Accueil The Animals en concert
Dimanche 10 décembre 2017 : 10641 concerts, 24767 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


The Animals est l'un des plus importants groupes de la scène Rythm'n'Blues anglaise des années 60. En concert en 2013 avec son mythique chanteur sous le nom de Eric Burdon and The Animals.

The Animals en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Animals : l'historique des concerts

Me.

16

Juillet

2014

Eric Burdon en concert
Jonny Lang - Eric Burdon & The Animals The Animals | Eric Burdon
Espace Bessieres - Cahors (46)

Sa.

07

Juin

2014

Bill Deraime en concert
Le Printemps Du Blues : Bill deraime - The animals - Nine below zero Bill Deraime | Nine Below Zero | The Animals
salle F.Mitterrand - Carmaux (81)

Di.

16

Mars

2014

Di.

16

Mars

2014

Ma.

26

Nov.

2013

Camille Bazbaz en concert
Eric Burdon And The Animals + Camille Bazbaz The Animals | Camille Bazbaz | Eric Burdon
Olympia - Paris 9ème (75)

Di.

19

Mai

2013

Sa.

18

Mai

2013

Friends en concert
The Animals & Friends + Connivence The Animals | Friends
Atelier des Môles - Montbéliard (25)

Ve.

17

Mai

2013

The Animals : les dernières chroniques concerts 3 avis

Eric Burdon & the Animals

Critique écrite le 09 juin 2011, par Pirlouiiiit

BB King Blues Club & Grill - New York 08 juin 2011

Eric Burdon & the Animals en concert

Un petit coup de métro et je passe du calme de Washington square aux néons de Time Square, dont une partie a été rendue piétonne depuis quelques années. A cause de toutes ses ampoules qui clignotent et brilles il semble faire encore plus chaud ici qu'ailleurs. Au milieu de tout cela l'entrée du fameux BB King Blues Club & Grill qui se trouve en sous sol. Lorsque j'arrive à l'interieur (pile à l'heure) je suis surpris de voir qu'il y a autant de monde. La dernière fois (en 2004) je n'avais pas eu ce souvenir ... d'un autre côté j'avais du arriver plus tôt puisque je m'étais calé à un table tout devant. Cette fois c'est donc archi plein, je me glisse devant au bord de la scène un peu en retrait. Je ne peux pas faire mieux tellement les tables sont serrées les unes contre les autres. Heureusement que les très nombreux serveurs/ses qui circulent sans arrêt entre celles si ne sont ni gros(ses) ni grand(e)s. Le fait de ne pas être à une table me fera échapper à l'obligation de consommer pour plus de 10 dollars. L'annonce qu'il est interdit de filmer ou prendre des photos me fait vite retourner à l'entrée récupérer un truc à me coller sur le t-shirt (c'est qu'ils ne rigolent pas trop avec les interdictions par ici - en fait ils seront pas... Lire la suite

Little Bob + The Animals

Critique écrite le 15 mars 2008, par odliz

L'Usine à Istres 12 mars 2008

À 9 heures pile, l'Usine des noctambules se met au travail avec Little Bob et plusieurs centaines de fans de la première heure accompagnés de leurs chatoyantes odeurs (ah, l'on en vient à regretter les bonnes vieilles salles enfumées). Camouflé entre un pupitre à antisèches et un pack de volvic, Little Bob est ce petit personnage un peu rond, à la chemise rouge et aux cheveux blancs qui entre sur scène comme dans une cour de récréation. Escorté par une élégante équipe composée d'un contrebassiste, d'un clavier, d'un batteur et d'un guitariste au son parfaitement rodé, Little Bob nous offre un gig impeccable, puissant, aux accents bluesy et enthousiasmant de bonnes vibrations. Œilladant les Posies , Bob Dylan ou encore Presley , Little Bob partage des tant complices avec le public pris au jeu ; claps claps, hands up et refrains repris en chœur parsèment l'heure de show. Un chaleureux rappel permet au petit monsieur en rouge de remercier staff et public avant de combler la bouillante audience transpirante avec quatre dernières compositions et notamment une très belle reprise des Small Faces . Little Bob nous prouve une nouvelle fois, du haut de ses 62... Lire la suite

The Animals

Critique écrite le 14 octobre 2006, par Gandalf

Café Julien à Marseille 11 octobre 2006

Hé vi, je parle bien des Animals anglais, de l'époque des Yardbirds et des Stones, formés en 63 pour etre précis! Ceux là même qui ont composé "The House of the rising sun", plus connu en France sous le titre "Le pénitencier", repris pr Johnny. Bon, il ne reste plus que le batteur d'origine, mais c'etait déjà une sacrée surprise de savoir qu'ils existaient encore d'une part, et qu'ils se pointaient à l'Espace Julien de Marseille d'autre part ! seul problème: l'absence quasi totale de promo....A peine quelques affiches placardées dans la ville et un article dans le journal local quelques jours avant...Pour ma part, je l'ai appris à même pas une semaine du live, alors que je suis bien informé d'habitude... Résultat prévisible: le concert aura lieu au Café Julien, c'est à dire dans la petite salle où se situe le bar, une petite estrade, et quelques tables et sièges répartis entre le bas et une petite mezzanine... Alors qu'avec une bonne pub, ils etaient surs de remplir quelques centaines de personnes dans la grande salle, les voilà en représentation devant quelques dizaines (je dirai à vu de nez une soixantaine de pèlerins)... Dont Eric et Brice, les bons amis du bahut retrouvés, et avec qui on multiplie les performances lives dans... Lire la suite