Accueil Sylvain Beuf en concert
Jeudi 18 janvier 2018 : 12761 concerts, 24811 chroniques de concert, 5193 critiques d'album.


Saxophoniste jazz. Compositions originales ou standards revisités, il conjugue sa passion de l'écriture, de l'improvisation et des rencontres fertiles.

Site

Sylvain Beuf : les dernières chroniques concerts 3 avis

Festival Rhythm'N'Funk 3/4 : Monsieur Brun + Sylvain Beuf Trio

Critique écrite le 03 décembre 2009, par Mcyavell

Espace de l'Huveaune - La Penne-Sur-Huveaune 28 novembre 2009

Festival Rhythm'N'Funk 3/4 : Monsieur Brun + Sylvain Beuf Trio en concert

Déjà dix ans de collaboration entre ces trois références du jazz. Comme tout bon jazzman qui se respecte, leurs projets sont multiples. Sylvain Beuf (saxos) et Franck Agulhon (batterie) se sont par exemple produits à deux jours d'intervalle au dernier Charlie Jazz Festival, l'un avec le Paris Jazz Big Band, l'autre avec Baptiste Trotignon. Le troisième larron du Sylvain Beuf Trio est Diego Imbert. Sur l'intro de Tiboudienne, il percute de son archet les cordes de sa contrebasse à la recherche de sonorités orientales avant que le saxophone soprano n'occupe élégamment l'espace. Mais c'est surtout le sax ténor qui est le maître des lieux. Déjà tortueux sur Broadway, "le seul chemin pas droit de Manhattan", il se modernise sur Last Moments (construit sur les harmonies de All The Things You Are) et s'assagit pour un exquis moment de tendresse, For Heaven's Sake de Billie Holiday. Encore davantage de variété dans le jazz proposé avec Dear Zuzanna qui offre l'occasion à la section rythmique de s'exprimer différemment (merveilleux soli de Diego Imbert et sur le final, de Franck Agulhon). Alors que c'est toujours Sylvain Beuf qui avait assuré les transitions jusqu'à présent, Franck Agulhon tient à prendre le micro... Lire la suite

Charlie Jazz Festival Jour 3 : Paris Jazz Big Band + Duo Isabelle Olivier / Youn Sun Nah + La Fanfarine + Yves Laplane Quartet

Critique écrite le 09 juillet 2009, par Mcyavell

Domaine de Fontblanche - Vitrolles 5 juillet 2009

Charlie Jazz Festival Jour 3 : Paris Jazz Big Band + Duo Isabelle Olivier / Youn Sun Nah + La Fanfarine + Yves Laplane Quartet en concert

Troisième et dernière soirée du Charlie Jazz Festival 2009. L'éclectisme du jazz est illustré par le programme de ce dimanche : un quartet de jazz moderne, un quintet-fanfare, un duo harpe/voix et un big band classique de 17 musiciens. Yves Laplane est un pianiste compositeur marseillais. Ce sont ses compositions - souvent dédiées à des proches - que son quartet interprète à l'exception d'une du saxophoniste niçois Jean-Marc Baccarini. Ce dernier est mis en avant dans chaque pièce et ce n'est pas pour me déplaire. A sa droite, Yves Laplane passe de son clavier Rhodes à son Yamaha (je préfère le son de ce dernier). Joseph Crimi à la contrebasse et Willy Walsh (batterie) rythment le propos. Willy est Irlandais et nous fait découvrir ou redécouvrir un instrument à percussion de chez lui, le bodhrán, sur Nomad's Land. Deux compositions retiennent mon attention : Blues For Ann pour lequel Joseph Crimi a troqué sa contrebasse contre une basse électrique. Chacun y a droit à son solo et celui du pianiste commençait à me faire apprécier le son du Rhodes. Auparavant, ils avaient interprété une merveilleuse mélodie, Fluffy Doll, ballade où s'entrelacent le son du piano et celui du saxo. Ils terminent en remerciant Claude... Lire la suite

Sylvain Beuf Quintet

Critique écrite le , par Nicolas Gervais

Centre Culturel Théo-Argence - Saint Priest (69) 23 février 2001

Le Sylvain Beuf Quintet était au Centre Culturel Théo-Argence vendredi soirpour y présenter son nouveau répertoire, devant un public exclusivementcomposé d'amateurs.Sylvain Beuf a la réputation d'être l'un des meilleurs saxophonistes français de sa génération. Présent sur le circuit professionnel depuis 1987, il a multiplié les associations, diversifiant ses influences et agrémentant sans cesse sa palette de nouvelles couleurs et de nouvelles sonorités. Leader de son quintet depuis trois ans, il a montré vendredi soir aux spectateurs présents au Centre Culturel Théo-Argence que sa réputation n'était pas usurpée.Entouré de Manuel Rocheman (piano), Christophe Wallemme (contrebasse), Robin Laurent (batterie) et François Verly (percussions), Sylvain Beuf a proposé un jazz d'excellente facture à un public conquis dès les premières mesures. Le quintet offrait une base rythmique d'une solidité à toute épreuve sur laquelle pouvaient se poser en toute sérénité les mélodies virevoltantes du saxophone de Sylvain Beuf. Ce dernier, qui maîtrise à la perfection saxophone... Lire la suite