Accueil Splash Macadam en concert
Samedi 24 août 2019 : 11646 concerts, 25625 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.


Rock indé, le trio tire ses influences en grande partie chez les White Stripes, Arctic Monkeys, Franz Ferdinand, Noir Dez' et les autres...Il n'y a pas de sanglot, pas de psychose, pas d'ambigüité dans le choix de leurs compositions.

Splash Macadam se présente :Pour la petite histoire SPLASH MACADAM ROCK POWER TRIO de Marseille.
Le groupe est créé dans l'été 2007 par Vincent Maurin guitariste/auteur/compositeur, il est ensuite rejoint par Tom Selig batteur/compositeur, à la batterie, et Guillaume Janin basse. Le trio guitare, basse, batterie fonctionne très bien. Tout est en place !
Leur répertoire est totalement chanté en anglais par Vincent, avec Guillaume aux chœurs. En 2008 ils raflent une deuxième place sur le tremplin Planète Jeune et une troisième sur le Massilia Rock. Les James Dean du Rock ont une cinquantaine de dates à leur actif en un an et demi ce qui leur a permis de prendre l'assurance nécessaire et d'être repérés par leur nouveau manager, Vali Imbertie (manager 3z'M: http://www.myspace.com/3zem).

Rock indé, le trio Splash Macadam tire ses influences en grande partie chez les White Stripes, Arctic Monkeys, Franz Ferdinand, Noir Dez' et les autres...Il n'y a pas de sanglot, pas de psychose, pas d'ambigüité dans le choix de leurs compositions. Les textes sont authentiques, inspirés par la vie de tous les jours et entièrement Rock. Un EP 5 titres sortira très prochainement !!!
Les SPLASH MORCEAUX sont travaillés dans une petite pièce, mais dans une grande compréhension !!! OUH !!! Les morceaux sont bien structurés et les mélodies nous emmènent au travers d'un univers où les excellents changements d'ambiances s'articulent en passant par du très métallique, à de la distorsion tremblante, puis à des rythmes plus calmes et préparés. Le tout construit avec beaucoup de goût et des idées de génie.
La sortie de l'album the sound of town est prévue pour 2010.

Site

Splash Macadam en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Splash Macadam : l'historique des concerts

Ve.

15

Mars

2019

Ubikar en concert
Splash Macadam + Ubikar Ubikar | Splash Macadam
La Gare - Maubec (84)

Ve.

12

Oct.

2018

No Exit Only en concert
Splash Macadam, Doc Vinegar, No Exit Only Splash Macadam | No Exit Only | Doc Vinegar & les Types Arty
Le 26 Café - Marseille (13)

Ve.

05

Oct.

2018

Splash Macadam, Scimmie Acide IT , Dogfries La Machine à Coudre - Marseille (13)

Sa.

28

Avril

2018

No Exit Only en concert
No Exit + Los Bankalos + Splash Macadam Splash Macadam | No Exit Only | Los Bankalos
Cambuza - Gémenos (13)

Je.

19

Avril

2018

Concrete Knives en concert
Concrete Knives + Splash Macadam Concrete Knives | Splash Macadam
Le Molotov - Marseille (13)

Ve.

01

Sept.

2017

January Sons en concert
La Guinguette Sonore : Meteoclub, Oceanic Memory, January Sons, Triembach, Splash Macadam January Sons | Splash Macadam | Meteoclub | Triembach
Plage de la Romaniquette - Istres (13)

Ve.

26

Mai

2017

Triembach en concert
Triembach, Splash Macadam Splash Macadam | Triembach
Pub de l'Europe - Istres (138)

Splash Macadam : les dernières chroniques concerts 15 avis

(ma) Rue du Rock #6 (Festival Phocea Rocks) : Not'Pain Quotidien, Hatred Still Alive, Furiapolis, Johnny Barrel, La Chasse, Fifi Rubato, Ex'Odd, Projet Milan, Rats Don't Sink, Statonnels, Sovox, Splash Macadam, Rescue Rangers, Sound OFFF Mars, Pleasures, La Flingue, Cowboys From Outerspace, Sing or Die! Karaoke

Critique écrite le 01 octobre 2018, par Philippe

Rue Consolat, Marseille 30 septembre 2018

(ma) Rue du Rock #6 (Festival Phocea Rocks) : Not'Pain Quotidien, Hatred Still Alive, Furiapolis, Johnny Barrel, La Chasse, Fifi Rubato, Ex'Odd, Projet Milan, Rats Don't Sink, Statonnels, Sovox, Splash Macadam, Rescue Rangers, Sound OFFF Mars, Pleasures, La Flingue, Cowboys From Outerspace, Sing or Die! Karaoke en concert

"Ici, chacun sait, ce qu'il veut, ce qu'il fait, quand il passe..." La Rue du Rock est désormais une mécanique bien huilée, qui se déroulait hier pratiquement sans accrocs pour la, déjà, 6ième fois ! Des premiers packs d'eau poussés un peu ensuqué au diable le matin (Pirlouiiiit a pu faire exactement la même photo de moi que l'an passé...), à la dernière barrière rapportée un peu allumé aux Réformés à la nuit tombée, chacun.e des bénévoles mobilisé.e.s a pu dérouler tout comme moi, sa propre partition comme qui rigole ! Avec un effectif qui se renforce un peu chaque année (tout le monde voulant manifestement rejoindre cette team sexy & mystérieuse), chacun.e a vaillamment gardé les barrières, poussé du matos, plié des Vortex/programme, servi des quantités de bière, vendu nos somptueux t-shirts, etc. etc. Résultat, davantage de temps pour voir les concerts pour tous, enfin j'espère parce que moi, oui, je n'ai pas foutu grand-chose dans l'aprème à part distribuer des bouchons d'oreille et des Vortex ! On a appris de nos erreurs passées (concert pour enfants à l'heure de la sieste, thrash metal juste après faisant fuir les familles horrifiées, sons qui se superposaient, concerts à l'intérieur du garage Thomas avec 3 degrés d'angle... Lire la suite

(mon) Festival Phocea Rocks 2014 : Tomy & the Cougars, Killboy Powerhead, Quetzal Snakes, the French Revolution, The H.O.S.T., Revolver Klub, Splash Macadam, Sunsick (sun sick), Dagoba, Post-Coïtum

Critique écrite le 04 juin 2014, par Philippe

Espace Julien, Marseille 31 mai 2014

(mon) Festival Phocea Rocks 2014 : Tomy & the Cougars, Killboy Powerhead, Quetzal Snakes, the French Revolution, The H.O.S.T., Revolver Klub, Splash Macadam, Sunsick (sun sick), Dagoba, Post-Coïtum en concert

Phocéa Rocks à l'Espace Julien, 2e édition ! Le plus beau des festivals de grands petits groupes remet le couvert en 2014, une fois dissipé l'écran de fumée de Marseille Capi'Cul' 2013. Eh, Jean-Claude, nous aussi, on est encore là, et largement moins lestés du c... que toi ! Quelques petites innovations tout de même : un prix par concert qui a "largement" augmenté (de 6 euros les 13, à 8 euros les 10, faites le calcul, c'est extravagant !) mais qui, tout en restant foncièrement ridicule, permet de payer un peu mieux les artistes et d'avoir en outre une tête d'affiche pour ce soir-là : les metalleux mondialo-marseillais de Dagoba. Pour ma part, en tant que bénévole à l'inutilité revendiquée (je ne sais rien faire autour d'une scène de concert, à part boire et faire des commentaires vaseux), je suis affecté comme l'an dernier (où ce fut une soirée proprement fabuleuse !) à la caisse, activité au prestige modeste, mais qui nécessite une présence constante et un tout petit peu de sérieux. Caisse partagée encore une fois avec le Mystic Ping Punkqueen. A vrai dire on est tellement mieux organisés que l'an dernier, et avec tellement moins de tickets vendus (hélas), qu'on s'y serait presque un peu emmerdés. D'où des relais plus courts,... Lire la suite

Festival Phocea Rocks : Catalogue + Blah Blah + Splash Macadam

Critique écrite le 02 juillet 2013, par Phil2guy

La Machine à Coudre - Marseille 28 Juin 2013

Festival Phocea Rocks : Catalogue + Blah Blah + Splash Macadam en concert

Me voici embarqué pour la deuxième soirée de la tournée Phocéa Rock avec trois groupes du cru que je vais découvrir : Catalogue, Blah Blah et Splash Macadam ont investi ce soir la Machine à Coudre. J'avais loupé la première soirée du 31 mai, voilà donc l'occasion de me rattraper. J'avais entendu dire du plus grand bien de Catalogue, formation d'à peine un an d'âge qui ouvre la soirée et qui a joué récemment à la Machine en compagnie de Frustration et de The Feeling of Love. Déjà, l'étiquette Post Punk avait suscité mon intérêt et le nom (bien choisi) du groupe me semble être une référence (inconsciente?) à une formation classique du genre, Magazine. Et bien, je dois dire que ce fut une claque, rien moins. Le power trio (avec boite à rythme), composé d'un tiers d'Elektrolux à la guitare (Eric), une moitié des Human Toys au chant et la guitare (Emma) et de Bruno à la basse, a livré un set frénétique mais carré et précis, sans pauses ni fioritures : il y a une parfaite alchimie entre les phrases de guitare à la fois nerveuses et subtiles d'Eric, les lignes de basse grondantes et obsédantes de Bruno, et le chant punk d'Emma (qui me rappelle aussi celui des Riot Grrrls). Le jeu du trio, à la fois tout en tension et maîtrisé, m'a... Lire la suite

Peter Doherty + Splash Macadam (This is (not) Music)

Critique écrite le 05 mai 2013, par Beatrice Vallone

Cabaret Aléatoire - Marseille 03 mai 2013

Peter Doherty + Splash Macadam (This is (not) Music) en concert

Arrivée devant le Cabaret Aléatoire à 18h30 et déjà des fans affluent le long des barrières de sécurité en attendant l'ouverture des portes initialement prévu à 20h. Photo : Pixxxo 20h30 : Splash Macadam Une 1ère partie que l'on redoute toujours par peur de ne pas y être satisfait. Mais ce soir-là ce n'était pas le cas. Les quatre musiciens Vincent au chant, David au clavier, Guillaume à la basse et Christophe à la batterie nous ont prouvé que le rock marseillais était bel et bien vivant. Leur son rock nous plonge dans une atmosphère étrange et nous remue par des riffs de guitare intenses et si bien maîtrisés. Qui aurait cru que, derrière le physique angélique du chanteur Vincent, se cachait une voix éraillé, puissante et entêtante. Photo : Pixxxo De plus, le groupe ne se distingue pas seulement par leur prestation scénique survoltée mais aussi par leur tenue à plumes et leur mascotte d'un soir : un renard empaillé qui faisait le tour du public. A la fin du concert, tous les quatre jettent leurs instruments et leurs micros à terre, détruisent la batterie et s'en vont paisiblement en ayant mis la scène sans dessus-dessous. Photo : Pixxxo Splash Macadam ou la tempête rock qui a frappé de plein fouet le public... Lire la suite