Accueil Syd Matters en concert
Lundi 18 décembre 2017 : 10798 concerts, 24781 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Syd Matters naquit un jour de la rencontre entre le folk antique et la pop moderne. La voix magistrale, les discrets arpèges de guitare, les sobres cordes, les sonorités de claviers vintage, les atmosphères planantes aux vertus panoramiques : tous les ingrédients sont là pour bâtir un univers cotonneux où l'on se sent bien. En concert à l'occasion d'une grande - et immanquable ! - tournée en 2011 et 2012 ! A lire, une interview de Syd Matters datant de juillet 2011...

Syd Matters : vos chroniques d'albums
Site

Syd Matters en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Syd Matters : l'historique des concerts

Je.

26

Avril

2012

Les Centquatre Soirees Modernes - Jonathan Morali ( Syd Matters) Musée d'art moderne - Paris (75)

Sa.

17

Mars

2012

Syd Matters + Thousand Syd Matters | Thousand
Grand Mix - Tourcoing (59)

Ve.

16

Mars

2012

Frànçois & The Atlas Mountains  en concert
Syd Matters + François & The Atlas Mountain Syd Matters | Frànçois & The Atlas Mountains
Ouvre Boite - Beauvais (60)

Ve.

09

Mars

2012

Festival Les Embellies en concert
Syd Matters + Sarah W_papsun + This Is The Hello Monster, Les Emb Festival Les Embellies | Syd Matters | This Is The Hello Monster!
Le Liberté - Rennes (35)

Ma.

06

Mars

2012

Bertrand Belin en concert
A History Of Bob Dylan : Syd Matters + Invités : H-burns, My Brightest Diamond, This Is The Kit, Anika, Bertrand Belin Syd Matters | Bertrand Belin | My Brightest Diamond | H-Burns | This Is The Kit | Anika
Cité de la Musique - Paris 19e (75)

Ve.

10

Fév.

2012

Je.

09

Fév.

2012

Les Z'éclectiques Collection Hiver en concert
Festival Les Z'eclectiques : Syd Matters Les Z'éclectiques Collection Hiver | Syd Matters
Chapelle St Louis du Crd - Cholet (49)

Sa.

28

Janv.

2012

Syd Matters : les dernières chroniques concerts 17 avis

Interview de Syd Matters lors des Voix du Gaou

Interview réalisée le 05 août 2011, par Jul

Festival du Gaou - Six Fours 17 juillet 2011

Interview de Syd Matters lors des Voix du Gaou

En chemin, Jul : Vous étiez donc à Dour, c'était bien ? Jonathan Morali : Oui c'était bien et il faisait beau. On a déjà fait ce festival il y a 3 ans, avec l'album précédent, en Belgique ça se passe toujours bien et ce festival est vraiment sympa. On s'installe dans le canapé sous la tente blanche face à la mer. Jul : Vous avez joué cet album en intérieur, en extérieur, un peu partout, vous le sentez vivre de façon différente selon les endroits ? JM : Ha, c'est le but oui de s'adapter à l'endroit où on joue. Jul : Et cela vient pendant le concert ? Vous sentez les gens ? JM : Non, enfin pendant le concert on sent les gens mais c'est déjà calé. C'est un album qui se prête à être joué je trouve un peu partout. C'est beaucoup de voix, de percussions, ce sont des choses qui sont faciles à reproduire en dehors d'une salle. Jul : Parce que je vous ai vu au Théâtre Denis à Hyères, qui est vraiment cosy pour le coup ça faisait un peu comme un feu dans une cheminée (il se marre), ça crépitait et je me demandais ce que ça pouvait donner en extérieur. Pour moi c'était un album qui a besoin d'espace, qui a besoin de place. JM : Oui bah écoute c'est différent, après aussi il faut s'adapter au public, si les gens sont plus... Lire la suite

We Used To Have A Band + Syd Matters + Cocoon

Critique écrite le 25 juillet 2011, par Jul

Les voix du Gaou - Six Fours 17 Juillet 2011

We Used To Have A Band + Syd Matters + Cocoon en concert

Nous sommes arrivés pourtant très en avance, mais le temps de faire la queue, de se faire fouiller (par solidarité) et de rejoindre la petite scène cachée au fond dans les pins, nous avons raté les 2 premières chansons de We Used To Have A Band. Dommage. Le public est déjà attentif au jeu de scène de Marion Rampal et François Richez, tous les deux debout pour l'occasion. Ils sont souriants, plus bavards qu'à l'habitude. Dans le soleil, du moins dans le jour gris couchant, ils sont bercés d'un jeu de lumières vives dans l'odeur délicieuse de pin humide. Il est question de Passiòn, il s'assoit. Elle reste debout, femme fière et aimante. Elle le cherche du regard, le couve, lui est concentré sur son jeu. Un goéland nous rejoint dans hautes branches du pin le plus proche et profite avec nous de Shadows gone. Puis François sort de son cocon pour nous expliquer le thème de la chanson suivante, amusante (faire se réconcilier deux amis amoureux de la même personne). Pour notre plus grand plaisir François chante beaucoup plus qu'auparavant. Déjà six chansons et il leur faut quitter la scène pour changer de plateau et accueillir Syd Matters. We Used To Have A Band a à peine le temps de nous donner rendez vous en Avignon dès... Lire la suite

Syd Matters, Mathieu Boogaerts

Critique écrite le 21 juin 2011, par claire

Festival Paroles et Musiques - Éphémère - St-Etienne 05 Juin 2011

Syd Matters, Mathieu Boogaerts en concert

Dernier soir ce dimanche 5 juin 2011 pour la vingtième édition du Festival Paroles et Musiques. Alors que le Zénith accueille le Stéphanois Bernard Lavilliers, les gens se pressent pour assister à une petite soirée beaucoup plus intime à l'Éphémère (ex Palais des Spectacles). Mathieu Boogaerts assure le début avec un concert version festival d'une petite heure, seul avec son bassiste Zaf Zapha. En tandem, ou en duo plutôt tant l'osmose et la complicité nous sautent aux yeux et aux cœurs. Car ces deux compères nous font vivre un bien joli moment. Des chansons simples, mais non simplistes, minimales sans être minimalistes et on se surprend à sourire, à être émus... Mathieu nous entraine dans son univers un peu alambiqué, mêlé de poésie, d'humour, d'ambiances diverses, mais toujours avec une humanité et une proximité avec le public assez rares. Son allure d'adolescent qui ne se prend pas la tête déteint sur nous et nous fait oublier nos soucis quotidiens. Zaf ponctue allègrement les chansons de chœurs travaillés, de mélopées et de mimiques... Les deux musiciens prennent plaisir à jouer entre eux et avec nous. Malgré quelques soucis de mémoire (somptueux moments... Lire la suite

Syd Matters + Bot'Ox

Critique écrite le 30 mars 2011, par Pierre Andrieu

Olympia, Paris 29 mars 2011

Syd Matters + Bot'Ox en concert

Soirée recueillie et véritablement envoutante à l'Olympia de Paris le mardi 29 mars 2011 en compagnie de Syd Matters, qui présente actuellement son excellentissime dernier album Brotherocean (sorti fin 2010) en tournée partout en France... Grosse émotion pour Jonathan Morali et ses comparses puisque c'est la première fois que le groupe foule les planches du mythique music hall du boulevard des Capucines. Et, comme les choses sont bien faites, cela se fait dans une salle quasiment comble, et devant un public de fans très enthousiastes et de curieux plutôt respectueux dans l'ensemble. Compte rendu : Bot'Ox En première partie, Bot'Ox, dont nous n'avons vu que la fin du set, délivre une sorte d'electro pop mâtinée de disco funk rock house, un cocktail immédiatement séduisant et particulièrement propice à la danse... En se présentant en live avec un électronicien machiniste et des synthés accompagnés énergiquement par un groupe de rock (guitare, batterie etc), Bot'Ox donne une véritable vie à ses morceaux en live, qui se révèlent rapidement addictifs et hyper entêtants... A suivre ! Syd Matters Juste après la fin du concert de Bot'Ox, une voix enregistrée (et assez suave) déclare au public que l'Olympia lui... Lire la suite

Syd Matters : les chroniques d'albums

Syd Matters : Brotherocean

Chronique écrite le 03/01/2011, par Pierre Andrieu

Syd Matters : Brotherocean

Sans aucun doute auteur d'un des albums de l'année 2010 avec Brotherocean, le quintette parisien emmené par Jonathan Morali, Syd Matters, y poursuit avec grande classe une carrière parsemée de perles pop folk rock, admirablement bien écrites, très subtilement arrangées et toujours hyper émouvantes... La sobre et douce mélancolie qui baigne les œuvres de Syd Matters agit comme un baume apaisant sur les petits bobos que les auditeurs n'ont pas manqué de se faire au cœur pendant les mois précédents l'écoute recueillie de ce bijou truffé de mélodies élégiaques. Se passer souvent le ciselé Brotherocean est donc un gage de bien être total, une expérience permettant de laisser divaguer agréablement son esprit à des hauteurs himalayennes. Sous le charme de la voix d'oiseau tombé du nid de Mr Morali (à la Thom Yorke de... Lire la suite

Syd Matters : Someday We Will Foresee Obstacles

Chronique écrite le 06/05/2005, par Pierre Andrieu

Syd Matters : Someday We Will Foresee Obstacles

Syd Matters revient avec un album de folk pop nimbé de mélancolie et gorgé de morceaux marquants admirablement produits... On l'avait déjà remarqué avec son très réussi premier album, A whisper and a sigh, le jeune français - dont la voix remplie de spleen rappelle celle de Thom Yorke - compose de véritables bijoux de pop/folk. La voix magistrale, les discrets arpèges de guitare, les sobres cordes, les sonorités de claviers vintage, les atmosphères planantes aux vertus panoramiques : tous les ingrédients sont là pour bâtir un univers... Lire la suite

Syd Matters : A WHISPER AND A SIGH

Chronique écrite le 23/04/2004, par Pirlouiiiit

Syd Matters : A WHISPER AND A SIGH

N'ayant pas été présent sur Marseille lors du passage de The National, j'avais raté du même coup Syd Matters qui avait parait-il joliment ouvert pour eux ... C'est vrai qu'a l'écoute de ce disque je me dis que cela a du être bien sympa. Très pop, plutôt calme (avec des son a la Air) je trouve au chanteur une ressemblance hallucinante avec le chanteur de Eels (ce qui n'est pas pour me déplaire, au contraire)... cette même... Lire la suite

Syd Matters : A WHISPER AND A SIGH

Chronique écrite le 02/10/2003, par Pierre Andrieu

Syd Matters : A WHISPER AND A SIGH

Syd Matters vient de sortir un premier album dont il sera très difficile de se défaire... Jonathan Morali, le songwriter solitaire qui se cache derrière Syd Matters, a en effet composé et interprété lui-même onze morceaux de pop/folk psyché absolument remarquables. Comme dans un rêve, on se retrouve plongé dans de cotonneuses atmosphères où les claviers planants, les guitares acoustiques cristallines, les... Lire la suite