'ils n'ont rien perdu de leur énergie ... au contraire ! Shrink s'éloigne en effet du teen rock / pop pour se rapprocher d'un rock plus brut, plus viscéral. Les influences (70s clairement revendiquees) sont à chercher quelque part du cote de 10 Years After (d'où un petit cote... Lire la suite

Shrink : Shrink

Chronique écrite le 17/11/2005, par Pirlouiiiit

Shrink : Shrink

Autant il y a quelques années on pouvait se plaindre du faible nombre de groupes pop rock en activité sur Marseille ... en effet ceux-ci se comptaient presque sur les doigts d'une main (John qui a depuis donné Pollyanna et Quaisoir, U-mass, Dust, ...) mais aujourd'hui une telle réflexion relèverait d'une véritable mauvaise foie ! En effet il y en a maintenant un tel nombre de ces "petits groupes" la (que je ne me risquerai pas a commencer a les citer) qu'on a vu se créer de nouvelles assos (Musicalchimie, Mazout Prod , ...) voire même s'ouvrir de nouvelles salles qui ne programment quasiment que ça (je veux parler par exemple du... Lire la suite