Accueil Sleepers en concert
Jeudi 14 décembre 2017 : 11055 concerts, 24776 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Toute l'énergie d'un rock bruitiste et énervé. Musique incisive et personnelle

Sleepers en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Sleepers : l'historique des concerts

Sa.

06

Sept.

2014

Sa.

07

Déc.

2013

June Hill en concert
June Hill + Sleepers Sleepers | June Hill
L'accordeur - St Denis de Pile (33)

Ve.

04

Oct.

2013

L'Automne de Morthomiers en concert
Sleeppers, brigitte Bop, r'n'cs, spaghetti Incident L'Automne de Morthomiers | Sleepers | Brigitte Bop
Salle des Fêtes - Morthomiers (18)

Sa.

04

Mai

2013

Sleeppers + Schtern Sleepers | Schtern
Café Charbon - Nevers (58)

Je.

07

Fév.

2013

Sleeppers Vs Dr Jekyll and Mr Hyde Cinéma Grand Ecran - Libourne (33)

Ve.

01

Fév.

2013

Je.

20

Déc.

2012

Sleeppers + Fatty et Shorty Ramone. Le Saint Ex - Bordeaux (33)

Ve.

26

Oct.

2012

Sleepers : les dernières chroniques concerts 4 avis

Sleepers + Xorka + Tripod

Critique écrite le 02 décembre 2003, par fred

St Paul les Dax 25 octobre 2003

Sleepers : la claque, première fois que je les vois sur scène, un batteur qui cogne et des guitares présentes bref de quoi mettre l'eau à la bouche pour la suite. Xorka : sortie du CD, il faut le souligner mais je n'arrive à rentrer dans leur musique, trop impatient peut-être de... Lire la suite

Tripod + Xorka + Sleeppers

Critique écrite le 27 octobre 2003, par tyler

Salle Felix Arnaudin (Saint-Paul-Lès-Dax) 25 octobre 2003

Tripod : bon set des Marseillais toujours aussi efficaces, avec un gros son et une grosse présence sur scène. Le seul reproche, c'est que l'on a parfois un peu l'impression d'entendre deux fois le même morceau. Xorka : le jeune groupe local qui présentait son premier album m'a... Lire la suite

Sleeppers + Makoto Kawabata & Jean-François Pauvros + Biocide (Les Volcaniques de Mars 2003)

Critique écrite le 15 mars 2003, par Pierre Andrieu

Pocoloco, Clermont-Ferrand 14 mars 2003

La soirée "Soucoupes Violentes" du festival Les Volcaniques de Mars a permis de se chauffer les oreilles avec Biocide, de revoir avec plaisir le groupe bordelais Sleeppers et de découvrir les ovnis Makoto Kawabata & Jean-François Pauvros. Les Marseillais de Biocide commencent la soirée devant un public peu nombreux et mou. Seule une jeune fille énervée pogote en incitant les autres à faire de même, en vain... Cet immobilisme n'est pas dû à la prestation de Biocide, les quatre métalleux ne ménageant pas leurs efforts pour séduire le public métal/noise. Puissants sur scène et cherchant à explorer de nouvelles voies, Biocide mérite d'être découvert par les "Metal addicts"... C'est avec un plaisir non dissimulé qu'on recroise la route du groupe bordelais Sleeppers après le festival Osmose en 2001. Le set de Sleeppers a déchaîné les passions ; le public, désormais en nombre, se massant contre la scène pour communier avec les musiciens dans une sorte d'orgie sonique. Ce groupe survolté et tendu comme un arc s'appuie sur une rythmique en acier trempé pour décocher des flèches empoisonnées de guitares/hurlements dans le cœur des fans de noisy métallique. Le guitariste/chanteur est particulièrement impressionnant pour ses... Lire la suite

Tripod+ Sleepers + Burning heads + Shane Cough

Critique écrite le 26 juin 2001, par Pierre Andrieu

Nohanent (pres de Clermont-Ferrand) Place de l'Eglise 22 juin 2001

Arrivé à 21 heures, je loupe Wheel, que je ne connais pas : je les verrai une autre fois j'espère ! Arriver dans une petite ville, où la place de l'église est occupée par un festival de musique de jeunes, est assez surprenant ! Le site, pouvant contenir près de 1500 personnes, est rempli à moitié ce soir mais l'ambiance sera tout de même chaude et survoltée ! C'est donc à côté de l'église aux vitraux éclairés et sous le patronage d'un Jésus crucifié sur la croix que Tripod, les inoubliables auteurs de "Lèche" (heu, non merci !), commencent leur pilonnage sonore dans les règles de l'art ! Leur début de concert me fige dans une profonde stupeur : mais pourquoi hurlent-ils comme des veaux qu'on emmène à la boucherie ? ? Et puis au fur et à mesure, on s'habitue, et on se surprend à taper du pied, voire à headbanger subrepticement ! Ils sont assez influencés par Rage Against The Machine : des bons gros riffs de guitare en fusion viennent nous chatouiller "doucement" les oreilles. Une de leurs grandes qualités est la convivialité et la bonne humeur : c'est toujours agréable de voir des gens s'amuser sur scène et ne pas tirer une gueule de 3 mètres ! Ils font même deux trois clins d'oeil furtifs à Nougaro et Obisbo. A signaler pour nos amis... Lire la suite