Accueil Simple Minds en concert
Mardi 12 décembre 2017 : 10823 concerts, 24770 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Groupe new wave des années 80, Simple Minds est toujours fringuant au 21ème siècle ! Les tubes planétaires de Jim Kerr & Co résonnent encore dans les salles de concerts du monde entier, et ce pour le plus grand bonheur des (nombreux) fans ! En concert en France en 2017...

Site

Simple Minds : l'historique des concerts

Je.

11

Mai

2017

KT Tunstall en concert
Simple Minds + Kt Tunstall KT Tunstall | Simple Minds
Grand Rex - Paris 2ème (75)

Ma.

09

Mai

2017

KT Tunstall en concert
Simple Minds + Kt Tunstall Simple Minds | KT Tunstall
Cité des Congrès - Nantes (44)

Lu.

08

Mai

2017

KT Tunstall en concert
Simple Minds + Kt Tunstall Simple Minds | KT Tunstall
Patinoire Mériadeck - Bordeaux (33)

Lu.

08

Mai

2017

Simple Minds (Package) Patinoire Mériadeck - Bordeaux (33)

Sa.

29

Avril

2017

KT Tunstall en concert
Simple Minds + Kt Tunstall KT Tunstall | Simple Minds
La Halle aux Grains - Toulouse (31)

Ma.

18

Avril

2017

Ve.

20

Nov.

2015

Di.

15

Nov.

2015

Simple Minds : les dernières chroniques concerts 16 avis

Festival du Chant Marin : Red Cardell, les Frères Morvan, le Ténor de Brest, Simple Minds, les Chevals, the Chieftains, Deborah Henson-Conant, la Bouline, les Marins d'Iroise, Altan, Cabestan, Mouezh Port Rhu, ...

Critique écrite le 18 août 2011, par Pirlouiiiit

Port de Paimpol 12 août 2011

Festival du Chant Marin : Red Cardell, les Frères Morvan, le Ténor de Brest, Simple Minds, les Chevals, the Chieftains, Deborah Henson-Conant, la Bouline, les Marins d'Iroise, Altan, Cabestan, Mouezh Port Rhu, ... en concert

Quoi de mieux pour finir 2 superbes semaines en Bretagne que le Festival du Chant Marin à Paimpol. Pour nous ce ne sera que la premier soir qui avec sa grosse cinquantaine de groupes devrait être largement suffisant. Quelques jours avant on me propose de remplacer au pied levé quelqu'un pour couvrir La Route du Rock qui a lieu exactement aux même dates à St Malo. Mais ce n'est ni Aphex Twin ni The Kills (pourtant jamais vus) qui me priveront du plaisir de revoir Red Cardell ou de celui de voir enfin les Frères Morvan. Mais reprenons dans l'ordre, partis de Terenez le matin nous arrivons à côté de Paimpol dans la chambre d'hôte que nous avons eu beaucoup de mal à trouver (pendant 3 jours le coin est logiquement pris d'assaut). On pose nos affaires, on échange quelques mots avec Kirk notre hôte (sosie allemand de Patrick Swayze) qui nous fait notamment part de sa tristesse de voir comment depuis quelques années l'activité culturelle (et notamment musique) du coin n'a pas résisté aux plaintes désormais systématiques des voisins des lieux où habituellement les groupes jouaient ... si bien qu'en dehors de ce festival (qui a lieu une fois tous les deux ans) il n'y a quasiment plus rien. Parenthèse refermée, mais ça m'a tellement surpris... Lire la suite

Les Voix du Gaou : Simple Minds + Roger Hodgson + Eiffel + Puggy

Critique écrite le 30 juillet 2010, par Mcyavell

Presqu'île du Gaou - Six-Fours-les-Plages 27 juillet 2010

Les Voix du Gaou : Simple Minds + Roger Hodgson + Eiffel + Puggy en concert

J'ai ouï dire que les concerts avaient lieu sur deux scènes cette année aux Voix du Gaou. Je m'attendais à voir un set sur deux sur la petite scène pour éviter les délais de changement de plateau. Négatif. Les quatre groupes se succèderont sur la grande scène. Puggy En voilà qui ont écouté Muse. C'est du moins ce que je me suis dit au moment-même où j'arrivais sur le site, largement en retard. Le titre joué à ce moment-là semblait être un inédit du trio anglais. Mêmes effets de voix, son similaire, composition du trio identique en tous points. Cette comparaison m'effleurera l'esprit plusieurs autres fois dans le reste de leur show. Sur Teaser, je pense plutôt à Franz Ferdinand. Belle énergie conjuguée du bassiste (le français Romain Descampe), du batteur (le Suédois Egil Franzen) et surtout du chanteur et claviériste à ce moment-là (l'Anglais Matthew Irons, aussi guitariste). Une gueule d'ange, une aisance naturelle à mettre le public dans sa poche avec ses enchaînements... Avec ces trois nationalités différentes, est-il besoin de préciser qu'il s'agit d'un groupe belge ? C'est propret mais je préfère clairement Muse. La fin du show, je l'ai entendue de plus loin, décidant de tester pour vous les stands. Des... Lire la suite

Simple Minds + Pony Pony Run Run

Critique écrite le 13 juillet 2009, par Gandalf

Arènes le Palio à Istres 11 juillet 2009

Simple Minds + Pony Pony Run Run en concert

Pour fêter leurs 30 ans de carrière, les Ecossais de Simple Minds nous proposent une grosse tournée, qui fait escale au Palio d'Istres en ce 11 juillet ensoleillé. Pour être franc, je ne savais même pas qu'ils existaient encore les Simples d'Esprits ! J'en ai d'excellents souvenirs de jeunesse, puis des années boîte rock, mais je ne savais pas qu'ils poursuivaient leur carrière régulièrement. Une bonne occase de voir ce que pouvaient rendre en live leurs hymnes les plus célèbres, dans ce joli cadre des Arènes, version miniature et moderne de vraies arènes antiques. Une première partie est annoncée, et va débuter un peu avant les 21h prévues. Ce sont les Pony Pony Run Run (!), des Français qui nous balancent... euh... un peu de brit pop gentille saupoudrée de claviers style Bontempi des early 80s (c'est pas vraiment un compliment hein...) pour les premiers morceaux... et de beat techno sur la fin... comment dire... j'ai pas trop accroché, ne trouvant pas grand intérêt au chant aux intonations Curesque parfois, ni aux trois notes de synthés répétitives, ni aux compos dans leur ensemble... Le public indulgent leur réserve un bon accueil général, mais pas de quoi faire trembler l'édifice sur ses fondations. Public épars un... Lire la suite

Simple Minds

Critique écrite le 08 juillet 2009, par lol

Olympia Paris 8 juillet 2009

Simple Minds en concert

Il y a une vingtaine d'années, deux groupes régnaient en maitres sur le rock des années 80. Il y avait le U2 de Bono et les Simple Minds de Jim Kerr. Leurs styles étaient très proches. Jim Kerr chantait de manière aussi incantatoire que Bono. La guitare de The Edge sonnait un peu comme celle des Simple Minds. Leur tubes bataillaient en tête des charts. "Don't you" était aussi populaire que "New year days". Ils remplissaient des stades tous les deux et réussirent l'exploit de sortir chacun un album au succès mondial. Pour U2 ce fut "The josuah tree" avec une série de tube ou surnageait "With or without you". Pour Simple Minds ce fut l'excellent "Street Fighting years", un concept album dénonçant les guerres et les grands combats humanitaire de l'époque. la chanson "Mandela day" était avec "belfast child" l'étendard de cet album plébiscité aussi bien par la critique que le public. 2à ans après ce n'est... Lire la suite

Simple Minds : Vidéo

Simple Minds : écoute