Accueil The Mystery Lights en concert
Samedi 25 mai 2019 : 9205 concerts, 25483 chroniques de concert, 5257 critiques d'album.


The Mystery Lights est un excellent groupe de rock garage psyché originaire de New York. En concert en France en 2016 et 2017 afin de promouvoir en live l'album éponyme The Mystery Lights (sorti via Wick Records, une filiale rock de Daptone Records). The Mystery Lights était en concert à La Maroquinerie à Paris le 6 février 2017. De retour avec l'album "Too Much Tension !" le 10 mai 2019 puis des concerts en France (La Maroquinerie à Paris le 15 octobre 2019 et en tournée) !

Site

Dernière news

Mystery Lights en concert à La Maroquinerie et en tournée 2019 [Le 12/05/2019] Excellent combo de rock garage, The Mystery Lights a fait son retour mi mai avec l'album "Too Much Tension" et sera en concert à La Maroquinerie à Paris le 15 octobre 2019 et en tournée ! Chroniques live, dates et billets : La suite

The Mystery Lights : les dernières chroniques concerts 3 avis

The Mystery Lights

Critique écrite le 22 février 2017, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 13 février 2017

The Mystery Lights en concert

Avec leur rock garage magistralement teinté de rhythm & blues, les Mystery Lights nous avaient joliment troué le cul au This Is Not A Love Song Festival de Nîmes en juin 2016, ils ont remis le couvert en aftershow du concert, assez pathétique, des Dandy Warhols (chronique à lire ici) à la Coopé en février 2017... Après avoir enduré 1 heure 30 de mollesse et de démotivation dans la grande salle avec les très fatigués Courtney & Co, quel putain de bonheur de voir débouler juste après dans le club de la Coopé un gang de quatre sauvageons hystériques, chargés à bloc, surmotivés et particulièrement inspirés au moment de composer des chansons qui tuent ! Tout ce qui s'est passé avant (à part la bonne première partie invitée par les Dandys, le groupe Telegram) passe au second plan, on se retrouve avec 300 fans de garage ayant eu le temps de bien profiter du bar et faisant illico presto un véritable triomphe aux Mystery Lights. Qui n'en demandaient pas tant, et qui se mettent à canarder dans tous les sens des mini tubes servis avec voix aiguë gorgée de rock 'n roll, guitares savamment saturées et rythmiques basse/batterie d'une violence inouïe. C'est sec comme un coup de trique, sans aucun gras, joué pied au plancher, et avec le... Lire la suite

Shellac, Ty Segall & The Muggers, Dinosaur Jr, Algiers, The Mystery Lights, Nots, Metz, Cavern Of Anti-Matter, Quetzal Snakes, Parquet Courts, Girl Band, Dirty Fences, Steve Gunn, Daddy Long Legs, Dilly Dally (This Is Not A Love Song Festival 2016)

Critique écrite le 09 septembre 2016, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 3au5 juin 2016

Shellac, Ty Segall & The Muggers, Dinosaur Jr, Algiers, The Mystery Lights, Nots, Metz, Cavern Of Anti-Matter, Quetzal Snakes, Parquet Courts, Girl Band, Dirty Fences, Steve Gunn, Daddy Long Legs, Dilly Dally (This Is Not A Love Song Festival 2016) en concert

Prog démente, site impeccable (superbe salle, jardin éphémère avec deux scènes extérieures bucoliques), soleil garanti, tarifs modérés, le This Is Not A Love Song Festival, qui a lieu à Paloma, à Nîmes, est un véritable must pour tous les fans d'indie rock au sens large mais aussi de noise, de punk, de rock 'n roll etc. Comme les deux années précédentes où nous avons eu la chance d'être présents, l'édition 2016 a été l'occasion d'apprécier en live moult groupes classieux, rares et stimulants dans des conditions optimales. On vous raconte tout ça... Dès notre arrivée sur le lieu des " hostilités ", où règne une ambiance cool et ensoleillée, le groupe de punk 'n blues électrocuté Daddy Long Legs nous met instantanément de bonne humeur et sur de bons rails pour 3 jours de rock et de roll... Les mecs sont énervés à souhait et sont en mode Bluuuuuuueees Explosion, yeah ! Moins gai friendly, les très torturés et grunge Dilly Dally dévoilent des morceaux anxiogènes vociférés d'une voix suicidaire. La chanteuse ne respire pas la joie de vivre, c'est clair, mais en grand fan canal historique de Nirvana et Hole, on ne peut qu'acquiescer, en espérant que la meuf ne va pas péter les plombs en sortant de scène et se faire sauter le caisson.... Lire la suite

(My) This Is Not A Love Song (TINALS) Festival 2016 : Daddy Long Legs, Ty Segall & The Muggers, The Mystery Lights (+ Destroyer, Explosions in the Sky)...

Critique écrite le 07 juin 2016, par Philippe

Paloma, Nîmes 3 juin 2016

(My) This Is Not A Love Song (TINALS) Festival 2016 : Daddy Long Legs, Ty Segall & The Muggers, The Mystery Lights (+ Destroyer, Explosions in the Sky)... en concert

Deuxième venue, toujours plutôt touristique et donc un brin désinvolte, à la merveilleuse Paloma de Nîmes pour saluer son This Is Not A Love Song Festival 2016, après un délicieux premier passage en 2015. On pourrait évidemment refaire la visite ici, et réexpliquer longuement pourquoi cet endroit est pratiquement merveilleux, d'autant qu'à quelques détails près il n'a pas trop changé - on voudra donc bien se référer si besoin à la chronique de l'année passée pour nous éviter les redites ! Année passée où j'avais rapidement compris qu'il faudrait absolument revenir à Paloma avec femme et enfant, dont acte : cette fois-ci on est là tous les trois, avec casque et appareil à bulles ! L'organisation du désormais bien installé TINALS a en effet prévu la possibilité que devant un tel endroit en plein air, sécurisé et joli, avec des concerts intéressants y compris tôt dans la soirée, avec les divers jouets et ateliers proposés aux petits et grands, on puisse avoir l'idée (du coup pas si étrange) d'amener un minuscule (surtout s'il a déjà survécu à une journée à Rock en Seine, jauge 5 à 6 fois plus grande ...). Précisons que pour eux, les Mini-Mees, TINALS c'est GRATUIT sur simple inscription et qu'un casque anti-bruit peut même être fourni... Lire la suite

The Mystery Lights : Vidéo





The Mystery Lights : écoute