Accueil The Fall en concert
Lundi 11 décembre 2017 : 10585 concerts, 24767 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Le mythique groupe de Mark E. Smith, The Fall se charge périodiquement de mettre une sévère fessée aux fans de punk rock acerbe, bruitiste et vociféré...

Site

The Fall en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Fall : l'historique des concerts

Sa.

31

Mai

2014

Je.

29

Mai

2014

This Is Not A Love Song Festival en concert
This Is Not A Love Song Festival 2014 : Temples, Slowdive, The Fall, Jon Spencer Blues Explosion, Man Or Astroman ?, Ry X, The Brian Jonestwon Massacre, Lee Ranaldo & The Dust, Suuns, Moodoid, Speedy Ortyz, The Cambodian Space Project, Filthy Boy This Is Not A Love Song Festival | The Jon Spencer Blues Explosion | Man or Astroman ? | The Fall | The Brian Jonestown Massacre | Lee Ranaldo | Ry X | Suuns | Cambodian Space Project | Temples | Moodoïd | Speedy Ortiz | Slowdive | Southern | Filthy Boy
Paloma - Nîmes (30)

Je.

31

Oct.

2013

Festival Soy en concert
Festival Soy 11 - The Fall-julia Holter-orval Carlos Sibelius Festival Soy | Julia Holter | The Fall | Orval Carlos Sibelius
M.de Quartier Doulon - Nantes (44)

Me.

30

Oct.

2013

Me.

07

Mars

2012

Tristesse Contemporaine en concert
The Fall + Tristesse Contemporaine The Fall | Tristesse Contemporaine
Bataclan - Paris 11ème (75)

Ma.

06

Mars

2012

Ve.

11

Nov.

2011

Les Indisciplinées en concert
Festival Les Indisciplinées .6 : Herman Düne + The Shoes + Wire + The Fall Les Indisciplinées | The Shoes | Herman Dune | The Fall | Wire
Esp.Cosmao Dumanoir - Lorient (56)

Ma.

31

Mai

2011

Villette Sonique en concert
Villette Sonique 2011 : The Fall, OOIOO, Cheveu Villette Sonique | The Fall | Cheveu
Grande Halle la Villette B.Vian - Paris (75)

The Fall : les dernières chroniques concerts 4 avis

The Fall (This Is Not A Love Song Festival 2014)

Critique écrite le 05 juin 2014, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 29 mai 2014

The Fall (This Is Not A Love Song Festival 2014) en concert

Jeudi 29 mai 2014, premier jour de la deuxième édition du This Is Not A Love Song Festival au Paloma, très fonctionnelle, très arty et très vivante nouvelle salle de musiques actuelles de Nîmes... Pour l'occasion, une énorme prog est proposée pour une somme modique (pass 3 jours à... 42 euros ! concerts gratuits de 14h à 18h) sur 3 scènes dont une extérieure, au milieu des oliviers s'il vous plaît ! C'est à cet endroit où il fait bon flâner, boire des verres et voir des concerts qu'a lieu la prestation expéditive de The Fall, entre les shows de Slowdive et Brian Jonestown Massacre (sur lesquels nous reviendrons dans une autre chronique... ) dans la grande salle. Récit : Après la bonne baffe shoegaze décochée par Slowdive, on s'attend à s'en faire administrer une deuxième juste après avec le combo de punk jusqu'au-boutiste de Mark E. Smith, The Fall... C'est effectivement le cas, le groupe et son dément leader au chant sardonique assurant un show punk rock 'n roll fait de bruit et de fureur. La troupe (dans laquelle figurent deux batteurs aussi goguenards que violents, un bassiste hooligan, un guitariste placide et une organiste dominatrice) se charge de faire une joli bruit de fond pendant que Monsieur Smith dégueule... Lire la suite

The Fall + Tristesse Contemporaine

Critique écrite le 08 mars 2012, par Pierre Andrieu

Bataclan, Paris 7 Mars 2012

The Fall + Tristesse Contemporaine en concert

Et re bam, deuxième concert de The Fall en moins d'un an à Paris (après le show percutant donné à Villette Sonique en mai 2011) et deuxième magistrale baffe dans la gueule administrée par le dernier vrai punk, j'ai nommé l'atrabilaire, arrogant et jusqu'au-boutiste Mark E. Smith, bien accompagné par son gang de sauvages fans de bruit... En masochiste amoureux fou de punk rock, on était venu pour se faire violemment gifler par le son de The Fall et on a donc été servi au delà de nos espérances ! Tristesse Contemporaine Avant le grand saut punk rock, le trio Tristesse Contemporaine offre un set impeccable et bien foutu à un relativement maigre public. Qui a eu tort d'arriver tard car les titres de ce trio (synthés New Wave, guitare à la Cure/Joy Division/psyché, chant à la Tricky/percus électroniques) fonctionnent parfaitement : ambiances troubles, atmosphères eighties, son inquiétant, voix torturée... Un genre de post punk actuel, qu'on attend impatiemment de découvrir sur album, même si la chanteur masqué avec une tête de cheval fait un peu peur... The Fall Après une assez longue attente faisant suite à la prestation réussie de Tristesse Contemporaine en ouverture, le temps au public d'arriver en... Lire la suite

The Fall + OOIOO + Cheveu + I Apologize (Festival Villette Sonique 2011)

Critique écrite le 15 juin 2011, par Pierre Andrieu

Espace Charlie Parker, Grande Halle de la Villette, Paris 31 mai 2011

The Fall + OOIOO + Cheveu + I Apologize (Festival Villette Sonique 2011) en concert

Avant dernier soir pour le très réussi festival Villette Sonique 2011, avec par ordre d'apparition à la Grande Halle de la Villette mardi 31 mai, les dispensables I Apologize, les toujours imparables Cheveu, les fatigantes OOIOO et les éternels The Fall... I Apologize L'Espace Charlie Parker de la Grande Halle de la Villette commence à être bien rempli (par de vrais fans de rock, pas par des poseurs, ça fait plaisir !) quand le groupe formé par l'artiste plasticien Jean-Luc Verna, I Apologize, déboule sur scène pour un très anecdotique set de reprises sans saveur d'électro disco punk. La troupe et son inquiétant leader queer pensent sans doute être très originaux, borderline et rock 'n roll, mais voir un mec lardé de tatouages et en combinaison de latex prendre des poses suggestives tout en vociférant d'une voix d'iguane de la disco 'n punk, ce n'est pas vraiment bouleversant. Surtout, si ça dure des plombes ! Cheveu Cheveu est un excellent groupe de scène (on a encore pu le vérifier le 12 mars au Nouveau Casino à Paris), habitué à retourner tous les clubs que comptent l'hexagone, l'Europe et les Etats-Unis d'Amérique... Sur l'immense scène de la Villette Sonique, le trio de blues électro punk Lo FI... Lire la suite

The Fall (Festival Feedback)

Critique écrite le 11 juillet 2005, par Bertrand Lasseguette

Parc de la Villette - Paris 10 juillet 2005

OUI, oUI, Oui, oUi, oui, ce concert s'est bel et bien déroulé. The Fall, à Paris, c'est possible, ça a eu lieu, j'étais là, Mark Edouard Smith, son leader, aussi légendaire qu'atrabilaire, était là, en chair et en bières. Pas de Joke à l'horizon. C'était de vrais instruments, de vrais amplis, branchés ! Il n'y a pas eu d'averses intempestives, pas de foudre, pas d'attentat, pas de (B)rixe. Ils ont joué une heure, tarif festival, mais ils ont joué les-putains-de-leur-mère. Combien d'années que nous attendions ça ? La dernière venue de The Fall à Paris remonte au 8 octobre 1993. C'était à l'Arapaho. Depuis cette date, le groupe n'a cessé de tourner, principalement en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, mais aussi au Portugal, en Espagne, en Italie, en Autriche, en Allemagne, en Suisse, en Belgique, aux Pays-Bas, au Danemark, en Suède, en Islande, en Lituanie, en Russie, et même en Turquie. Mis à part deux dates à Rennes et à Saint-Lô en 1995, Mark E. Smith a snobé la France pendant plus de dix ans. Pourquoi ? Il nous doit quand même le nom de son groupe (d'après La chute d'Albert Camus). Et puis, en France, il y a moi (et je ne dois pas être le seul moi), qui consciencieusement, finance son train de vie en achetant chacun... Lire la suite