Accueil Sons of Gaia en concert
Dimanche 17 décembre 2017 : 10602 concerts, 24780 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Des rythmes oscillant entre reggae, rock steady, traditionnel jamaïcain, et nyabinghi. Depuis 1998, le groupe distille un reggae original inspiré de la scène jamaïcaine et anglaise des 70's et 80's, agrémenté de dub.

Sons of Gaia : vos chroniques d'albums
Site

Sons of Gaia en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Sons of Gaia : l'historique des concerts

Sa.

13

Juillet

2013

Papy Jano Blues Band + Sons of Gaia.+ Decibel + Les Karibous Salle Supermodified - Barbentane (13)

Sa.

22

Juin

2013

Fête De La Musique en concert
Bongoaï + Sons of Gaïa + Gang Jah Mind Fête De La Musique | Fête De La Musique | Sons of Gaia | Gang Jah Mind | Bongoaï
Village - Villeneuve (04)

Sa.

15

Juin

2013

Bongoaï + Sons Of Gaïa Sons of Gaia | Bongoaï
Le Korigan - Luynes (13)

Ve.

24

Mai

2013

Sons of Gaia + Bongoaï Sons of Gaia | Bongoaï
Le Lounge - Marseille (13)

Sa.

07

Mai

2011

Sa.

12

Déc.

2009

Sa.

05

Déc.

2009

On s'Fait une Bouffe en concert
Sons Of Gaia + Valenza + On Sfait une Bouffe Sons of Gaia | On s'Fait une Bouffe | Valenza
L'Usine - Istres (13)

Sons of Gaia : les dernières chroniques concerts 19 avis

United for jamaica : Sons of Gaia + Gang Jah Mind + Daipivo + Raspigaous + Papet J + Jo Corbeau

Critique écrite le 13 février 2013, par bertrand

Docks des Suds (Marseille) 8 Fevrier 2013

United for jamaica : Sons of Gaia + Gang Jah Mind + Daipivo + Raspigaous + Papet J + Jo Corbeau en concert

Soirée reggae aux Docks ce soir, et la cause est louable : Créer une structure culturelle en Jamaïque. Les Kabba Roots ont su remplir facilement la salle disco des Docks. Arrivé à l'heure, en bon chroniqueur (20h15)... Mais je tombe sur un bon gros moulon devant les préventes et invit'. Une petite demi-heure d'attente en plein vent, ça échauffe quelque peu les esprits. (L'orga à donné l'explication Lundi d'une défaillance technique de la régie de la salle). Le mistral est accompagné de gars de la sécu pas toujours délicat...J'entends que certains ayant acheté leur préventes ont attendu une heure déjà (à 19h, pour l'ouverture des portes), et viennent de se faire jeter malproprement par les vigiles... Mais patience, la soirée sera longue ! En entrant dans la salle, je vois un bon dancefloor bien tassé, un bar assez long pour contenter les soiffards, et un coin spacieux pour prendre l'air, ou pour les fumeurs respectueux des autres. Sur scène on dirait que j'ai loupé Sons of Gaïa, ou presque. Gang Jah Mind et leurs chanteuses éclatent de leur pêche et leurs sourires. Un bon reggae roots à l'ancienne. Le band est efficace, avec notamment un percussionniste de talent, que j'ai déjà vu dans plusieurs formations. Mais... Lire la suite

Sons of Gaïa + Bionic Man Sound + DJ Kafra + Tilt en Pire

Critique écrite le 15 juillet 2009, par Audrey h

Festival Etang d'Art - Saint Chamas 3 Juillet 2009

Sons of Gaïa + Bionic Man Sound + DJ Kafra + Tilt en Pire en concert

Et c'est un autre festival qui nous est proposé ce week-end. Ah! c'est bien l'été, tous ces concerts à pas cher qui nous sont proposés ! Nous sommes donc à Saint Chamas ce soir pour le festival Etang d‘art. Créé à l'origine par une association Place de la République qui a pour but de "faire circuler les idées et les mettre sur la place publique" (dixit son président !). Et bien les gens ont parlé et ils veulent du son!!! D'ailleurs l'association organise également des tremplins musicaux; le principe: ouvert à tous ceux qui veulent s'essayer! (pas de sélection). C ‘est par un groupe de reggae bien sympa que cette soirée débute: Sons of Gaïa . Du bon reggae avec des passages dub mais également des textes avec un vrai message, en dénonçant le système et parlant de l'actualité comme avec le titre Le Mur de l'Apartheid , .... le chanteur nous offre ses réflexions sur le monde. Et ce ne sont pas que des belles paroles pour créer un texte. C'est aussi dans les faits avec eux: pour preuve, ils proposent leur CD Chroniques, sur le mode du commerce équitable: chacun l'achète au prix qu'il peut mettre. Très bonne initiative!!! Sur scène, l'énergie se dégage bien: le chanteur et la choriste savent bouger et capter... Lire la suite

Sons of Gaïa

Critique écrite le 08 juin 2009, par Pirlouiiiit

Bar des Maraichers - Marseille 06 juin 2009

Sons of Gaïa en concert

Après un début de soirée passée en compagnie de la Krorale qui tentait de se faire entendre non loin de la grosse scène (hip hop) de la place Delacroix en ce deuxième jour du Festival du Soleil, me voici au sommet du Plateau à la frontière de la Plaine, devant le Bar des Maraichers. Depuis le départ de Hassan (décembre 2008) le coin en face du Petit Nice était bien calme ... jusqu'à ce que récemment certains décident de donner un nouvelle vie à ce bar célébré dans Total Kheops de Izzo. Voici quelques semaines que le Bar des Maraichers à réouvert ... et nouveauté il y a maintenant une petit scène dans le coin (au dessus de laquelle veillent le trio Brel - Ferré - Brassens) . Scène qui était inaugurée ce soir par rien moins que les Sons of Gaïa. Alors evidemment "petite scène" et Sons of Gaïa (ils sont presque 10) ne vont pas ensemble. Du coup ce soir ils ne sont en fait que 3 : Elvas bien sûr au chant et à la guitare, accompagné de l'impressionnant percussionniste dans le fond et de Alix choriste / chanteuse. Tous les 3 sont assis calmement dans le coin et font face aux clients du bar et aux passants grâce à une énorme baie vitrée (ouverte bien sur). Sur les tables des traces de leurs exploits passés comme la plaquette de promotion... Lire la suite

Sons of Gaia

Critique écrite le 30 mars 2009, par Pirlouiiiit

Poste à Galène - Marseille 27 mars 2009

Sons of Gaia en concert

Putain 11 ans quand il l'a dit j'ai pris un coup de vieux ... je sais que cela fait un bon moment que je traine dans la plupart des salles de concert du 5ème arrondissement de Marseille mais là ce soir je ne sais pas bien pourquoi cela a pris une tout autre dimension. Le fait de revoir un groupe que j'ai beaucoup écouté et vu quelques fois il y à longtemps ... à une époque où je n'avais pas encore rencontré la personne qui a change ma vie ... Bref hier soir j'ai vraiment eu l'impression d'être projeté 9 ans en arrière quand je découvrais le sautillant Elvas et ses Sons of Gaia ici même. Les Sons of Gaia avec quelques autres (comme Dai Pivo, Gang Jah Mind, Super Kemia pour ne citer que ceux qui m'ont le plus touchés) font partie des (grands) groupes de reggae marseillais qui ont marqué une époque et dont on a un peu perdu la trace. C'est quand même un comble qu'une ville dont on lit encore partout qu'elle est célèbre pour sa scène reggae et hip hop de ne plus avoir aucun représentant locaux. Alors certes les gros noms jamaïquains ou autre font souvent salle comble mais j'ai vraiment eu l'impression qu'au cours de ces 10 dernières années le nombre de concerts des groupes de reggae locaux a chuté ; ce qui n'empêchera pas les médias... Lire la suite

Sons of Gaia : les chroniques d'albums

Sons Of Gaia : Nos Âmes S'abandonnent

Chronique écrite le 22/01/2005, par Pirlouiiiit

Sons Of Gaia : Nos Âmes S'abandonnent

Depuis la sortie du remarquable Tribute on était sans nouvelles de l'un des fleurons du reggae marseillais ... on a appris que les Sons of Gaia arrêtaient, puis que le projet était en train de se reformer autour de son chanteur Stéphane Ribeiro dit Elvas. Depuis on les avait croisé a la Machine a Coudre pour un concert très calme (tous les musiciens assis) et craint pour le cote dynamique et entraînant de leur reggae en français et pourtant terriblement roots. C'est donc avec joie et inquiétude que nous avons appris la sortie de ce nouvel album. Des le premier titre nous voici rassurés. On retrouve dès le premier titre Victoire (triste réalité)... Lire la suite

Sons of Gaia : TRIBUTE

Chronique écrite le 12/09/2001, par Hum !

La scène reggae marseillaise est très riche, inutile de revenir là dessus. Parmi les nombreux groupes qui peuvent prétendre à une reconnaissance nationale les Sons Of Gaïa étaient à mes yeux peut être ce qui auraient le plus de mal. En effet leur reggae roots nyabinghi est aux antipodes du reggae français (FM) qui marche sur les radios (Sinsemilia, Pierpoljak, ...), celui qui en français (et souvent sans finesse) fait l'apologie du cannabis, fustige la police et étale son dégoût pour la politique de façon souvent facile voire démago. Pourtant depuis le relatif succès commercial de K2R Riddim on peut se prendre à rêver qu'il y a de la... Lire la suite