Accueil Suprèmes Dindes en concert
Lundi 18 décembre 2017 : 10798 concerts, 24781 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Un rock 100 % féminin. Explosif sur scène !
Il est bien loin le temps où LES SUPREMES DINDES montaient un orchestre de rock sous l'arbre de Noël du comité d'entreprise... En dix ans, elles ont largement eu le loisir de peaufiner leur jeu de scène et d'affirmer leur style. Les changements de personnel et une vie de plus en plus éloignée du bureau n'ont pas entamé leur âme de secrétaires destroy, leur look en témoigne! Les textes ont pris un tour plus consistant et plus agressif sous la dictée
des dieux FENDER et GIBSON, religion sûre s'il en est! JACQUELINE BONJON, la voix d'or du groupe déclare d'ailleurs: "Si l'électricité n'existait pas, qu'est ce que je me ferais chier!"

Suprèmes Dindes : vos chroniques d'albums
Site

Suprèmes Dindes en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Suprèmes Dindes : l'historique des concerts

Sa.

28

Mars

2009

Les Suprêmes Dindes, Sheetah & Les Weissmüller, Les Loques à Terre, Absolut Lee Mare aux Diables (La) - Templeuve (Belgique)

Sa.

29

Nov.

2008

Festival Bar-Bars en concert
Les Supremes Dindes Festival Bar-Bars | Suprèmes Dindes
Café Grimault - Nantes (44)

Ve.

28

Nov.

2008

Festival Bar-Bars en concert
Les Supremes Dindes Festival Bar-Bars | Suprèmes Dindes
Café Grimault - Nantes (44)

Sa.

15

Nov.

2008

Les Supremes Dindes, Tribute To U2 Salle des fêtes - Caderousse (84)

Ve.

14

Nov.

2008

Je.

13

Nov.

2008

Les Suprêmes Dindes La Bobine - Grenoble (38)

Ve.

18

Juillet

2008

Festival de l'Enclos en concert
Les Supremes Dindes - Yemaya La Banda + Sangha Festival de l'Enclos | Suprèmes Dindes | Yemaya | Sangha
Enclos de la Charité - Pertuis (84)

Di.

22

Juin

2008

Joke en concert
Suprèmes Dindes + Joke + Les Punaises Suprèmes Dindes | Joke
CICP - Paris (75)

Suprèmes Dindes : les dernières chroniques concerts 11 avis

Supèmes Dindes

Critique écrite le 16 novembre 2008, par JEAN CHRISTOPHE

Mistral Palace Valence 13 novembre 2008

Soirée déjantée grâce à super jacqueline qui m'a envoyé aux urgences de l'hosto à Valence car lors du retour sur scène dans le pogo, je tenais le pilon de la dinde dans ma menotte et là, suprème douleur, la volaille m'a arraché le muscle brachial que je ne connaissais pas mais... Lire la suite

Suprêmes Dindes

Critique écrite le 01 juin 2008, par Mystic Punk Pinguin

Balthazar - Marseille 25 Mai 2008

Un concert un dimanche soir, ça fait toujours peur, d'autant qu'il s'agit là de rock pétardant, et donc qu'il faut être un minimum en forme, malgré 4 soirs de concerts dans les pattes. Mais à priori les courageux sont de sortis et ont est pas loin de la centaine de personnes dans le Balthazar pour la venue des trépidantes Suprêmes Dindes. Trois secrétaires aux grattes et à la basse (celle-ci étant moins bien épilée et en plus communiste !) et un Village People à la batterie débarquent pour un show énergique et à la bonne humeur communicative. Car les Dindes ne font pas que dans le burlesque mais sont sévèrement rock'n'roll ! Paroles en français pour des textes souvent drôles et légers mais aussi parfois politiques (petit français sur la vanité d'un peuple de beauf, l'assez jouissif et anticlérical Dieu introduit en disant qu'elles étaient d'accord sur un point avec le Pape, c'est que la théorie de l'évolution c'est une connerie, la preuve l'Église n'a pas évoluée...) chanté par une Jacqueline à la voix criarde mais surtout surexcitée ! Et surexcitées, les Dindes le sont dans tous les sens du terme car plusieurs fois elles appelleront à l'amour libre, là tout de suite. Joignant le geste à la parole, elles se... Lire la suite

Fancy + Suprèmes Dindes

Critique écrite le 18 décembre 2007, par Zhou

Escale Saint Michel - Aubagne 14 Décembre 2007

L'Escale Saint Michel a revêtue ses habits de lumière, prête à accueillir son lot de guincheurs enthousiastes. Pour l'occasion, les paillettes ne sont pas de sorties pour noël mais pour la venue de Fancy, groupe dont le pingouin mystique ne s'était pas remis l'an dernier. On arrive tout juste après Psyché, groupe de rock local (comprendre aubagnais) dont c'était la première "vrai" scène. Le public est chaud. C'est parti. Fancy attaque, et Fancy c'est une machine de guerre créée pour vous faire danser. Une sorte de machine à voyager dans le temps irréelle, back to the 70's à fond la caisse. Prenez un guitariste au look androgyne, un chanteur imprévisible à la coupe totalement afro, un bassiste gentleman bien propre sur lui et un bucheron pour martyriser les futs. Un coup de faille spatiotemporelle, agitez fort, hips shake et c'est parti, ça swingue, Fancy est prêt à vous donner de l'amour. Pendant les morceaux le chanteur à la voix aigue est intenable, enchainant sauts, déhanchements, tournoiement de micro, poses lascives et autres glamouseries. Entre les morceaux, il est irrésistible, balançant avec second degré sa mégalomanie et son amour du public. Une performance et un plaisir scénique constant et jubilatoire, les... Lire la suite

Les Suprêmes Dindes + Didier Super

Critique écrite le 22 février 2005, par Camaronito

Salle des Fêtes de Viviers (07) 19 fevrier 2005

Arrivée a l'heure pile histoire d'avoir des places au guichet, il nous a pas fallu attendre longtemps avant de voir débarquer les premiers ovnis sous le regard un poil sceptique du public encore très clairsemé. Les Micromachine commencent donc a torturer du Bontempi sur fond d'électro dans un décor de soucoupe volante fabriqué en boites d'oeufs. Un peu hermétique au style, j'ai tenté de rester concentré sur la mise en scène censée dénoncer le mauvais gout musico-commercial des majors, puis ,comme la majorité, je suis allé me chercher une bière en attendant que ça passe... Didier est alors entré en scène et a profité de ce moment de flottement pour enfoncer le clou. Musique minimaliste et voix de casserole, il a reussi le tour de force de rassembler tout le public (malgré ses disparités)... ...contre lui ! On se régale de ses vannes foireuses et devant le désastre, on oublie le premier degré (a part 2 ou 3 punks bourrés qui ne font que monter encore plus la sauce !) et on dédramatise des sujets finalement pas anodins du... Lire la suite

Suprèmes Dindes : les chroniques d'albums

Les Suprêmes Dindes : La Poutine

Chronique écrite le 30/05/2006, par Pirlouiiiit

Les Suprêmes Dindes : La Poutine

2 ans après avoir sorti un nouvel album (La bûche) les Suprêmes Dindes enfoncent le clou avec un live qui retrace leur dernier tournée au Canada. L'occasion de redécouvrir tous ces morceaux et d'autres de leur précèdent Blanc de poulet en live mais surtout de mettre des images sur ceux-ci puisque ce live est accompagné d'un DVD ! Outre des versions survitaminées de leurs chansons déjà bien péchus, on a le droit a quelques interviews, tranches de vie dans lesquelles elles avouent ne pas avoir de message spécial a faire passer si ce n'est colère, tendresse, vie. Et je suis assez d'accord avec "la" bassiste lorsque celle-ci dit que les Supremes se découvrent en 3 étapes (3 surprises en fait) : 1) leur apparence, 2) elles jouent... Lire la suite

Les Suprêmes Dindes : La Bûche

Chronique écrite le 10/09/2005, par Pirlouiiiit

Les Suprêmes Dindes : La Bûche

Artdisto semble avoir un goût certain pour les groupes (faussement) pas sérieux. Ainsi parmi les 6 groupes dont ils s'occupent on trouve aux cotes de Didier Super et des Les Frères Couenne (ex Amis d'ta femme), ces Suprêmes Dindes. Pour ceux qui comme moi pensaient qu'il s'agissait d'un groupe de chanson française genre Pétroleuses (et qui n'ont pas vu le sous-titre : Groupe de rock sur la pochette), le premier morceau de ce très joli disque (pochette et livret très soignés) remet tout de suite les pendules à l'heure. Les textes sont certes en français et plutôt ironiques / comiques mais la musique qui l'accompagne est résolument rock.... Lire la suite