Accueil The Deftones en concert
Mardi 12 décembre 2017 : 10891 concerts, 24771 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


The Deftones est un des piliers du néo-métal américain. Ce combo surpuissant est toujours bel et bien vivant et il se chargera de le faire savoir à ceux qui iront le voir en live !


The Deftones : vos chroniques d'albums
Site

The Deftones : l'historique des concerts

Me.

03

Mai

2017

Ma.

02

Mai

2017

Ma.

25

Avril

2017

Ve.

10

Juin

2016

Download Festival France en concert
Download Festival France 2016 - Pass 3 Jours Du 10 Au 12 Juin : Iron Maiden, Rammstein, Korn, Deftones, Megadeth, Ghost, Volbeat, Biffy Clyro, Amon Amarth, Gojira, Sabaton, Anthrax, Rival Sons, Down, Trivium... Download Festival France | The Deftones | Megadeth | Iron Maiden | Gojira | KoRn | Rammstein | Biffy Clyro | Anthrax | Amon Amarth | Ghost (Doom Metal) | Trivium | Down | Volbeat | Sabaton | Rival Sons
Hippodrome de Longchamp - Paris (75)

Ve.

10

Juin

2016

Download Festival France en concert
Download Festival France 2016 - 10 Juin : Iron Maiden, Deftones, Ghost, Gojira, Avatar, Anthrax, We Came as Romance, Tremonti, Blackrain, The Wild Lies, The Raven Age... Download Festival France | The Deftones | Iron Maiden | Gojira | Anthrax | Ghost (Doom Metal) | Avatar | Down | Blackrain
Hippodrome de Longchamp - Paris (75)

Ve.

06

Sept.

2013

Je.

22

Août

2013

Festival Cabaret Vert en concert
Asaf Avidan + Deftones + A$ap Rocky + Alt-j + Major Lazer + Amon Tobin + Presents "two Fingers" + Eels + Carbon + K-gol Festival Cabaret Vert | The Deftones | Eels | Amon Tobin | Asaf Avidan | Major Lazer | ASAP Rocky | Alt-J
Square Bayard - Charleville-Mézières (08)

Sa.

23

Fév.

2013

Deftones (Complet) Trianon - Paris 18ème (75)

The Deftones : les dernières chroniques concerts 48 avis

Download Festival France 2016 (Deftones, Anthrax, Iron Maiden, Ghost, Babymetal, Megadeth, Rammstein)

Critique écrite le 15 juin 2016, par Vv

Hippodrome Longchamp, Paris 10-11-12 juin 2016

Download Festival France 2016 (Deftones, Anthrax, Iron Maiden, Ghost, Babymetal, Megadeth, Rammstein) en concert

D'un commun accord avec Philippe, le plus LesterBangsien des chroniqueurs musicaux français (il fallait que ce soit dit) nous avions décidé de regrouper nos impressions du Download Festival en un seul et même article. Malheureusement, nos chroniques respectives sont trop volumineuses pour etre fusionnées ! Pour ma part, donc, je développerais sur mon séjour au camping, sur les groupes que j'ai vu, et bien sur, sur le concert que la majorité des festivaliers attendait, celui des teutons brûlants de Rammstein. Nous sommes arrivés sur le site, ma belle et moi, au milieu de l'après-midi du vendredi. Après des hesitations sur le choix de la bonne navette à prendre (merci à l'agent de la RATP sadique qui à pris un malin plaisir à nous balader dans tout les sens) et une longue marche clopin-clopante jusqu'au campement, nous avons finit par tomber sur des âmes charitables qui, voyant ma détresse d'éclopé, ont transporté notre matériel jusqu'à l'entrée. Qu'ils soient bénis pour leur gentillesse, ces bons samaritains Lillois ! Profitons de cette entrée pour faire un petit point sur l'organisation de ce festival tout fraichement établit dans notre contrée : évidemment, des hauts et des bas, des plus et des moins, des défauts et des... Lire la suite

Deftones - Iron Maiden (Download Festival France 2016)

Critique écrite le 19 juin 2016, par Lebonair

Hippodrome de Longchamp, Paris 10 juin 2016

Deftones - Iron Maiden (Download Festival France 2016) en concert

Deftones Encore un groupe que Concertandco avait interviewé lors de leur précédente tournée, c'était en septembre 2013 lors de leur dernière date parisienne au Zénith de Paris que je retrouve les cultissimes Deftones sur la scène principale, MAIN STAGE. Une heure après Gojira, à 18 heures 30, c'est donc au tour des Américains originaires de Sacramento de venir sur cette immense scène défendre leur nouvel album "Gore". Ont-ils fait mieux que Gojira en matière d'intensité et de précision et bien la réponse est non. Pourtant, c'est un groupe que j'adore, une de mes formations préférées que je suis depuis des lustres et qui constituait pour ma part une des pointes culminantes du festival sur ces trois jours. Non pas que j'ai été déçu mais ce fut par moments brouillon et imprécis. De toutes les fois que je les ai vus sur scène, ce ne fut pas ce jour, loin de là, le meilleur concert des Deftones que j'ai assistés. Chino, qui s'est teint les cheveux en blond (c'est un peu moche mais qu'importe), a un peu de mal parfois vocalement mais il se donne bien malgré tout pendant l'heure du set. Il se fera même porter par son public dans les premiers rangs. Stephen Carpenter, le guitariste, est pépère, se plante par... Lire la suite

Entretien avec les Deftones à l'occasion de leur passage en live au Zénith de Paris en septembre 2013

Interview réalisée le 22 septembre 2013, par Lebonair

Le Zénith, Paris Septembre 2013

Entretien avec les Deftones à l'occasion de leur passage en live au Zénith de Paris en septembre 2013

Deux heures avant de monter sur la scène du Zénith de Paris (lire la chronique du concert ici) pour la dernière date de la tournée estivale de Deftones en Europe, Sergio Vega, le bassiste qui a rejoint le groupe en 2009, et Frank Delgado (DJ, claviers) ont reçu Concertandco dans leur loge pour discuter de la vie du groupe en tournée... Ce soir, c'est la quatrième fois que Deftones va jouer au Zénith de Paris, mais pour toi Sergio, il s'agira de ton baptême du feu dans cette salle... Sergio : Je me suis baladé dans la salle tout à l'heure et le Zénith est bien plus grand que toutes les autres salles où j'ai joué à Paris jusqu'à présent. Je me demande si j'ai déjà joué dans une si grande salle ? Peut-être que le Gibson Amphitheatre de Los Angeles où l'on a joué en 2010 est plus grand que le Zénith ? Avez-vous eu l'opportunité de jouer dans de nouveaux pays ou de nouvelles villes depuis la sortie de votre septième album, Koi No Yokan ? Frank : Nous sommes allés en Afrique du Sud pour la première fois de notre carrière le mois dernier. C'était encore plus dingue que ce que j'espérerais. Nous sommes restés six jours et nous avions seulement deux concerts. Le Cap est très différent de Johannesburg. Ça fait toujours un choc quand... Lire la suite

Deftones

Critique écrite le 16 septembre 2013, par Lebonair

Le Zénith, Paris 6 septembre 2013

Deftones en concert

Deftones, le quintet originaire de Sacramento, est revenu jouer à Paris, au Zénith en ce 6 Septembre 2013, quelques mois après les deux Trianon complets et 12 ans après leur dernier passage dans cette salle. Cette date était importante pour le groupe, qui revenait dans une grande salle parisienne après une grosse période d'errance il y a quelques années. Fort de 3 albums pleinement réussis "Saturday Night Wrist" en 2006, "Diamond Eyes" en 2010 et le petit dernier sorti fin 2012 "Koi No Yokan", Deftones reste toujours et encore une référence en matière de rock alternatif et de gros sons. Malgré la perte de leur bassiste Chi Cheng en avril dernier qui fut plongé dans le coma pendant les dernières années de sa vie suite à un terrible accident de voiture, les Deftones, dont fait partie Sergio Vega depuis l'accident de Chi, maintiennent toujours une force impressionnante et une musique tout aussi passionnante et excitante. Le groupe est prévu sur scène à 21 heures et je ne vais pas vous cacher plus longtemps mon enthousiasme à l'idée de pouvoir les shooter pour la première fois. Il est 20h55, nous pouvons nous placer tout devant et se coller à la scène. Derrière nous, un parterre de 5000 fans conquis d'avance attend Chino et sa... Lire la suite

The Deftones : les chroniques d'albums

The Deftones : Koi No Yokan

Chronique écrite le 13/01/2013, par Lebonair

The Deftones : Koi No Yokan

Les Deftones ont sorti leur 7ème album en fin d'année et il se nomme "Koi No Yokan". Selon Chino Moreno, le chanteur, c'est un mot qui veut dire "la prémonition de l'amour". "C'est quand deux personnes se voient pour la première fois et qu'elles savent qu'elles passeront toute leur vie ensemble" "Ce n'est donc pas tout à fait la même chose qu'un coup de foudre". Les Californiens deviendraient-ils des gendres idéaux qui parlent d'amour ? En tout cas, cela change de l'époque de leur premier disque "Adrenaline" où l'on voyait apparaître sur la pochette de l'album une poire à lavement voir sur "Around The Fur" et la fille au bikini. Musicalement toutefois, ils sont loin d'être... Lire la suite

The Deftones : ADRENALINE

Chronique écrite le 04/08/2003, par chino the best

Comment oublier un cd si BEAUTIFUL tout d'abord avec BORED qui est à la fois bourrin et mélodique ROOT est aussi une beauté incarnée, 7 WORDS est bourrin et j'adore ça : en clair cet album est superbe.

The Deftones : AROUND THE FUR

Chronique écrite le 04/08/2003, par chino the best

Sacré cd, quelle bombe superbe bellissimo be quiet and drive est la meilleure. Rien à dire c'est du Deftones que personne ne peut reproduire.

Deftones : Adrenaline

Chronique écrite le 13/04/2003, par chino fan

Deftones, comment dire c'est tout simplement le summum du rock, le meilleur groupe du monde en matière de "néo-metal" (terme employé à toutes les sauces maintenant mais qui résume bien les années 95-96-97 avec Deftones, KoRn, Limp Bizkit...) Commençons par "Adrenaline" (le plus root, le meilleur selon moi). "Bored" est tout simplement la chanson par excellence : voix de ouf, vraiment je n'ai jamais entendu quelqu'un chanter aussi bien, des geulantes de tarés avec... Lire la suite