Accueil Sparklehorse en concert
Lundi 11 décembre 2017 : 10656 concerts, 24770 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Emmené par Mark Linkous, Sparklehorse délivre une pop/folk/rock mélancolique et raffinée aux textes tendus. Le groupe a présenté son 4ème album "Dreamt for Light Years in the Belly of a Mountain" en septembre 2006... Retour pour un album réunissant de nombreux invités (Jason Lytle, Frank Black, Iggy Pop, Julian Casablancas, Vic Chesnutt... ) en 2009 avec des morceaux coécrits avec Danger Mouse : Dark Night Of The Soul.

Sparklehorse : vos chroniques d'albums
Site

Sparklehorse en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Sparklehorse : l'historique des concerts

Lu.

05

Oct.

2009

Sparklehorse + Fennesz Sparklehorse | Fennesz
Handelsbeurs - Gent (B)

Sa.

02

Juin

2007

Sparklehorse + Willy Mason Elysée Montmartre - Paris 18e (75)

Me.

25

Oct.

2006

Di.

22

Oct.

2006

Sparklehorse : les dernières chroniques concerts 4 avis

Overhead, The Liars, Sparklehorse, Dyonisos

Critique écrite le 17 novembre 2002, par Sophie Hay

La Cigale, Paris 9 Novembre 2002

OVERHEAD, THE LIARS, SPARKLEHORSE, DYONISOS le samedi 9 novembre à la Cigale - extrait du site personnel : http://www.lemondedesophie.com Je n'ai pas du tout aimé la prestation d'OVERHEAD...je n'ai même pas envie d'en parler. Passons. Par contre, THE LIARS ont à mon goût été GENIAUX. Complètement déjanté, le chanteur nous a mis le feu à la scène. Il s'amusait à grimper sur les enceintes, sauter sur la scène dans tous les sens et se défoncer à tue-tête la voix pour nous sortir le meilleur de lui. Il y avait un air des années 70 qui planait dans la salle. J'avais l'impression de voir un certain Andy Warhol ressuscité. Certes, par moment, j'avais l'impression qu'ils faisaient plus du bruit que de la musique. Néanmoins, je trouve qu'un concert de ce genre réveille le petit adolescent qui dort en nous. J'avais envie de "poggoter" parmi ces gens... Si je peux me permettre une chose en écrivant ce texte en ce samedi 16 novembre, c'est que THE LIARS sont pour moi l'un des meilleurs moments du Festival. Voilà qu'arrive Mark Linkus, le chanteur de SPARKLEHORSE. C'est pour lui que je suis venue.... Lire la suite

Sparklehorse + Ben's Symphonic Orchestra

Critique écrite le 23 octobre 2001, par Hum !

Espace Julien - Marseille 18 octobre 2001

Ce soir on avait le choix entre La Fiesta des Suds avec Di Maggio et Lucky Peterson et Sparkelhorse à l'Espace Julien, i.e. soit deux habitués de la scène marseillaise : Di Maggio (ils sont marseillais) et Lucky Peterson qui passe régulièrement au Moulin et dont j'ai eu des bons échos, ou le truc branché Inrocks & co calme et introspectif. Et on a choisi le second en se disant qu'on pourrait toujours rejoindre le Pinguin au Dock des Suds si on s'en sentait le courage. Arrivé à l'Espace, pas énormément de monde et une première partie qui avait déjà bien commencé. Je me suis dit tiens voilà trois bons petits marseillais que je n'avais jamais vu et dont je n'avais jamais entendu parler. D'ailleurs comment s'appellent-ils ? je ne l'ai pas su tout de suite. Un chanteur guitariste, un bassiste chanteur et un batteur pour des morceaux en anglais bien péchus. Plutôt une très bonne entrée en matière. Ce n'est que le lendemain que j'ai appris qu'il ne s'agissait pas d'un bon petit groupe local mais de Ben's Symphonic Orchestra. Puis après une attente relativement normale (très intéressant ce que tu nous racontes là !) pendant... Lire la suite

Sparklehorse

Critique écrite le 23 octobre 2001, par metal@concertandco

Lyon, Ninkasi Kao 17 Octobre 2001

Arrivé pas bien en avance, je n'ai pas pu voir la première partie (en l'occurence Ben's Symphonic Orchestra) donc je n'en parlerai pas. Je venais donc au Ninkasi pour voir Sparklehorse qui comme l'écrit Hum ! un peu plus loin représente tout à fait le genre buzz Inrock etc. mais comme dirait Guy Roux, dans la vie faut pas gacher alors ne mourrons pas idiot et allons voir ça. Les albums écoutés à l'arrache avaient l'air sympathiques. Déjà bonne surprise, le Ninkasi était bondé, dommage qu'ils n'aient pas ouvert le balcon, on se serait senti un peu moins à l'étroit. L'avantage de la foule notamment, c'est qu'en laissant trainer l'oreille on chope toujours quelqu'un en train de... Lire la suite

Sparklehorse

Critique écrite le 25 octobre 2001, par francis

la Cigale 15 Octobre 2001

Un concert époustouflant, quoique trop court, pour qui connait la musique de Sparklehorse... Ce grand miraculé de la vie ne peux pas laisser ces auditeurs indiffèrents avec des mélodies magnifiques, sur le fil du rasoir toutes droit revenues de l'enfer... On sent dans cette... Lire la suite

Sparklehorse : les chroniques d'albums

Danger Mouse & Sparklehorse : Dark Night Of The Soul

Chronique écrite le 21/07/2009, par Pierre Andrieu

Danger Mouse & Sparklehorse : Dark Night Of The Soul

Nouvelle merveille sortie du cerveau génialement malade de Mark Linkous de Sparklehorse, l'album Dark Night Of The Soul, réalisé conjointement avec le producteur/musicien Danger Mouse et le cinéaste/photographe David Lynch (qui signe les superbes visuels - réunis dans un livre - et apparaît fantomatiquement sur le disque) est une éclatante réussite artistique. En revanche, cela risque de ne pas être un succès en termes de ventes puisque le disque n'est pas disponible suite à des problèmes judiciaires entre les protagonistes du projet et EMI. Mais l'essentiel est de pouvoir découvrir et apprécier cet album quel que soit le moyen utilisé... Il serait en effet vraiment dommage de passer à côté de Dark Night Of The Soul, un opus qui bénéficie du songwriting aérien de Mark Linkous, toujours impeccable, de la production de Danger Mouse, brillante, et d'un casting exceptionnel, quant à lui... Choisis avec un goût certain, les épatants invités se fondent dans les morceaux avec humilité, apportant leurs voix à des compositions prenant des atours country folk pop psyché (les titres avec Wayne Coyne des... Lire la suite

SPARKLEHORSE : GOOD MORNING SPIDER

Chronique écrite le 08/09/1998, par XAVIER

2 ans après VIVADIXIESUBMARINETRANSMISSIONPLOT, Greg Linkous et sa bande nous offre le plus album de cet été, mais un été où le soleil brûle et on est assis,la langue pateuse,immobile au bord de la route à regarder les chiens se faire écraser....Pas vraiment Sea Sex and Sun! Le... Lire la suite