Accueil Steve Shiffman en concert
Mercredi 19 février 2020 : 10816 concerts, 25924 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Steve Shiffman en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Steve Shiffman : les dernières chroniques concerts 6 avis

Mrs. Adam Schatz + Steve Shiffman and the Land of No + The Teenage prayers + the Dim Warriors (the Terrence Russel Adams Ramble)

Critique écrite le 11 avril 2016, par Pirlouiiiit

Double Happiness, Colombus, Ohio 09 avril 2016

Mrs. Adam Schatz + Steve Shiffman and the Land of No + The Teenage prayers + the Dim Warriors (the Terrence Russel Adams Ramble)  en concert

J'ai déjà chroniqué un concert à distance il y a quelques années ... il s'agissait d'un concert gigantesque de the National en Australie devant l'opéra de Sydney, une façon de dire qu'il y avait très peu de chance que je vois encore ce groupe sur scène, en tout cas pas dans les conditions où je les avais découverts et suivis quelques années durant. Bref en ce dimanche matin je remets ça avec un concert que j'ai raté en direct sur Périscope parce que 1) je n'étais pas trop sûr de comment ça marchait et 2) ça tomber au milieu d'une courte nuit ... du coup c'est le lendemain que je me suis jeté sur mon ordi pour voir si il y avait une trace ... et en effet sur le compte twitter de Adam le show (ou en tout cas des bouts) était encore accessible ... En effet même avec toute la meilleure volonté du monde, impossible pour moi d'être à Colombus dans l'Ohio pour ce concert qui regroupait 2 de mes groupes NYais préférés pour fêter/soutenir Terrence Russel Adams guitariste, compositeur et chanteur des Teenage Prayers, l'un des groupes qui m'a le plus touché et continue à la faire via ses deux sublimes et indémodables albums. Cette soirée unique se déroulait donc au Double Happiness et regroupait en plus des Teenage PRayers, Steve Shiffman and... Lire la suite

Teenage Prayers + Steve Shiffman & the Land of No + Furvis + Imaginary Icons

Critique écrite le 02 juin 2006, par Pirlouiiiit

Cake shop - New York 01 juin 2006

Teenage Prayers + Steve Shiffman & the Land of No + Furvis + Imaginary Icons en concert

Il y a quelques semaines en recevant l'annonce du concert de ce soir j'ai fait un bon de joie. Deux de mes groupes new-yorkais préférés allaient partager l'affiche l'un des 2 soirs ou j'étais la et libre. Quelques jours après je me suis rendu compte que plusieurs bons concerts avaient lieu ce soir et que j'allais devoir choisir entre ... Nicole Atkins a Southpaw (groupe dans lequel on retrouve notamment dAve de Qatsi), The Teenage Prayers + Steve Shiffman and the Land of No (dans lequel joue aussi dAve habituellement) au Cake Shop et The Fall (vieux groupe mythique que je ne connais que de nom) a la Knitting Factory. C'est donc au Cake Shop (situe tout près de Piano's et de toues ces petites salles bien sympathiques) que nous nous rendons, après avoir évite de justesse le gros de l'orage et mange mexicain dans le quartier (dans le lower east side ce ne sont pas les restau sympas qui manquent). Le Cake Shop comme son nom le laisse deviner abrite en fait coffee shop au rez-de-chaussée, ainsi qu'un magasin de disque (moins evident) et surtout au sous sol une salle de concert toute en longueur. Lorsque nous pénétrons dans la salle, elle est quasiment vide. Quelques spectateurs contre les murs ou le bar (dont Steve Shiffman et ses... Lire la suite

Steve Shiffman and the Land of No + Hula (+ Palomar)

Critique écrite le 29 août 2005, par Pirlouiiiit

Galapagos - Brooklyn 26 aout 2005

Steve Shiffman and the Land of No + Hula (+ Palomar) en concert

En arrivant (en retard) devant Galapagos (salle immortalisée dans le Coffee and Cigarettes, on croise Pete Hayes alias The Land of No mais aussi membre des Figgs qui semble poser contre le mur en brics (tout en regardant une voiture de police faire un contrôle de permis sur une SUV limousine) ... Nous avons donc rate les Teenage Prayers (qu'il n'est pas rare de voir programmer les même soirs que Steve Shiffmam comme cette fois a la Knitting Factory). Par contre les films (par TRFilms) prévus au programme eux n'ont pas encore commences ... tout en sirotant un petit gin & tonic (qu'ils font décidemment très bien ici), nous regardons le rideau s'ouvrir une première fois ... en fond de scène un écran, au pied duquel se trouvent deux musiciens, bientôt rejoints par un troisième. Il s'agira d'une successions d'image plus ou moins abstraites, fort heureusement accompagnes de sons joues live ... Le deuxième film sera plus léger ... Intitulé quelque chose comme In elvis'eye nous montre une caricature d'Elvis allongé par terre torse nu se faisant caresser puis enduire de banane, bacon grillé et une sorte de peanut butter ... par un pied féminin ... miam ! Lorsque le rideau se réouvre enfin, ce n'est pas un... Lire la suite

Steve Shiffman and the Land of No + the Teenage Prayers + Schwervon!

Critique écrite le 12 décembre 2003, par Pirlouiiiit

Knitting Factory (Old Office) - New York 10 decembre 2003

Steve Shiffman and the Land of No + the Teenage Prayers + Schwervon!  en concert

Un peu a la bourre il faut dire que il y a plus court que le Bronx - Leonard Street ... nous arrivons tout de même sur place un peu après 20h a la Knitting Factory. Cette fois ci le concert a lieu dans la salle du bas (old office). Du premier groupe, Duress, nous n'entendrons donc que les derniers accords qui ont l'air antifolk a souhait. La salle est assez petite, plafond bas, bar au fond. Pendant le changement de set - qui se fait relativement rapidement - un gars accroupis devant la scène passe des disques bien choisis sur sa boombox. Il est assis par terre au milieu de gens debout qui s'activent pour changer les instruments sur la scène ... c'est alors que je réalise qu'il s'agit de DJ Dashan ... amusant. Apres avoir fini de réarranger (dépouiller serait le terme le plus approprie) la batterie précédente - exit la grosse caisse par exemple, Steve Shiffman et Pete (l'homme qu'on appelle désormais Land of No et non plus Fate of The Land) attaquent en douceur. J'avais tellement été agréablement surpris la première fois que je les avais vu (au Mercury Lounge) que pour être honnête je m'attendais a être un peu déçu ce soir. Et bien pas du tout au contraire. Ce mélange d'antifolk minimaliste fonctionne... Lire la suite

Steve Shiffman : les chroniques d'albums

Steve Shiffman And The Land Of No : Mon Dieu

Chronique écrite le 13/02/2014, par Pirlouiiiit

Steve Shiffman And The Land Of No : Mon Dieu

Après un premier disque éponyme en 2009, et puis une série d'EP les années suivantes, voici enfin le nouvel album de Steve Shiffman toujours épaulé des ex Holy Ghost, Alec Ferrell et Kent Heine et des ex the Sea de Nicole Atkins dAve Hollinghurst et Daniel Mintzer. Même si le son s'est un peu durci par rapport à ses débuts, on reconnait tout de suite ce chant si particulier qui avait fait qu'on avait classé Steve dans la scène antifolk lorsqu'il évoluait en solo ou duo avec Pete Hayes (batteur historique et pendant longtemps seul membre du Land of No dont on peut toujours apprécier la fougue chez les mythiques Figgs). Cela dit mettre une étiquette précise sur sa musique ou essayer de lui trouver une parenté unique se révèle bien difficile. On pense en effet aussi bien à d'autres groupes new-yorkais comme Ted Leo and the... Lire la suite

Steve Shiffman And The Land Of No : Steve Shiffman And The Land Of No

Chronique écrite le 14/12/2009, par Pirlouiiiit

Steve Shiffman And The Land Of No : Steve Shiffman And The Land Of No

Lorsque j'ai croisé la route de Steve Shiffman il y a maintenant 6 ans, ce dernier évoluait soit en solo soit accompagné de the land of No (qui a l'époque se résumait a Pete Hayes des the Figgs). Alors que je tentais de comprendre pourquoi on appelait cette scène anti-folk (et pas folk minimaliste ou new folk par exemple ?) dans laquelle il côtoyait Herman Dune et autres futurs Jeffrey Lewis, de ses performances solos forcement minimalistes j'avais retenu la sensibilité et l'émotion qui se dégageait de sa voix éraillée. En duo en revanche chaque fois j'ai été littéralement subjugué par le côté sauvage et brut de sa musique (garage folk ?). J'ai en effet pris une telle claque que je n'ai jamais perdu de vue ce désormais groupe qui sort enfin son premier album après plus de 6 ans d'existence. 6 longues années durant lesquels les rangs de the Land of No se sont étoffés avec l'arrivée de la (slide) guitare de Alec, la basse de Kent deux anciens The Holy Ghost, et la guitare de dAve un ancien Qatsi. Et c'est donc naturellement que tout ce joli monde est retourné en studio réenregistrer ces 12 titres qui l'avaient pour la plupart déjà été (mais en duo). Le résultat ? Un album riche et cohérent avec des morceaux qui naviguent entre deux extrêmes... Lire la suite

Steve Shiffman : Tambourino

Chronique écrite le 22/06/2003, par Pirlouiiiit

Steve Shiffman : Tambourino

5 titres pour commencer a se faire une idée de l'univers calme de ce canadien devenu new-yorkais (ou plus exactement brooklynien). 5 ballades minimalistes guitare sèche et chant a moitié murmurée, a moitie fredonné avec un petit quelque chose de Richie Lee* (Acetone) dans la voix, notamment sur Steve-o's...

Steve Shiffman : écoute