Accueil The Melvins en concert
Mercredi 13 décembre 2017 : 11000 concerts, 24773 chroniques de concert, 5188 critiques d'album.


Groupe culte s'il en est, The Melvins évolue entre punk dément, rock barré et métal hyper expérimental. Précurseur de la scène grunge, le combo a fortement inspiré Kurt Cobain et Nirvana. Incontournable !

Site

The Melvins en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Melvins : l'historique des concerts

Sa.

03

Oct.

2015

Up In Smoke - Samstag : The Melvins - My Sleeping Karma The Melvins | My Sleeping Karma
Z7 - Pratteln (Ch)

Ve.

02

Oct.

2015

The Melvins + Guest Epicerie Moderne - Feyzin (69)

Di.

20

Sept.

2015

Sa.

19

Sept.

2015

Ve.

18

Sept.

2015

Levitation France en concert
Levitation 2015:Melvins, Wand, Octopus Project, Indian Jewelery, Lumerians, K-x-p, Destruction Unit, Death & Vanilla, Noveller, Wire, Melody's Echo Chamber, Anton Newcombe & Tess Parks, The King Khan, Flavien Berger, Dungen, Dead Mantra, Jim Younger Levitation France | King Khan | Mark Sultan aka BBQ | Wire | The Melvins | Melody's Echo Chamber | Noveller | The Dead Mantra | Indian Jewelry | Solids | Jim Younger's Spirit | Tess Parks & Anton Newcombe | Lumerians | K-X-P | Destruction Unit | The Octopus Project | Wand | Flavien Berger
Chabada - Angers (49)

Sa.

11

Mai

2013

Villette Sonique en concert
Avant Première Villette Sonique 2013 : The Melvins Villette Sonique | The Melvins
Le Trabendo - Paris (75)

Ve.

10

Mai

2013

Villette Sonique en concert
Avant Première Villette Sonique 2013 : The Melvins Villette Sonique | The Melvins
Le Trabendo - Paris 19eme (75)

Me.

24

Avril

2013

The Melvins : les dernières chroniques concerts 5 avis

The Melvins + Big Business

Critique écrite le 06 octobre 2015, par yogui

Epicerie Moderne, Feyzin 2 octobre 2015

The Melvins + Big Business en concert

Comme bon nombre de Clermontois ce soir là, je décide de faire l'aller retour Clermont-Lyon dans la nuit, car les Melvins, c'est vraiment le genre de concert à ne pas rater ! Big Business La soirée débute avec le Duo basse batterie Big Business, qui joue le même rôle dans les Melvins. Debut du concert, énorme son de basse, qui remplit largement le rôle d'un duo guitare basse, avec des lignes très incisives et une grosse disto. Et que dire de la voix Jared Warren ? Un timbre à la Lemmy mais avec des mélodies et une justesse à couper le souffle. Coady Willis, à la batterie, nous régale en en mettant partout, avec une énergie rare. Ce duo nous sort des tubes comme "Chump Chance" et quelques autres titres issus de leur dernier album en date, "Battlefields forever". Je dois avouer que j'ai vraiment pris la grosse claque avec Big Business en live, même si le set état... Lire la suite

Tess Parks & Anton Newcombe, Melvins, Wand, Destruction Unit, The Dead Mantra, K-X-P, Indian Jewelry, The Octopus Project, Lumerians, Death And Vanilla, Solids, King Khan & BBQ Show, Noveller, The Blind Suns (Festival Levitation France 2015)

Critique écrite le 29 décembre 2015, par Pierre Andrieu

Le Chabada, Angers 18&19 septembre 2015

Tess Parks & Anton Newcombe, Melvins, Wand, Destruction Unit, The Dead Mantra, K-X-P, Indian Jewelry, The Octopus Project, Lumerians, Death And Vanilla, Solids, King Khan & BBQ Show, Noveller, The Blind Suns (Festival Levitation France 2015) en concert

Troisième édition pour Levitation France, les 18 et 19 septembre à Angers, au Chabada, avec cette année encore une prog de tous les diables, à la fois hyper indé, psyché à souhait, ouverte sur d'autres territoires sonores et surtout méchamment stimulante... The Blind Suns C'est The Blind Suns qui lance le festival, avec un set rock shoegaze carré et classe, strié de fortes et belles réminiscences des œuvres de Jesus And Mary Chain, plus un petit côté Raveonettes (grâce au suave chant féminin). Noveller S'ensuit une très atmosphérique prestation de Noveller, qui démontre une aptitude remarquable à faire tripper avec une guitare, des effets et des projections. Cette noise psyché cosmique fait indéniablement marcher la machine à fantasmes... Solids Dans un style radicalement différent, le duo canadien Solids enchaîne les titres survoltés d'obédience shoegaze grunge. Au menu, batterie saccagée, guitare en pétard à la J. Mascis et chant façon Lou Barlow. C'est virulent, très efficace en live, le volume ne cache pas l'existence d'une écriture assez bluffante et ça donne envie de se jeter partout. K-X-P Comme le krautrock psychotique des Finlandais de K-X-P, une sorte de secte avec trois... Lire la suite

The Melvins

Critique écrite le 16 avril 2007, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 15 avril 2007

Un set vrillant, violent et inspiré, le genre de concert ultra marquant qu'on n'oublie pas de sitôt... Attention événement : les Melvins sont actuellement en tournée européenne, et, oh miracle, ils nous font l'honneur de fouler les planches de la Coopérative de Mai, 15 jours avant leur seule autre date française, à Paris... Malgré l'affluence assez restreinte, sans doute due au cocktail "groupe mythique et méconnu faisant une musique difficile d'accès + heure de début du show prévue à 17h30, un dimanche printanier et ensoleillé", Buzz Osborne et ses acolytes ont offert un set vrillant, violent et inspiré. Le genre de concert ultra marquant qu'on n'oublie pas de sitôt... Arrivé juste à la fin de la prestation de Big Business, au moment exact (quel timing !) où Dale Crover laisse la guitare à Buzz Osborne pour prendre place derrière ses énormes fûts, la démonstration des Melvins nous a tout simplement laissé sur le cul, le cerveau en compote, les yeux révulsés. Certes, on en rajoute un peu, mais il faut signaler l'extrême qualité du show "métalo tribal bizarro punk" proposé au public. La guitare malmenée par King Buzzo himself, le roi du larsen distordu menant à l'enfer sonique, sa voix de mauvais génie énervé, la batterie... Lire la suite

Compte rendu complet des Eurockéennes de Belfort 2003

Critique écrite le 16 juillet 2003, par Pierre Andrieu

Belfort (90) 4, 5, 6 juillet 2003

La quinzième édition des Eurockéennes de Belfort a été une indéniable réussite artistique mêlant habilement découvertes et stars. Le très nombreux public (90 000 personnes en 3 jours) a pu assister à d'excellents spectacles de groupes couvrant tout le spectre musical. A Belfort, les fans de pop, rock, punk, électro, metal et hip hop trouvent leur bonheur et ont ainsi l'occasion de s'ouvrir sur des styles qu'ils n'ont pas l'habitude d'écouter. Si au camping et sur le site du festival, la coexistence de publics différents se passe dans une atmosphère bon enfant (mais malheureusement sous le regard omniprésent de la Gendarmerie et des Douanes mandatées par le sinistre maire de Belfort, Jean-Pierre Chevénement, un fidèle larbin de Sarkozy), ce clash musical peut entraîner des dommages irréversibles sur certaines oreilles sensibles (ou non). Dans un cadre bucolique, l'inconditionnel du trash metal de Slayer peut tomber fortuitement sur le très calme Exit music (for a film) de Radiohead, tandis que l'aficionado de le pop de Nada Surf ou de Tom McRae se voit contraint de subir (un bref instant) les outrages sonores Nu Metal de AqME. Plus loin, les extrêmes prestations de Tomahawk ou The Melvins peuvent ruiner les velléités de... Lire la suite

The Melvins : Vidéo