Accueil Tanger en concert
Jeudi 20 septembre 2018 : 14552 concerts, 25155 chroniques de concert, 5223 critiques d'album.


Associant des sonorités électroniques (boîte à rythmes, synthétiseurs) à son arsenal et à sa "façon" vintage, TANGER réussit une collection de chansons plus pop, plus ciselées et redoutablement efficaces, servies par un son chaud et dynamique .

Tanger : vos chroniques d'albums
Site

Tanger en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Tanger : l'historique des concerts

Sa.

14

Mars

2009

Tanger + Romanee Counteez Escale - Migennes (89)

Sa.

13

Déc.

2008

Sa.

15

Nov.

2008

The Young Gods en concert
Young Gods + Tanger The Young Gods | Tanger
Cri'Art - Auch (32)

Ve.

14

Nov.

2008

The Young Gods en concert
The Young Gods - Tanger The Young Gods | Tanger
Le Rio Grande - Montauban (82)

Sa.

08

Nov.

2008

Ve.

07

Nov.

2008

Je.

06

Nov.

2008

Maczde Carpate en concert
Maczde Carpate, Tanger Maczde Carpate | Tanger
Le Chato'Do - Blois (France) (320)

Tanger : les dernières chroniques concerts 8 avis

Tanger (+ Natalia M King)

Critique écrite le 29 novembre 2000, par Hum !

Café Julien - Marseille 23 novembre 2000

Tanger (+ Natalia M King) en concert

Il nous aura fallu patienter un peu plus de deux ans avant de re-gouter aux délices de Tanger ... Programmés initialement au Café Julien à 20h30, le concert n'a finalement commencé qu'à 23h en raison du déplacement du concert de FFF des Docks à l'Espace Julien ... Du coup ils ont inversé avec leur première partie Natalia M King qui est passée après eux ... dur pour elle ... Sur scène ils étaient moins nombreux que la dernière fois au Poste. Le trio d'origine : Philippe Pigeard au centre qui pilotait un espèce de tableau de bord piano, Christophe Van Huffel, le guitariste à sa droite et Didier Perrin le bassiste à sa gauche. Cachés derrière eux un très discret clavier, un ma foi fort discret lui aussi batteur et un saxo qui ne jouait pas sur tous les morceaux (il ne s'agissait pas d'Akosh comme sur l'album). Ils ont commencé par un long morceau instrumental très prenant puis ont enchaîné sur l'immodeste attitude tirée de leur premier disque, toujours aussi sublimement longue et envoûtante ! Puis se sont enchaînés tous les morceaux (voir ci dessous), jusqu'au Détroit qui a été le début du meilleur moment du concert, suivi de Oui Peut être, L'internationale Hallucinex, the new So Long Marianne Ils sont toujours aussi prenants et... Lire la suite

Tanger

Critique écrite le 12 octobre 1998, par Hum !

Poste à Galène (Marseille) 08 oct 98

Tanger en concert

C'est déjà assez difficile, à l'écoute de leurs disques, d'imaginer l'impression que peut laisser Tanger en concert, alors je vois très mal comment avec mes petites phrases toutes maladroites (en plus d'être pleines de fautes d'orthographe) je vais réussir à vous raconter ce concert ... Premier constat : Tanger fait partie de ces quelques groupes dont on ne peut pas parler tant que l'on ne les a pas vu sur scène (et pas en première partie), un peu comme Sloy. Ils ont une énergie à vous couper le souffle ... Au grand complet ce soir là (chanteur, bassiste, guitariste, batteur, pianiste, trompettiste, et saxophoniste - ou un truc dans le genre) ils ont mené tambour battant un concert étourdissant, véritable avalanche visuel et sonore, de pas loin de 2 heures, dont deux rappels. A noter dans le premier une version de Sorrow d'au moins 1/4 d'heure et une superbe reprise de Jeff Buckley (Dream Brother). Dans le deuxième ils nous ont fait une belle impro qui a confirmé le... Lire la suite

Tanger

Critique écrite le 30 juin 2008, par Pirlouiiiit

Poste a Galene - Marseille 30 mai 2008

Tanger en concert

Déjà un petit moment que le concert a eu lieu mais je n'ai toujours pas trouvé le temps pour le chroniquer ... bientôt un mois jour pour jour ... bref ... j'ai d'autant plus envie de le chroniquer que j'ai lu il y a quelques temps la chronique de leur nouvel album Il Est Toujours 20 Heures Dans Le Monde par Philippe dont j'aime toujours autant la plume mais que je trouve une peu sévère sur ce groupe qui, il est vrai, peut être par moment franchement déconcertant ... Et ce fut le cas de ce samedi soir ... Tiraillé entre la belle affiche estampillée Virgin au Dock avec Camille et Morcheeba et celle sponsorisée elle par la Fnac au Poste a Galene avec a l'origine Tanger, Kami et Quidam (et je ne parle même pas du grand retour de Quaisoir a Marseille (a la Machine a Coudre) ... Optimiste comme souvent je me dis que je peux certainement aller au Dock et enchainer au Poste sans prendre le risque de rater Tanger ... C'était sans compter l'annulation de Quidam qui a préféré parait il aller faire la premier partie de Raphael a Paris plutôt que sa mini tournée Fnac Indetendance ... hum ... sans commentaires ... si ce n'est que du coup j'ai du partir au bout du 5eme morceau de Camille (sans trop me forcer, car je dois reconnaitre... Lire la suite

Tanger

Critique écrite le 24 septembre 1998, par Hum !

Forum de la Fnac (Marseille) 17 sept 98

J'ai été littéralement saisi, scotché sur ma chaise. J'ai retrouvé tout ce que j'avais ressenti à la première écoute de leur premier album. Que je vous explique ... ils étaient passé en première partie (au Moulin) de CAKE, et franchement ils m'avaient déçu [je ne parle même pas de Cake véritable supercherie commerciale : chantuer qui avait mal à la main alors chouinait qu'il ne pouvait pas jouer certains morceaux, guitariste... Lire la suite

Tanger : les chroniques d'albums

Tanger : Il Est Toujours 20 Heures Dans Le Monde

Chronique écrite le 08/06/2008, par Philippe

Tanger : Il Est Toujours 20 Heures Dans Le Monde

Retour au premier plan du trio français Tanger dont on n'a jamais trop su quoi penser, pas fan de leurs albums et ne les ayant jamais vus sur scène. Le son adopté, très bien produit, éveille l'intérêt dès le lent électro-rock Cyclotron, au riff vrillant et répétitif. On aime aussi Roulettes russes & Poing américain, rock furibard habité d'une voix nasillarde et vaguement kitsch, qui vaut en tout cas mieux que les saloperies composées par la jeune garde du rock français, et vantées en boucle par certaine presse parisienne en dépit du bon sens - on est plus près de Noir Désir que des BB Brunes, question de génération sans doute... On est déjà plus dubitatif, mais encore amusé par... Lire la suite