Accueil Telescope Road en concert
Jeudi 12 décembre 2019 : 10385 concerts, 25839 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


Rock progressif aux ambiances ethniques. Le groupe est formé du bassiste américain William Kopecky (Pär Lindh Project, Kopecky, Far Corner), du guitariste français Alain Chiarazzo (Eclat) et du batteur finlandais David Lillkvist (Pär Lindh Project).
Nouveau venu sur la scène progressive, le groupe TELESCOPE ROAD est composé de trois musiciens bien connus dans ce courant musical. C'est aussi une rencontre amicale entre trois musiciens de trois nationalités différentes qui se retrouvent pour créer ensemble, un musique originale, parfois très écrite mais souvent spontanée.
A la basse, on trouve le talentueux William KOPECKY ( Pär Lindh Project, Kopecky, Far Corner) . La guitare est tenue par Alain CHIARAZZO (Eclat) et la batterie et les percussions sont assurées par David LILLKVIST(Pär Lindh Project) qui a fait partie de nombreux groupes en Finlande.
L'univers que nous propose le trio est tout en nuances. Le côté acoustique permet une grande finesse d'expression mais peut aussi monter en intensité pour délivrer une musique puissante et technique. L'objectif des trois musiciens est de faire voyager le public du rock aux ambiances ethniques en utilisant le plus de facettes possibles pour chacun des instruments.
TELESCOPE ROAD, une très belle rencontre !

Telescope Road en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Telescope Road : l'historique des concerts

Sa.

23

Nov.

2019

Ve.

21

Déc.

2018

Ve.

26

Oct.

2018

Telescope Road + Nazar Khan Afriki Djigui Theatri - Marseille (13)

Ve.

29

Juin

2018

Telescope Road + Sapnavala Afriki Djigui Theatri - Marseille (13)

Sa.

14

Oct.

2017

Di.

24

Sept.

2017

Conger! Conger! en concert
Miss Paillette,Old Factory,Niwt,Dareda,Copernic,Insomniacs,Telescope Road,Parking Shell,Steph & Clem,January Sons,Yvi Slan,Dirteez,Costa Fatal,Harmonic Generator,Medusa,Farouche Zoé,Galavar, Roxy's Angry,Conger! Conger!,Ducktape,Poutre,Temenik Electric Telescope Road | Medusa | Conger! Conger! | Harmonic Generator | Yvi Slan | The Dirteez | rue du rock | Parking Shell | Miss Paillette | Poutre | Temenik Electric | Farouche Zoé | January Sons
Rue Consolat (13)

Je.

25

Mai

2017

Prog'sud Festival en concert
Michel Chavarria / Jeff Dinnat - Telescope Road - Karfagen Prog'sud Festival | Telescope Road
Jas'rod - Pennes Mirabeau (13)

Ve.

03

Fév.

2017

Telescope Road + Absinthe Kiss Le JAM (ex Lounge) - Marseille (13)

Telescope Road : les dernières chroniques concerts 6 avis

Kopecky / Khan

Critique écrite le 30 novembre 2018, par Pirlouiiiit

Lollipop Music Store, Marseille 23 Novembre 2018

Kopecky / Khan  en concert

C'est très certainement parce que je n'avais pas encore trouvé /pris le temps d'écrire un petit quelque chose sur ce showcase (et aussi parce que je savais que le lendemain j'avais prévu de voir 2 concerts, et dimanche surement 1 de plus) que nous ne sommes pas allés au Lollipop Music Store ce soir, et sommes restés coincés pour un apéro prolongé au ¾ (jusqu'à ce qu'on soit "chassés" par ceux qui avaient réservé pour diner). Bref la semaine dernière nous sommes venus découvrir ce que nous pensions être un duo entre William Kopecky bassiste américain de Telescope Road et Nazar Khan sitariste indien qui si je ne me trompe pas était déjà passé une ou deux fois au Lollipop. En tout cas ce qui est certain c'est qu'il avait déjà joué avec Telescope Road et c'est probablement là que les 2 ont eu l'idée et l'envie de rejouer ensemble. Ce soir en fait ils ne sont pas que 2 puisqu'il y a aussi un joueur de tabla dont je n'ai pas retenu le nom (sauf s'il s'appelle Khan lui aussi). Deuxième surprise William est étonnamment sobre dans son attitude scénique. Moi qui était habitué à la voir faire de grand mouvement dans ses t-shirts à têtes de squelette je mets un moment à admettre que ce soir il va jouer assis et avec une certaine réserve.... Lire la suite

Rue du Rock #5 : Old Factory, Dareda, Parking Shell, Costa Fatal, Telescope Road, Steph & Clem, Galavar, ... / Festival Phocea Rocks

Critique écrite le 01 octobre 2017, par pirlouiiiit

rue Consolat, Chevillon et Abeilles, Marseille 29 septembre 2017

Rue du Rock #5 : Old Factory, Dareda, Parking Shell, Costa Fatal, Telescope Road, Steph & Clem, Galavar, ... / Festival Phocea Rocks en concert

Je tiens tout d'abord à remercier Philippe et Lumak pour leurs chroniques (auxquelles vous pouvez accéder en cliquant sur leurs prénoms) qui elles auront été postées dans les 3 jours qui ont suivi cette soirée mémorables. Car comme chacun sur internet une actualité en remplaçant au delà de 3 jours plus personne ne s'intéresse à ce qui à bien pu se passer ce jour là. Cela dit ce n'est pas une raison pour ne pas revenir quand même, en complément des deux chroniques citées ci dessus, sur cette bien belle après midi musicale. Je tiens déjà à préciser que bien que membre de Phocea Rocks, l'asso organisant l'évènement je n'avais encore jamais vu 13 des 22 groupes programmés cette après midi ! Sur place depuis 8 heures du matin pour installer les barrière, accrocher ma gopro au scotch au dessus du garage de Thomas (pour faire ce time-lapse, accueillir les exposants et bénévoles à la Meson, plié des Vortex, rebaptisé les rues en Rue du Rock etc ... vers 13h voyant que les repas de la Casa Consolat ne seraient pas prêts à temps je fonce à la boulangerie la plus proche pour ne pas rater Miss Paillette qui malgré l'horaire sieste incompatible fera salle comble. De la chanson pour enfants mais tout sauf niaise avec des musiciens qui jouent ! Je... Lire la suite

Rue du Rock #5 (Copernic, Dareda, The Insomniacs, Parking Shell, Telescope Road, Yvi Slan, The Dirteez)

Critique écrite le 24 septembre 2017, par Lumak

Rue Consolat 24 Septembre 2017

Rue du Rock #5 (Copernic, Dareda, The Insomniacs, Parking Shell, Telescope Road, Yvi Slan, The Dirteez) en concert

Le beau temps était au rendez vous pour la 5ème édition de la Rue du Rock avec cette année 22 concerts. Bien sûr, impossible de tous les faire mais en parcourant les différents lieux, j'ai commencé par le concert de rock electro rythmé du duo Dareda au Pôle Info Musique, puis j'ai bien apprécié les très efficaces Copernic qui étaient entourés d'un grand public conquis dans la rue. Ensuite dans la rue des Abeilles, j'ai écouté le groupe The Insomniacs qui rassemblait aussi un bon groupe de personnes. De retour dans la rue consolat et plus précisément dans l'Atelier Gouache qui se remplissait de monde pour écouter les Parking Shell qui donnait un rock teinté de rock anglais très agréable. De retour à l'extérieur, devant le CQFD pour assister au set des Américo-Finno_Marseillais Telescope road qui a offert de beaux morceaux longs avec la... Lire la suite

Telescope Road + Absynthe Kiss

Critique écrite le 11 février 2017, par pirlouiiiit

le JAM, Marseille 03 février 2017

Telescope Road + Absynthe Kiss en concert

Il y a des soirs comme cela où même lorsqu'on avait décidé de ne pas sortir on se retrouve à un concert. En rentrant de l'école avec les enfants, on s'arrête pour acheter du pain et là on tombe sur Mr Mousse qui ma dit que ce soir il a prévu d'aller voir le groupe de David qui joue au JAM et qu'il ira avec Lol et Manu. Connaissant tout ce beau monde et ayant plutôt bien aimé Telescope Road la première fois que je les ai vus (au feu Point de Bascule) je demande à Pierrick s'il peut m'envoyer un sms quand la première partie attaque. Vu son "oui" un poil hésitant je doublerai la précaution en envoyant un peu plus tard un sms à Henri ... ... grâce à qui je ne suis presque pas en retard. Un peu quand même mais j'ai le temps de voir les 2 derniers morceaux de Absinthe Kiss qui se trouve être un duo composé de William Kopecky à la basse et Morgane Neplaz à la harpe. Pour la fin de leur set il se transformeront en trio puisqu'ils appelleront David Lillqwist aux pots. Duo puis trio instrumental avec une basse bien en avant, dont il joue de toutes les façons possible, notamment avec cet espèce de truc qui fait une lumière bleue qu'utilisent surtout les guitariste pour produire un son continu ... Plutôt sympa comme tout mais je n'en vois... Lire la suite