Accueil Sinner Sinners en concert
Jeudi 23 novembre 2017 : 11715 concerts, 24729 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.


Le groupe franco hollandais américain de heavy punk gothique basé à Los Angeles Sinner Sinners sait ratatiner en beauté les publics des salles où il se produit (en France et aux USA). Et oui, l'horror punk de Sinner Sinners fait très, très mal en live ! Après une série de dates aux USA en première partie des Eagles Of Death Metal de Jesse Hughes fin 2015, Sinner Sinners est en tournée en France en 2016... En tournée en France en 2017 afin de présenter en live l'album Optimism Disorder (1er single Last Drop, sortie du disque le 7 mars 2017). Une interview de Sinner Sinners à propos de cet album est à lire ici...

Sinner Sinners : vos chroniques d'albums
Site

Sinner Sinners en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Sinner Sinners : l'historique des concerts

Je.

16

Nov.

2017

Nashville Pussy en concert
Nashville Pussy + Sinner Sinners Sinner Sinners | Nashville Pussy
Reflektor - Liege

Ma.

14

Nov.

2017

Nashville Pussy en concert
Nashville Pussy + Sinner Sinners Sinner Sinners | Nashville Pussy
915 Kaffe - Nancy (54)

Sa.

11

Nov.

2017

Nashville Pussy en concert
Nashville Pussy + Rising Steel + Y.blues + Sinner Sinners Sinner Sinners | Nashville Pussy
Salle J.J. Rousseau - L'Ilyade - Seyssinet Pariset (38)

Ve.

10

Nov.

2017

Nashville Pussy en concert
Nashville Pussy + Worry Blast + 11 Louder + Sinner Sinners Sinner Sinners | Nashville Pussy
La Tannerie - Bourg en Bresse (01)

Ma.

31

Oct.

2017

Sinner Sinners Le Mudd - Strasbourg (67)

Lu.

30

Oct.

2017

Sinner Sinners + Brain Zero Bombshell - Clermont-Ferrand (63)

Sa.

28

Oct.

2017

Ma.

24

Oct.

2017

Nashville Pussy en concert
Nashville Pussy + Sinner Sinners Sinner Sinners | Nashville Pussy
Glaz'art - Paris 19ème (75)

Sinner Sinners : les dernières chroniques concerts 8 avis

Nashville Pussy & Sinner Sinners

Critique écrite le 26 octobre 2017, par Samuel C

Glazart - Paris 24 octobre 2017

Nashville Pussy & Sinner Sinners en concert

"Sinner Sinners" ! Une passion qui ne peut plus s'expliquer ! La rencontre sonore entre des artistes et un fan en attente de cette découverte, au moment opportun certainement. Depuis, voir le nom des californiens s'afficher sur une pochette ou un flyer suscite une espèce de satisfaction étonnante et en live, une plénitude absolue. Est-ce parce qu'ils interprètent "Il est cinq heures Paris s'éveille", qu'ils sont amis avec Jesse Hughes, ne font aucune concession ou qu'ils reprennent en live les Dead Boys ? Un savant mélange de tous ces éléments assurément. Sinner Sinners Au Glazart, c'était donc le second passage parisien de Sinner Sinners en 2017, après une Mécanique Ondulatoire plus que réussie en mars dernier. Désormais 6 sur scène après avoir intégré pour cette tournée Medina Rekic (ex White Miles), les auteurs du remarquable Optimism Disorder ont rejoint l'écurie Rage Tour (qui regroupe des dizaines de formations dont les mots d'ordre en live sont l'énergie et l'attitude). C'est en compagnie des vétérans Nashville Pussy que Steve Thill et sa bande débutaient un périple européen automnal, à l'occasion de certaines soirées communes. Steve au chant et Sam aux claviers ont tout pour eux : un charisme naturel, la... Lire la suite

Sinner Sinners + White Miles

Critique écrite le 09 mars 2017, par Samuel C

La Mécanique Ondulatoire - Paris 8 mars 2017

Sinner Sinners + White Miles en concert

Intense, passionnée et authentique. C'est avec ces qualificatifs pleinement appropriés que l'on peut résumer la soirée passée en compagnie de White Miles et Sinner Sinners. White Miles Entre White Miles et Paris, c'est une histoire singulière depuis le 13 novembre 2015. Que ce soit face à 2 500 spectateurs à l'Olympia en février 2016 ou une centaine de fans ou curieux à la Mécanique Ondulatoire, le duo autrichien se livre totalement. De l'émotion pure et de la frénésie sonique. Medina et Lofi ont la fibre rock en eux et savent transmettre leurs bonnes vibrations avec une humeur égale. Un couple à placer en haut du classement des formations guitare/batterie. Sinner Sinners Sinner Sinners, c'est (peut-être) the next big thing. Malgré les dates enchaînées, les 6 Sinneristes ont été à la hauteur des attentes, sur une scène où chacun disposait tout juste de ses mètres carrés réglementaires. D'où peut-être l'envie ou le besoin de Steve Thill, leader incontestable (qui a de faux-airs de l'admirable Mike Ness), de se mélanger avec régularité au public ainsi que son jeune guitariste. Steve, Français de la bande, sait manier l'humour pince-sans-rires et enchaîner des vocalises qui sonnent juste en live. S'appuyant... Lire la suite

Sinner Sinners + Octobre Novembre

Critique écrite le 01 mars 2017, par Pierre Andrieu

Raymond Bar, Clermont-Ferrand 26 février 2017

Sinner Sinners + Octobre Novembre en concert

Comme l'année dernière au 101, mais cette fois dans une ambiance moins chaude (dimanche soir oblige... ), le groupe de heavy rock 'n roll Sinner Sinners a offert une prestation bien tranchante au public venu le voir sur ses anciennes terres à l'occasion de la sortie de l'album Optimism Disorder (à lire, une interview à propos du disque)... Après avoir débuté ici-même, au Raymond Bar, il y a quelques années, Sam et Steve Thill ont désormais pour voisin à Los Angeles Jesse Hughes des Eagles Of Death Metal (qui se fend d'un solo de... flûte sur un titre du dernier opus). Le couple Thill est donc aujourd'hui entouré d'un super gang de quatre ricains pas exactement manchots quand il s'agit d'envoyer une volée de titres tous plus percutants, punk et rock 'n roll les uns que les autres... En bon leader, Steve Thill hurle à s'en faire péter les cordes vocales, raconte des conneries sur Clermont-Ferrand capitale du rock (rires jaunes) et vient faire le show dans la salle pour faire monter l'ambiance... Qui évolue progressivement, mais doucement, la plupart des gens ici présents semblant avoir pris une bonne cuite la veille et/ou l'avant veille. Pas si grave que ça, car on peut néanmoins apprécier la formidable puissance de feu du... Lire la suite

Interview avec Steve Thill du groupe Sinner Sinners à l'occasion de la sortie de l'album Optimism Disorder

Interview réalisée le 24 février 2017, par Pierre Andrieu

Los Angeles Février 2017

Interview avec Steve Thill du groupe Sinner Sinners à l'occasion de la sortie de l'album Optimism Disorder

Basé à Los Angeles depuis un certain temps maintenant, le groupe franco américain de rock 'n roll musclé Sinner Sinners est de retour en France avec une belle tournée afin de promouvoir en live son très réussi dernier opus, Optimism Disorder (sortie le 3 mars 2017, chronique à lire ici)... Juste avant qu'il ne donne des concerts très énervés dont il a le secret avec Sinner Sinners, à La Mécanique Ondulatoire, à Paris, le 8 mars 2017 - en compagnie de White Miles - et en tournée, on s'est permis de réveiller le leader du groupe, Steve Thill, pour lui soumettre quelques questions... La dernière fois que je vous ai vus c'était lors de votre tournée française il y a un an, en février 2016, avec un super concert au 101 à Clermont-Fd calé entre quelques dates avec les Eagles Of Death Metal... Que s'est-il passé depuis pour Sinner Sinners ? Steve Thill : On est rentrés à Los Angeles après la tournée, Dave Catching (guitariste de EODM, ndr) nous a invités à jouer pour son anniversaire à Pappy & Harriet avec son groupe, Mojave Lords, mais aussi Boots Electric, Alain Johannes, Chris Goss et Fatso Jetson. En gros, on s'est retrouvés à jouer en extérieur au coucher du soleil en plein désert avec toutes ces légendes du desert rock, sûrement... Lire la suite

Sinner Sinners : les chroniques d'albums

Sinner Sinners : Optimism Disorder

Chronique écrite le 05/03/2017, par Pierre Andrieu

Sinner Sinners : Optimism Disorder

Fidèle à sa (bonne) réputation de combo heavy rock 'n roll bien rentre dedans, Sinner Sinners revient avec un surpuissant nouvel album truffé de saillies punk hardcore 'n roll hurlées à s'en faire péter une durite sans espoir aucun de " réparation ". Sur Optimism Disorder, le groupe du couple franco hollandais Sam et Steve Thill, toujours basé à Los Angeles avec pour voisin le fameux moustachu Jesse Hughes des Eagles Of Death Metal, multiplie les titres qui - même si le thème du disque s'articule autour du rêve américain, visiblement assez déprimant au final - claquent foutrement bien dans la sono. Et ce grâce à moult guitares en furie, rythmiques plombées, orgue tournoyant et parties vocales vociférées très FORT par un disciple exaspéré du grand Iggy Pop... C'est du violent, de l'énervé de la distorsion, du couillu (mais avec un peu de finesse féminine grâce à Sam), la seule " ballade ", la peu optimiste Desperation saved me (out of desperation), étant peu propice aux slows langoureux... Sur cette volée de chansons mises en boite chez Dave Catching (guitariste d'EODM) au Rancho de La Luna, à Joshua Tree, en Californie, avec Macy Mullen (lead guitar), Mike McCrary (basse), Ben Palmer (guitare), Jason Blaustein et Michael Amster (les deux à... Lire la suite

Sinner Sinners : LA's Burning

Chronique écrite le 29/12/2009, par Pierre Andrieu

Sinner Sinners : LA's Burning

Annonçant un album complet pour 2010, le nouveau single du groupe Sinner Sinners arrive juste après les fêtes de fin d'année, une occasion idéale pour faire partir en fumée les graisses superflues en brûlant en enfer avec du "Horror Punk" en bande son. Cette appellation d'origine contrôlée par Sinner Sinners dit bien ce qu'elle a à dire : le duo Franco Hollandais (Sam & Steve Thill) et son gang de mercenaires Franco Américains ultra remontés veulent faire peur dans les chaumières avec leur mélange high energy entre le punk surexcité, le rock gothique et le "heavy rock noir c'est noir il n'y a plus d'espoir"... Sur le morceau titre - LA's Burning, enregistré à Los Angeles, California -, les cris terrifiants de Steve trouvent un écho favorable auprès d'un mur de guitares en éruption, de rythmiques monstrueuses (celles des très dangereux Morlocks !), d'orgue intriguant et d'ambiances annonçant l'apocalypse par le feu, là, tout de suite... Ce titre à réveiller les morts vivants est accompagné sur ce single... Lire la suite

Sinner Sinners : S. E. E. S.

Chronique écrite le 13/05/2009, par Pierre Andrieu

Sinner Sinners : S. E. E. S.

Menaçant, agressif, accrocheur et roboratif, le premier effort discographique de Sinner Sinners, projet heavy punk gothique de Steve et Sam Thill... Enregistré avec les moyens du bord, l'aide de nombreux guests (les Elderberries au grand complet, Mark Daumail de Cocoon et des membres actifs des groupes Araban, Barbed Wire Brothers, Human?Fly et Stetson... ) et le talent d'ingé son de Pascal "Power" Mondaz, l'album S.E.E.S. est une grosse claque qui ravira les fans de voix graves et de riffs basiques à la Iggy and The Stooges, les agités du bocal qui aiment se faire peur en écoutant The Damned 2009 et The Misfits mais aussi les aficionados du Gun Club, des Adolescents et des Lords Of the New Church... Oui, vous l'avez compris, c'est du lourd, du très lourd même : les guitares sonnent vraiment heavy (tout en restant punk), le chant se fait parfois hyper violent, les solos montent rapidement dans les tours et les rythmiques sont implacables. Aie, Aie, Aie, mais putain, c'est de la... Lire la suite

Sinner Sinners : Vidéo

Sinner Sinners : écoute