Accueil Simian en concert
Jeudi 14 décembre 2017 : 11052 concerts, 24776 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Pop, dub et jams électroniques

Site

Simian en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Simian : les dernières chroniques concerts 1 avis

(mes) Eurockéennes de Belfort 2007 1/3 : Gogol Bordello, Juliette & the Licks, Hells Kitchen, Archie Bronson Outfit, Wu-Tang Clan, Andy Newcomers, Amy Winehouse, Simian mobile Disco, Rita Mitsouko, Young Gods vs Dälek, Marylin Manson, Justice... (2007)

Critique écrite le 05 juillet 2007, par Philippe

Presqu'Ile du Malsaucy, Evette-Salbert 29 juin 2007

(mes) Eurockéennes de Belfort 2007 1/3 : Gogol Bordello, Juliette & the Licks, Hells Kitchen, Archie Bronson Outfit, Wu-Tang Clan, Andy Newcomers, Amy Winehouse, Simian mobile Disco, Rita Mitsouko, Young Gods vs Dälek, Marylin Manson, Justice... (2007) en concert

Peut-on dire "mes" et s'approprier un peu des mythiques Eurockéennes, sous prétexte qu'on y va pour la 14 ième fois ? Bof, tant qu'un type qui y serait allé 15 fois ou plus ne nous aura pas traité de merdeux néophyte, pourquoi pas ? On gagne donc en habitué notre presqu'Ile de festival favorite, à la recherche de petits améliorations ou changements. Pas grand chose cette année, à part quelques endroits défoncés accidentellement au Manitou, et une route en gros cailloux - preuve de la confiance qui règne sur ce site puisqu'ils pourraient très bien servir de projectiles, en d'autres contrées et d'autres ambiances ! Vendredi : Du gros son et une déesse en chignon Bref c'est sous un ciel gris et un site encore presque vide qu'on arrive au Malsaucy, avec de mauvais pressentiments météorologiques, en écoutant d'un oreille distraite Kaolin ennuyer le public sous de lourds nuages et un chapiteau peu rempli. Heureusement une bière, un rayon de soleil et surtout les chiapacans new-yorkais de Gogol Bordello vont nous remettre d'aplomb, grâce à leur bonne humeur certes un peu too-much, mais résolument communicative. Le chanteur a ce qu'il faut bien appeler une tête de voleur de poules, ses choristes par ailleurs splendides sont... Lire la suite