Accueil The Police en concert
Mardi 12 décembre 2017 : 10823 concerts, 24770 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Jamais officiellement séparé, le groupe Police a été formé en 1977 par Stewart Copeland, Henry Padovani et Sting. Le groupe a fait son retour sur scène en 2008, pour une tournée mondiale, afin de célébrer les 30 ans du single Roxanne.

Site

The Police en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Police : l'historique des concerts

Ve.

04

Juillet

2008

Bilbao Bbk Live en concert
The Police, Charlatans, The Wombats, Fancy, The Gift, Morcheeba Bilbao Bbk Live | The Charlatans | Fancy | The Police | The Wombats
Plein Air - Bilbao (Esp)

Ma.

10

Juin

2008

The Police + James Morrison Stade G. Guichard - St Etienne (42)

Sa.

07

Juin

2008

Tw Classic 2010 en concert
The Police + .... Tw Classic 2010 | The Police
Plein Air - Werchter (B)

Ma.

03

Juin

2008

The Charlatans en concert
The Police + The Charlatans The Charlatans | The Police
Stade Vélodrome - Marseille 8ème (13)

Di.

30

Sept.

2007

Sa.

29

Sept.

2007

The Police : les dernières chroniques concerts 9 avis

The Police

Critique écrite le 11 juin 2008, par cobsss

Saint-Etienne Stade Geoffroy Guichard 10 juin 2008

FOUTAGE DE GUEULE !!!!! Comment exprimer ma frustration ? je fais beaucoup de concerts depuis pas mal de temps et ces derniers temps la mode étant au retour des gros dinosaures!! (Genesis, l'année dernière... extra)j'avoue m'être laissé tenté par le retour de police. Concert prévu à 20h30. Arrivée au stade, tranquilou à 20h10, ma place étant numéroté. Je m'installe donc... Pas le temps de commencer mon jambon beurre que déjà les premiers accords de message in a bottle résonne !! Il est 20h15!!! Grosse hallu ! Le stade est même pas fini de remplir, la plupart des gens ne se pressant pas pensant que... Lire la suite

Police

Critique écrite le 04 juin 2008, par Gandalf en colère

Stade Vélodrome - Marseille 3 juin 2008

Alors là les mecs, chapeau.... Si si, chapeau bas pour le plus beau foutage de gueule qu'il m'ait été de voir en musique live ! Pire que les Sisters of Mercy, oui c'est possible ! Le plus bel exemple de reformation pour le flouze sans aucune motivation artistique... Allez je vais développer pour ceux qui ont déjà l'intention de m'incendier, parce que mon argumentation va me paraître difficilement attaquable... Dans un stade Vélodrome quasiment plein, les gens étaient comme moi, au vu des réactions selon les titres, venus pour les classiques du groupe, qui sont au nombre d'une petite dizaine finalement. Oh pas de soucis, ils ont tous été joués. Mais que retenir de bon lors de cette soirée au final ? -En premier lieu, la classe et l'énergie du batteur, très technique, et à fond dans son truc. Bien le seul des trois à l'être malheureusement... -Ensuite, la voix de Sting, un peu de mal dans des aigus, mais quand même reconnaissable entre mille, toujours un joli timbre. -Une setlist n'omettant aucun hit incontournable. Et voilà ! Car pour le reste, comment justifier qu'un tel groupe, avec une telle carrière, tant attendu par les fans, pratiquant des prix exorbitants, ne joue qu'une petite heure quarante ??? Sans aucun artifice... Lire la suite

The Police

Critique écrite le 03 octobre 2007, par Maldoror

Stade de France - Paris 30 septembre 2007

Mes attentes suscitées par cette tournée inespérée d'un groupe qui a marqué ma génération (les 'presque quadra' !) étaient maximales mais en même temps je m'inquiétais de ce retour à l'aube des années quatre vingt : si Sting a toujours tourné, comment ses deux comparses allaient se comporter, surtout Summers et ses 64 ans ? Le stade de France était il compatible avec la musique de Police plus pop que rock surtout vers la fin de leur carrière ? N'étais je pas en train de financer la retraite de musiciens dépassés depuis 20 ans en écornant un pouvoir d'achat déjà bien érodé ? Or le début a mal commencé ! Message in a bottle à peine reconnaissable, un son vraiment pourri avec des grésillements pour la guitare et une basse inaudible. Les écrans n'étaient pas allumés et le groupe à peine visible des gradins m'a permis de comprendre l'expression "playmobils dans un évier". Synchronicity II n'a guère été mieux loti avec des variations de ton bien inutiles de Sting. Et enfin un incroyable Walking on the... Lire la suite