Accueil Siska en concert
Samedi 20 octobre 2018 : 13902 concerts, 25206 chroniques de concert, 5229 critiques d'album.


Quand sista ka se mue en SISKA, ou quand la chanteuse énigmatique de Watcha Clan se met à nu dans un projet solo aux confins du trip-hop, du folk et de la soul.

Siska se présente :Siska (neo soul / Marseille)

Quand SISTA K se mue en SISKA, ou quand la chanteuse énigmatique de WATCHA CLAN se met à nu dans un projet solo aux confins du trip-hop, du folk et de la soul. Ce disque, mûri pendant 2 ans avec la complicité de Suprem Clem, machiniste de Watcha Clan, dévoile une facette très personnelle et intimiste de la chanteuse, dans lequel elle n'hésite pas à assumer sa fragilité. Un très bel opus qui prend vie sur scène en trio chant-guitare, claviers-machine et batterie.

Après deux albums de Watcha Clan unanimement salués, Diaspora Hi-Fi et Radio Babel,
qui ont permis au groupe marseillais de faire des concerts dans plus de 25 pays, la voix
du quatuor, SISKA, a profité d'une pause à Marseille pour redécouvrir sa guitare
acoustique et écrire des chansons intimes entre folk et soul qui, réarrangées par
Suprem Clem (en charge des claviers et des boîtes à rythmes dans le groupe), se
teintent d'électro. Avec le rappeur californien Raashan Ahmad - rencontré lors d'une
création Marseille 2013 intitulée "Wilaya 49" - qui pose son flow sur Dangerous, c'est
le hip-hop qui vient s'immiscer au cœur de cet EP qui annonce un album fort et
éclectique.

Le video-clip d'"Unconditional Rebel" a dépassé les 2,5 millions de vues sur Vimeo et Youtube!

The shortest shooting ever!

C'est une véritable performance video qui a été filmée le dimanche 3 novembre dans la plaine de la Crau. Il s'agit d'une video en slow motion (ralenti), un traveling en plan séquence devant 80 figurants disposés sur près de 80 metres le long d'une petite route perdue dans une zone industrielle. Filmé à 1000 images/seconde avec une caméra (Phantom 4k ) embarquée sur une voiture lancée a 50 km/h, le tournage a duré 5 secondes pour un clip ré-étallé de 3'30: une fresque vivante et onirique.
Youtube: https://youtu.be/0lkIMZ6v6qU
Vimeo: https://vimeo.com/channels/staffpicks/118738368

Site

Siska en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Siska : l'historique des concerts

Ve.

20

Avril

2018

Siska - Sahad And The Nataal Patchwork - Soupa Ju Serre d'Aigle - Serre Chevalier (05)

Me.

06

Déc.

2017

Festival Meltin'Art en concert
Akua Naru, Siska, Tina Mweni, Carbon Copper Festival Meltin'Art | Siska | Akua Naru | Tina Mweni
Espace Julien - Marseille (13)

Di.

09

Juillet

2017

Trad'In Festival  en concert
Léa Rosier, Siska, Krishmenn et Alem Trad'In Festival | Siska
Plan d'eau d'Embrun - Enbrun (05)

Me.

05

Juillet

2017

Cognac Blues Passions en concert
Lamomali - Siska - Gaelle Buswel - Eriksson Delcroix - Tasha Taylor Cognac Blues Passions | Siska | Toumani Diabaté | -M- Matthieu Chédid
Jardin Public - Cognac (16)

Me.

21

Juin

2017

Fête De La Musique en concert
La Yegros + Siska Fête De La Musique | La Yegros | Siska
Place du 14 Juillet - Trets (13)

Sa.

22

Avril

2017

Printemps de Bourges  en concert
Ilhaam Project + Diana Saliceti + Siska + Tiwiza + Rachid Taha Printemps de Bourges | Siska | Rachid Taha
Place Séraucourt - Bourges (18)

Di.

27

Nov.

2016

Sa.

19

Nov.

2016

Siska : les dernières chroniques concerts 5 avis

General Elektriks, Hyphen Hyphen, Siska (Fiesta des suds 2018)

Critique écrite le 15 octobre 2018, par Lumak

Esplanade J4, Marseille 13 octobre 2018

General Elektriks, Hyphen Hyphen, Siska (Fiesta des suds 2018) en concert

Pour ce samedi soir à la Fiesta des Suds, encore beaucoup de monde grâce à la belle programmation du jour ! J'arrive sur la scène Mer pour le début des français de General Elektriks, avec le pro du clavier/spectacle Hervé Salters, effectivement des mélodies particulièrement efficaces et une grande énergie nous mettent dans une bonne ambiance même si je suis déçu par le chant. Pendant que le public profite du show et notamment des jeux de jambes légendaires d'Hervé Salters, j'en profite pour aller tester la Silent Party que je n'avais pas pu tester jeudi. Direction la longue queue pour récupérer les casques sans fil, il nous aura fallu 30 minutes quand même ! Une fois casqué, je me dirige vers l'embarcadère pour profiter des DJ qui sont ce soir Everettx, Nassim DJ, Dysk by in'oubliables. Je me laisse vite prendre au jeu en testant les 3 programmations, je reste accroché par les sons funk et rétro de Nassim DJ, ce qui est marrant c'est de voir un peu ce qu'écoutent les autres danseurs sur la piste. L'avantage c'est de vraiment pouvoir choisir le son sur lequel on veut bouger, et le défaut du casque c'est de ne pas pouvoir parler avec ses amis, j'en reviens donc au côté asocial que j'avais trouvé... Un autre avantage du casque sans... Lire la suite

Global Local #4 Anthony Joseph/Tom Fire feat. Soom T/Siska feat. Charles X/Abd El Haq vs Uli Wolters

Critique écrite le 18 octobre 2016, par Lumak

Docks des Suds, Marseille 15 octobre 2016

Global Local #4 Anthony Joseph/Tom Fire feat. Soom T/Siska feat. Charles X/Abd El Haq vs Uli Wolters en concert

Global Local #4 En arrivant assez tôt et affamé, je profite des burgers gérés par borderline avec un cocktail mounguy (petite dédicace pour le bar de la rue consolat) en restant sur l'agréable terrasse des Docks des Suds. Un appel micro vers 20h30 précise que la soirée démarre avec l'entrée dans le salon rouge de Abd El Haq vs Uli Wolters. C'est un chanté/parlé en français engagé avec quelques incursions d'arabe. Il aborde par exemple le thème de l'intégration entre les murs. Il est accompagné par Uli Wolters qui alterne entre ordinateur et saxophone pour réaliser une musique d'accompagnement. La salle est à moitié remplie et on profite du concert également à l'extérieur.   Après un petit break, Siska démarre son set dans le cabaret. On accroche rapidement à son timbre de voix sensible et puissant à la fois. Elle nous livre d'ailleurs une très belle prestation a capella (I begin a new life même si je ne suis pas sûr du titre). Elle se fait plaisir sur scène et partage largement, elle danse, chante, bouge et nous emporte avec elle comme sur le titre times up, rise up ou elle porte une voix plus suave. Puis arrive Charles X (qui revient puisqu'il était à l'affiche de Global Local #3), elle le présente comme venant de loin,... Lire la suite

Siska (Plan B)

Critique écrite le 04 août 2015, par Pirlouiiiit

Place d'Armes du Fort Saint Jean, MUCEM, Marseille 01 aout 2015

Siska (Plan B) en concert

De moins en moins de choix pour les amateurs de musique live en cette fin de moi de juillet ... Avec tout de même les efforts du Molotov et de la Salle Gueule de continuer à programmer tout l'été. Et pourtant ce soir il y a 2 trucs qui me tentent bien pour me donner l'impression d'être en vacances : la Kamba au Molotov justement (qui a invité ses potes chiliens de pour l'occasion) et aussi Siska au Mucem. Les parents de Svet étant à Marseille depuis quelques jours nous sommes allés dîner au Coin Provençal sur le Vieux Port (pas très loin du Mucem). Lorsque nous arrivons queue la place d'armes le concert est sur le point de commencer. Je découvre une Karine a la coiffure étonnante pour ne pas dire éclaboussante. Je ne ne sais pas pourquoi (enfin si : la robe blanche et les tresse sur la tête) mais j'ai pense à la princesse Leïla en la voyant. Je suis content que le concert ait eu un peu de retard car je ne lasse pas de son double Woman en début de set : acoustique d'abord puis gros son électro. La nuit tombe sur le haut du Fort St Jean et les espèces de restanques devant la scène sont couvertes de gens de tous les âges qui vient profiter de ce concert gratuit, que rien ne viendra déranger (si ce n'est peut être le nombre de... Lire la suite

Disquaire Day : Boreal Wood + Clarcèn + Siska + Massilia Sound System

Critique écrite le 21 avril 2015, par pirlouiiiit

Dock des Suds, Marseille 18 avril 2015

Disquaire Day : Boreal Wood + Clarcèn + Siska + Massilia Sound System en concert

Chaque année le disquaire day semble prendre un peu plus d'ampleur. Cette année pour cette 5ème édition, Marseille était même "ville inaugurale" (pas bien sûr de ce que ça voulait dire) de l'évènement et se voyait dotée d'une marraine en la personne de L. Pour l'occasion Phonopaca avait organisé un gros rassemblement au Dock des Suds regroupant toute la journée un "village des labels indépendants", des rencontres et/ou signatures (Paul Alessandrini, Patrick Eudeline, François Gorin, David Rassent, Régis Riou), (plus curieusement) une bourse aux disques d'occasion (j'y reviendrai) mais aussi et surtout et la raison de ma présence ici (outre le stand Phocea Rocks) 4 showcases : Boreal Wood, Clarcèn, Siska et un DJ set de Massilia Sound System. Après avoir déambulé dans le hall, discuté avec les gars de Microphone records, l'équipe du festival Yeah !, Vai La Bott, Avé the sound, Cooksound, ... une annonce (au mégaphone) nous a annoncé le début des showcases dans le Cabaret. Les premiers seront Boreal Wood, groupe dont j'entends pas mal parler en ce moment. De ce duo toulonnais guitare guitare (et machines), j'ai découvert un bout de leur musique sur la compile branchée Exit on tropicool street aux côtés de Husbands, Kid Francescoli,... Lire la suite