Accueil The Libertines en concert
Dimanche 10 décembre 2017 : 10641 concerts, 24767 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Les Libertines de Pete Doherty et Carl Barat sont un groupe anglais d'indie pop rock... Toujours aussi cultes malgré leur séparation, ils se reforment en 2014 ! Tournée mondiale en 2016 pour présenter l'album Anthems For Doomed Youth, avec en particulier des concerts à l'Olympia de Paris.

The Libertines : vos chroniques d'albums
Site

The Libertines en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Libertines : l'historique des concerts

Sa.

16

Juillet

2016

Festival des Vieilles Charrues en concert
Les Vieilles Charrues 2016 : Souchon & Voulzy, The Libertines, Louise Attaque, The Avener, Ibrahim Maalouf, Ibeyi, Hyphen Hyphen, Synapson, Flavien Berger, Jambinai, Suede, Fakear, Danger Festival des Vieilles Charrues | Louise Attaque | Suede | Alain Souchon | Laurent Voulzy | The Libertines | Danger | Ibrahim Maalouf | Hyphen Hyphen | Ibeyi | Fakear | Jambinai | The Avener | Flavien Berger | Synapson
Site de Kerampuilh - Carhaix-Plouguer (29)

Ve.

15

Juillet

2016

Big Festival en concert
Big Festival 2016 : Big Live - 15 Juil - Stade Aguilera : The Kills, The Libertines, The Prodigy, Synapson Big Festival | The Prodigy | The Libertines | The Kills | Synapson
Stade Aguilera - Biarritz (64)

Ve.

17

Juin

2016

Ardèche Aluna Festival en concert
Ardèche Aluna Festival 2016 : Francis Cabrel, Louane, The Libertines, Faada freddy Etc Ardèche Aluna Festival | Francis Cabrel | The Libertines | Louane | Faada Freddy
Sunelia Aluna Vacances - Plein Air - Ruoms (07)

Me.

23

Mars

2016

Me.

09

Mars

2016

The Libertines (Complet) Olympia - Paris 9ème (75)

Lu.

07

Mars

2016

The Libertines (Complet) Olympia - Paris 9ème (75)

Sa.

29

Août

2015

Rock en Seine en concert
Rock En Seine 2015-29 Août: Daho, Gramatik, Ben Howard, Interpol, Jamie XX, Raphael Saadiq, Shamir, Libertines, Maccabees, Stereophonics, Balthazar, Years & Years, Mini Mansions, Young Thug, DBFC, Glass Animals, Forever Pavot, Bianca Casady & the CIA ... Rock en Seine | Etienne Daho | Stereophonics | The Libertines | Interpol | Forever Pavot | Raphael Saadiq | The Maccabees | Ben Howard | Balthazar (Belg) | Jamie XX | Glass Animals | Gramatik | Shamir
Parc de Saint Cloud - St Cloud (75)

Je.

02

Oct.

2014

The Libertines : les dernières chroniques concerts 15 avis

Peter Doherty + Jack Jones

Critique écrite le 23 novembre 2016, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 21 novembre 2016

Peter Doherty + Jack Jones en concert

Et la palme d'or du concert de merde de l'année est attribuée à... Peter Doherty, pour sa "prestation" totalement pitoyable à la Coopé... Une véritable honte, un crachat dans la gueule de ceux qui se sont déplacés et ont payé leur place, une publicité vivante (pas pour longtemps, malheureusement) contre l'alcoolisation à outrance et la prise massive de drogue, voilà ce que c'était ce lamentable concert en forme de chemin de croix pour nous, qui sommes fans du monsieur et qui le tenons en haute estime pour la qualité de ses chansons. Jack Jones Tout avait pourtant bien commencé avec la première partie assurée par le guitariste de Doherty, Jack Jones, qui lors des deux derniers morceaux de son show (ceux auxquels on a assisté), se lance en solo dans une folk pop song déchirante (et de fort bon aloi), puis dans un morceau de rock débrayé accompagné par tout son groupe. C'est torturé, très dans l'esprit Libertines/Pete D., bien foutu (le mec sait chanter et jouer de la gratte) et cela constitue une belle introduction pour cette soirée qui va s'avérer cauchemardesque. Peter Doherty Après une pause interminable, sans doute " mise à profit " pour se défoncer comme des débiles, Peter Doherty et son groupe se pointent... Lire la suite

Faada Freddy, Francis Cabrel, The Libertines, Louane (Ardèche Aluna Festival 2016)

Critique écrite le 12 août 2016, par Lionel Degiovanni

Ruoms 17 juin 2016

Faada Freddy, Francis Cabrel, The Libertines, Louane (Ardèche Aluna Festival 2016) en concert

De retour cette année à l'Aluna Festival édition 2016, juste seulement le vendredi soir (et oui, obligation professionnelle). J'arrive dans ce formidable lieu en Ardèche, si bien aménagé, pour redécouvrir une scène principale qui a encore pris de la hauteur. Pourquoi ? Cela restera un mystère ! Mais la bonne ambiance, les bonnes odeurs de la nature, les bons petits sandwichs ardéchois sont toujours là. Faada Freddy J'arrive donc juste à la fin de Faada Freddy que j'avais pu voir en Suisse, à Paléo Festival l'an passé. Le spectacle est apparemment en gros le même car je reconnais quelques chansons de la fin du set. Ce mec assure sur scène, avec ses beat boxes et ses sons. Lors d'une interview, il a dit qu'il était ravi d'avoir rencontré une de ses plus grandes idoles, il s'agit de Francis Cabrel, qui est également à l'affiche ce soir ! Ce dernier lui a dit qu'il appréciait ce qu'il faisait. Vous imaginez sa joie ! Il le mérite, rien à dire sur cela. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Faada Freddy est un musicien qui fait de la musique mais essentiellement avec la bouche et son corps, c'est-à-dire qu'il utilise de la percussion corporelle. Cela peut faire penser aux Pow wow, groupe très ancien, mais là c'est revu de... Lire la suite

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective)

Critique écrite le 12 avril 2016, par lol

Philharmonie de Paris 3 avril 2016

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective)  en concert

Comme pour beaucoup de monde, le Velvet Underground est à mes yeux un groupe majeur, qui a bousculé et changé la face du rock en y transfigurant son côté obscur, arty et sauvage. S'il ne faut pas sous-estimer l'importance de la guitare de Sterling Morrisson, Lou Reed et John Cale étaient bien évidemment les figures tutélaires du groupe et les seuls à voir poursuivi des carrières musicales prolifiques après les années d'insuccès de la formation new yorkaise. Si John Cale n'a pas décroché de tubes comme le "Walk on the wild side" de Lou Reed, il a commis des albums intéressants comme "Paris 1919", collaboré avec Brian Eno et ne s'est jamais enfermé dans un carcan musical. Il est de plus à mes yeux l'un des plus grands producteurs de l'histoire du Rock. On lui doit en effet les premiers albums des Stooges et des Modern Lovers ou l'album Horses de Patti Smith... Intéressé depuis des années par tout ce qui touche au Velvet, que j'avais eu la chance de voir sur scène le 16 juin 1993 à l'Olympia lors de leur tournée de reformation, j'attendais avec impatience cette Expo et ce concert Hommage à la Philharmonie. C'est pourtant avec une certaine appréhension que je rejoignais la Philharmonie. John Cale allait-il tenter de... Lire la suite

John Cale présente The Velvet Underground and Nico (avec Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective)

Critique écrite le 09 avril 2016, par Charliii

Philharmonie de Paris 3 avril 2016

John Cale présente The Velvet Underground and Nico (avec Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) en concert

Après une recherche désespérée de place pour ce concert unique, me voici à la Philharmonie de Paris pour voir John Cale et ses invités interpréter l'album The Velvet Underground and Nico à l'occasion de l'exposition "The Velvet Underground / New York Extravaganza". Comme prévu, le cadre est sublime. Dans la salle comble, le public est très éclectique - du septuagénaire en t-shirt "banane" d'Andy Warhol à l'ado accompagnant ses parents "car tu ne verras pas ça deux fois dans ta vie" - fébrile et quasi-silencieux, et ovationne John Cale et son groupe à leur arrivée sur scène. Les premières notes de "Waiting for the Man" résonnent, indiquant que l'ordre canonique de The Velvet Underground and Nico sera contrarié. Le public, connaisseur, fait savoir son appréciation et une satisfaction émue à écouter ce membre fondateur du Velvet jouer ce morceau emblématique d'un album culte comme peu d'autres dans l'histoire du rock. Un début calme, précis. On attend la suite. A notre plus grand malheur, on voit ensuite les dadais dégingandés des Libertines s'amener sur scène et entonner le moins accessible "European Son". A grands coups de riffs monotones, surfaits, accompagnés d'un clavier lourdingue, les deux clowns dénaturent cet hommage... Lire la suite

The Libertines : les chroniques d'albums

The Libertines : Time For Heroes - The Best Of

Chronique écrite le 17/12/2007, par Pierre Andrieu

The Libertines : Time For Heroes - The Best Of

Deux albums mythiques, une séparation brutale et déjà une première compilation post mortem pour les très influents Libertines... Sans fioritures, Time for heroes - The Best Of se propose simplement de redonner la mémoire à ceux qui ont déja oublié les albums des Libertines (cela parait un peu difficile avec la flopée de groupes qui les pompent sans vergogne... mais sait-on jamais) ou de faire découvrir une groupe essentiel aux... Lire la suite

The Libertines : The Libertines-up The Bracket

Chronique écrite le 30/12/2006, par Charly

Pour ma part je vais tenter de faire la critique des Libertines en général .De ce qu'une telle musique peut faire ressentire . Au débart pour tout vous dire les libertines ressamblent a un joyeux bordel, rien de plus rien de moins si ce n'est que ce bordel on l'écoute le ré-écoute avec de plus en plus de plaisir, mais tous cela nous déboussole. En effet on s'arrête et on se dit putain mais merde, les chanteurs ne sont pas exceptionnelle et font parfois exprès de mal chanter ( don't be shy) , les guitares sont inaudibles et s'entrêmelles... Mais merde si l'on cherche bien on trouve des mélodies géniales , des voix qui se complètes parfaitement , des guitares qui se rendent la parole, des textes somptueux, parfois proche de la poésie, on trouve de la mélancolie(What Became Of The Likely Lads), de la folie ( Arbait macht frei), de l'amour (What Katie Did) et de... Lire la suite

The Libertines : The Libertines.

Chronique écrite le 18/02/2005, par Philippe

The Libertines : The Libertines.

Voilà donc le fameux groupe qui a réussi en 2004 à faire autant de buzz autour de lui que Franz Ferdinand ... mais dans le mauvais sens du terme : les premiers étaient précédés d'une réputation de tueurs sur disque et sur scène ... alors qu'à propos de Libertines on a surtout parlé drogues, ruptures, clash en pleine tournée, cambriolages, et assez peu de musique... tout le contraire des pétaradants et apparemment plutôt sains wonderboys écossais. Il paraît que le groupe The Libertines pouvait être géant sur scène, du moins les rares fois où Carl Barat et Pete Doherty étaient présents physiquement et mentalement tous les deux ... les chroniques live sur ce site sont donc très partagées en fonction des soirs. Je parle à l'imparfait puisque ce groupe a prétendument donné son Last Show Ever voici peu avec PJ Harvey à Paris.... Lire la suite

The Libertines : UP THE BRACKET

Chronique écrite le 29/03/2003, par Pierre Andrieu

The Libertines : UP THE BRACKET

Up the bracket, le single qui donne son nom à l'album avait donné le ton : The Libertines jouent leur pop à fond et adoptent un son punk. Ce jeune groupe anglais "produit" par le Clash Mick Jones fait une entrée fracassante dans les bacs avec ces douze titres de pop énervée. Au détour d'une mélodie ou d'un accent nostalgique dans la voix, on pense...

The Libertines : Vidéo

The Libertines : écoute