Accueil Take shit back en concert
Samedi 16 décembre 2017 : 10872 concerts, 24778 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

Take shit back en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Take shit back : l'historique des concerts

Sa.

06

Fév.

2010

Unfit en concert
Take Shit Back + Unfit + A different day + Dirty Wheels + Wake the dead Take shit back | Unfit | A different day | Dirty Wheels | Wake the dead
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Take shit back : les dernières chroniques concerts 6 avis

Take Shit Back + A Different Day + Dirty Wheels + Wake The Dead + Our Roots

Critique écrite le 12 février 2010, par Zhou

La Machine à Coudre - Marseille 6 Février 2010

Take Shit Back + A Different Day + Dirty Wheels + Wake The Dead + Our Roots en concert

"Quand on arrive en ville, tout le monde change de trottoir, on a pas l'air virils mais on fait peur à voir, des gars qui se maquillent ça fait rire les passants, mais quand ils voient du sang sur nos lames de rasoir, ça fait comme un éclair dans le brouillard"... Mois quand j'arrive en ville, enfin plutôt à la rue Jean Roque, c'est pas Balavoine que je croise mais les bad guys de Take Shit Back. Ils font aussi peurs à voir mais plutôt que de changer de trottoir on va plutôt boire un coup au Petit Nice. Comme je suis un modèle inégalable de sérieux, j'arrive tout de même à temps pour l'ouverture d'un concert que l'on co-organise avec nos potes de Chavana, Bad Mood et What We Believe, soit le fuckin' crew au complet pour un nouveau concert de soutien dans une série qui finira bien par venir à bout des pertes engendrées par l'Antidote Tour. Histoire de repartir de plus belle vers d'autres grosses affiches. Une fois n'est pas coutume, depuis la caisse je n'ai quasi rien vu. Mais si vous lisez un peu les live report de Massilia vous savez très bien que ça ne nous a jamais dérangé pour en parler quand même. Surtout quand on est totalement "objectifs" en tant qu'organisateurs. Ca s'appelle du proto-journalisme prospectif. Et si ça n'a... Lire la suite

2501 Project + Take shit back + Scurvy dogs

Critique écrite le 03 octobre 2005, par mounin

le Trolleybus à Marseille 02 octobre 2005

Il est à peu prés 21h00 quand je vois 2501 project se mettre en place sur scène. On m'avait parlé de ce groupe en me disant que cela me plairait, et cela a été le moins que l'on puisse dire!!! A peine arrivés sur scéne ils nous envoient avec un son surpuissant, des riffs ultra-pêchus et bien construits. Ce qui frappe chez 2501 project c'est la capacité à faire changer d'atmosphère à leur musique. On passe de passages lourds et lents à des riffs plus punk tout en passant par des moments plus calmes. Alors que Fred (le chanteur) passe de voix gueulées à voix parlées et chantées, les autres envoient une bombe de puissance à faire refriser Beyonce! Les styles sont... Lire la suite

The Briefs + Take Shit Back

Critique écrite le 15 juin 2005, par Zhou

Trolleybus, Marseille 7 Juin 2005

Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ Les Briefs sont de retour à Marseille à peine 6 mois après leur excellent concert au Poste à Galène. C'est déjà la troisième visite du groupe punk américain et cette fois ça se passe du côté du Trolleybus qui accueille pas mal de concert ces temps ci. L'annonce de la première partie se fait désirer et c'est finalement Take Shit Back qui s'en chargera ce qui disons le clairement ne gâche absolument rien et achève de convaincre mon compère Vand du bien fondé de sa présence. Bref, c'est donc aux alentours de 21h30 que je le rejoins au Trolleybus, la salle est déjà pas mal pleine (ça me change des fois où j'arrive le premier) et on a juste le temps de discuter un peu avant que Take Shit Back ne débarque sur scène. Je suis un inconditionnel de Take Shit Back sur disque, tant leur premier album est une tuerie absolue, sur scène j'en garde un (bon) souvenir lointain du Lollipop's Burning et un plus récent mais court de l'anniversaire Ratakans. C'est donc pour ce soir le vrai test live. Alors avant tout petite présentation pour ceux qui ne les connaîtrais pas encore, Take Shit Back c'est un groupe que l'on pourrait qualifier de Hardcore-Punk old school où... Lire la suite

8 groupes punks marseillais

Critique écrite le 02 juin 2005, par Oliver Gasolette

Machine à coudre 27 mai 2005

Rhaaaa comme c'était cool. (NdPh : on t'a reconnu feignasse)

Take shit back : les chroniques d'albums

Take Shit Back : Too Late For Apologies ...

Chronique écrite le 20/05/2005, par Zhou

Take Shit Back : Too Late For Apologies ...

On peut dire que je l'ai attendu ce disque du combo HxC marseillais Take Shit Back. Annoncé pour le début de l'année, c'est finalement en fin d'année que le disque est sortie sur le label parisien Rudeboi !. Après des concerts et une démo plus que prometteuse, le groupe nous offre enfin une galette digne de ce nom, et pas des moindres. Les TSB ont fait un travail impeccable, avec 13 titres et un digipack superbe. Le disque s'ouvre sur That's all folk et de suite la brutalité de la musique des marseillais s'abat sur nous. Le rythme est brutal, le chant hargneux mais non dénué de rythme, les cœurs se font anthologiques et apportent un superbe écho au chant puissant de Philoo (également chanteur d'Indust). Sous couvert d'un superbe Hardcore, les TSB ont également incorporés des touches de punk par la rapidités du rythme que prend parfois le morceau. Une somptueuse entrée en matière. Le disque se poursuit par Riot, dont le début fait incontestablement pensée à du Rancid énervé avant que le chanteur ne vienne ajouter la touche Hardcore par son chant brutal. Le morceau alterne HxC et Street Punk avec une aisance surprenante pour un résultat épatant et original. On ressent bien... Lire la suite