Accueil The Cure en concert
Mercredi 13 décembre 2017 : 11000 concerts, 24773 chroniques de concert, 5188 critiques d'album.


Groupe phare des années 80, The Cure reste un excellent groupe au 21ème siècle... Robert Smith est ses acolytes ont créé au fil des années un répertoire unique, entre pop catchy, post punk étrange et rock gothique envoûtant. Il est toujours incroyable d'entendre en live les tubes "Close To Me", " Boys Don't Cry ", " A Forest ", " Just Like Heaven " ou encore " In Between Days " ! The Cure est en concert en France pour trois dates fin 2016 (avec en première partie The Twilight Sad) : le 15 novembre 2016, à Paris, AccorHotels Arena, le 17 novembre, à Lyon, Halle Tony Garnier, et le 18 novembre, à Montpellier, Park&Suites Arena !

The Cure : vos chroniques d'albums
Site

The Cure en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Cure : l'historique des concerts

Ve.

18

Nov.

2016

The Twilight Sad en concert
The Cure + The Twilight Sad The Cure | The Twilight Sad
Park&Suites Arena - Montpellier (34)

Je.

17

Nov.

2016

The Twilight Sad en concert
The Cure + The Twilight Sad The Cure | The Twilight Sad
Halle Tony Garnier - Lyon (69)

Ma.

15

Nov.

2016

The Twilight Sad en concert
The Cure + The Twilight Sad The Cure | The Twilight Sad
Accorhotels Arena (Bercy) - Paris (75)

Ve.

20

Juillet

2012

Festival des Vieilles Charrues en concert
Festival Des Vieilles Charrues 2012 : The Cure, Cook, Brigitte, Metronomy, Martin Solveig, Thomas Dutronc, Bloc Party, Other Lives, Youssoupha, Baxter Dury, Triggerfinger, El Hijo de la Cumbia, M83, Rich Aucoin, Scarletins, Danyel Waro, Soïg Sibéril Festival des Vieilles Charrues | Danyel Waro | M83 | The Cure | Baxter Dury | Martin Solveig | Thomas Dutronc | Triggerfinger | Bloc Party | Youssoupha | Metronomy | El Hijo de la Cumbia | Brigitte | Purple Mountain | Other Lives | Hollie Cook | The Clockwork of the Moon | Rich Aucoin | Sin Antesia | Scarletins | Soïg Sibéril | Colin
Site de Kerampuilh - Carhaix-Plouguer (29)

Me.

18

Juillet

2012

Paléo Festival en concert
Paleo Festival 2012 : The Cure, Justice, Dionysos, Bon Iver, Dominique A, Miles Kane, Warpaint, Other Lives, Boy, Givers, Christine, Buvette ,the Deadline Experience, Francis Francis, Boy (Complet) Paléo Festival | The Cure | Dionysos | Natacha Atlas | Dominique A | Justice | Bon Iver | Warpaint | Miles Kane | Other Lives | Givers | Boy
Site Paléo Festival - Nyon (Ch)

Sa.

14

Juillet

2012

Optimus Alive Festival en concert
Optimus Festival : The Cure, Florence + the Machine, Mumford & Sons, Antlers, Here We Go Magic, Katy B, Sebastian, Big Deal, Lisa Hannigan... Optimus Alive Festival | The Cure | Big Deal | Sebastian | Florence And The Machine | The Antlers | Mumford And Sons | Here We Go Magic
Site festival Optimus Alive - Passeio Maritimo Alges (Por) ()

Je.

12

Juillet

2012

The Jon Spencer Blues Explosion en concert
The Cure - Snow Patrol, The Jon Spencer Blues Explosion ... The Jon Spencer Blues Explosion | Snow Patrol | The Cure
Plein Air - Bilbao (Esp)

The Cure : les dernières chroniques concerts 35 avis

The Cure

Critique écrite le 21 novembre 2016, par Pierre Andrieu

Halle Tony Garnier, Lyon 17 novembre 2016

The Cure en concert

Grand moment de communion extatique en compagnie de The Cure à la Halle Tony Garnier de Lyon : une set list de rêve marquée au fer rouge par l'inoxydable album Disintegration (7 titres !) et constellée de tubes inoubliables, un Robert Smith très en voix, un groupe impeccable (Simon Gallup, Roger O'Donnell, Jason Cooper et Reeves Gabrels), 2 heures 30 minutes de show, un son impeccable, 16 000 personnes en transe dans la superbe cathédrale de métal lyonnaise... Rien à redire, tout cela méritait amplement le déplacement ! Dès le début du set fleuve des Cure, on sait que les choses vont bien se goupiller ce soir : les trois premiers titres sont aussi les morceaux inauguraux du très culte opus Disintegration, paru en 1989 : Plainsong, Pictures of You et Closedown. Instantanément, le son incomparable des torturés anglais crée une atmosphère de spleen idéal, enveloppant le corps et l'esprit pour mieux les plonger dans un état de béatitude proche de l'Ohio. A titre personnel, on se souvient du jour de sortie de l'album cité à l'instant. C'était en mai 89 et on l'avait acheté en CD, puis recopié fébrilement sur cassette audio pour pouvoir l'écouter en boucle au Walkman pendant un voyage scolaire en Angleterre. Pendant la traversée de... Lire la suite

The Cure

Critique écrite le 24 novembre 2016, par lol

AccorHotels Arena (ex Bercy), Paris 15 novembre 2016

The Cure en concert

Cela faisait 8 ans que The Cure n'avait plus donné de concert à Paris ! Et c'est malheureusement dans la sinistre enceinte de l'AccorHotels Arena que ces retrouvailles tant attendues ont eu lieu. Annoncé un an au auparavant, le concert avait été Sold Out en quelques heures. C'est avec une formation légèrement différente de celle de 2008 que le groupe investissait la scène parisienne. En Effet Reeves Gabrels (ancien guitariste de Bowie) remplace désormais Porl Thomson à la guitare et on note aussi le retour de Roger O'Donnell aux claviers. C'est un public assez sage qui fit une ovation à Robert Smith quand raisonnèrent les premières notes d'"Open". Il faut dire que le public de Cure est totalement générationnel et essentiellement composé d'une tranche d'âge de 40 à 50 ans qui a dû tripper assez fort dans les années 80 sur le spleen de la trilogie "Faith"/"Pornography"/"Seventeen seconds" sur "Disintegration" ou sur la compilation "Standing on the beach". Les armadas de clones de Robert Smith avec les cheveux en pétard et les yeux maquillés de mes premiers concerts de Cure ont désormais laissé la place à d'aimables pères et mères de famille. On peut d'ailleurs s'étonner que la musique de Cure ne soit pas plus... Lire la suite

Paléo Festival 2012 :Warpaint + The Alaev Family + Dionysos + Buvette + Dominique A + Broukar + Other Lives + The Cure + Boy + Bon Iver + Justice + Francis Francis + Miles Kane + Christine

Critique écrite le 05 août 2012, par Lionel Degiovanni

Nyon (Suisse) 18 Juillet 2012

Paléo Festival 2012 :Warpaint + The Alaev Family + Dionysos + Buvette + Dominique A + Broukar + Other Lives + The Cure + Boy + Bon Iver + Justice + Francis Francis + Miles Kane + Christine en concert

Warpaint à 17h45 sous le Chapiteau : Ce quatuor essentiellement féminin investit la scène du Chapiteau pour envoyer leur rock new-wave, influencé de Nirvana. Un mélange surprenant qui laissera en mémoire une prestation propre, sans grande débauche d'énergie et qui laissera le public un peu passif... C'est qu'on les écoute, ce girl band de Californie, avec leurs rengaines presque larmoyantes tirées de The Fool , leur premier album sorti en 2010. A 2 ou 4 voix, leurs morceaux deviennent planant, voire hypnotiques avec la Lead et sa voix dans la lignée de Fleetwoodmac. The Alaev Family à 17h45 au Dôme : Ce groupe vient d'Israel et le Monsieur Allo Alaev , qui a 80 ans, est toujours le grand maitre en matière de percussions. Il a crée ce groupe qui est en fait toute sa famille. Lors de ce concert, le groupe reprendra les musiques juives d'Asie Centrale . J'avoue qu'il faut avoir l'oreille éduquée pour bien apprécier tout cela. J'ai souvent eu l'impression que toutes les chansons étaient les mêmes ; mais en fait pas du tout. Apres mon retour, j'ai continué à écouter pas mal de groupes découvert là-bas, et au final, ce groupe est très intéressant. Les gens venus sous cette scène sont souvent des gens très curieux, toujours à la... Lire la suite

EUROCKEENNES 2012 - JOUR 2 : The Cure, Justice, Kavinsky, Miike Snow, Django Django, Electric Guest, Sallie Ford

Critique écrite le 16 juillet 2012, par Fredc

Presqu'île du Malsaucy, Belfort 30 Juin 2012

EUROCKEENNES 2012 - JOUR 2 : The Cure, Justice, Kavinsky, Miike Snow, Django Django, Electric Guest, Sallie Ford en concert

SAMEDI 30 JUIN 2012 Temps : Beau et chaud en début de journée, tempête en soirée. On a vu : Justice, Electric Guest et Sallie Ford au Bar du Boulot. SALLIE FORD - Grande Scène - 16h45 : 6,5/10 Plutôt une bonne idée pour lancer la journée que de programmer Sallie Ford & The Sound Outside. La bande de Portland propose un folk rock tellurique, très vintage et surtout très américain, qui met bien en jambe pour attaquer le copieux programme qui nous attend. Hélas, sans la moindre interaction avec le public et sans jamais rien proposer de très emballant, le groupe n'offre guère mieux qu'un agréable moment de début d'après-midi, devant un public encore peu nombreux. DJANGO DJANGO - La Plage - 18h15 : 6/10 Django Django, révélation électro-rock psychédélique de l'année, venue d'Ecosse et signée sur le label français Because Music, était une des découvertes les plus attendues du jour. Malheureusement, très mal mixés, avec une voix presque inaudible, le groupe et le concert semblent pédaler dans cette choucroute chère à l'Alsace voisine et le public a bien du mal à rentrer dedans. Avec le tube Default balancé en milieu de set dans une version complètement ratée, qui perd tout de la fiévreuse version studio, il reste peu de... Lire la suite

The Cure : les chroniques d'albums

The Cure : 4:13 Dream

Chronique écrite le 27/10/2008, par Pierre Andrieu

The Cure : 4:13 Dream

Retour en forme pour The Cure avec un nouvel album - 4:13 Dream - plutôt correct et de nature à contenter les hordes de fans curistes avides de leur dose de chansons écrites par Robert Smith. Celui-ci ayant décidé de dormir quand il serait mort (Sleep When I'm Dead), il livre ici un énième album de The Cure en compagnie de ses fidèles acolytes Simon Gallup (basse), Porl Thompson (guitares) et Jason Cooper (batterie)... La première impression - mitigée - passée, la magie Cure opère rapidement - dès la deuxième écoute - grâce aux deux premiers morceaux, le torturé et psychédélique Underneath the stars (on pense aux atmosphères troubles des albums Disintegration et Kiss Me Kiss Me Kiss Me) et le très pop The only one (relecture inspirée du tube Friday I'm In love) qui permettent de se plonger dans l'ambiance. Le ton est donné : en s'auto inspirant, c'est à dire en cherchant l'inspiration dans ses nombreux disques, l'écriture de Mr Smith subit une Cure de jouvence,... Lire la suite

The Cure : THE CURE

Chronique écrite le 12/07/2004, par K-li

Régulièrement depuis une petite quinzaine d'années (et ouais trop jeune pour vivre le "vrai" phénomène "en direct"...), je trépigne d'impatience durant quelques semaines, cherchant la moindre information sur le dernier né de Robert et ses comparses. Avec plus ou moins de bonheur... Et bien cette fois ci, l'attente n'était que plus dure à supporter ne serait-ce que parce que l'association Smith/Ross Robinson à la production laissait présager un bonheur certain ou au moins des surprises. Plus de doute, à la première écoute c'est bien un album de Cure, bourré de clins d'oeils à leur passé et définitivement revitaminés (à l'echelle des cure toutefois) par Robinson. Smith nous jette d'emblée ses tripes au visage dans "Lost", s'amuse à nous perdre dans les méandres orientaux de son "Labyrinth", nous caresse à nouveau dans le sens du poil avec un "Before 3" rappelant leur passé glorieux.... Lire la suite

The Cure : Vidéo

The Cure : écoute