Accueil The Posies en concert
Lundi 11 décembre 2017 : 10656 concerts, 24770 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


The Posies est un groupe américain (de Seattle, état de Washington) qui propose un répertoire entre power pop racée et songwriting pop intimiste. Un combo classieux qui déménage réellement sur scène !

The Posies : vos chroniques d'albums
Site

The Posies en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Posies : l'historique des concerts

Ve.

08

Avril

2016

Ma.

29

Mars

2016

Ve.

08

Oct.

2010

Puggy en concert
Puggy + The Posies The Posies | Puggy
Caserne Fonck (Grand Manège) - Liege

Je.

07

Oct.

2010

Me.

06

Oct.

2010

Lu.

04

Oct.

2010

Hugh Cornwell en concert
The Posies - Hugh Cornwell The Posies | Hugh Cornwell
Divan du Monde - Paris 18ème (75)

Ve.

30

Nov.

2007

Je.

29

Nov.

2007

SvenSson en concert
Svensson + The Posies SvenSson | The Posies
Stéréo Club - Labège (31)

The Posies : les dernières chroniques concerts 2 avis

The Posies

Critique écrite le 18 avril 2016, par samuel

Point Ephémère - Paris 8 avril 2016

The Posies en concert

Au Point Éphémère, Ken Stringfellow était comme à la maison. Résidant dans la capitale depuis plusieurs années, le co-leader des Posies avec le précieux Jon Auer, poursuit sa quête du rêve quotidien..."Dream all day", popularisé en 1993, est en effet la pierre angulaire du groupe américain. Il y a eu un avant, un après puis une autre époque : aujourd'hui. Avant "Frosting on the beater" où figure ce classique, les Posies avaient tranquillement préparé leur ascension sans peut-être jamais oser imaginer une telle notoriété. Et la déferlante grunge et assimilés a surgi. Avec "Amazing disgrace" sorti 3 ans plus tard, le gang n'a alors fait que confirmer son talent d'écriture pop énergique. Puis vint le tournant du siècle, comme beaucoup de confrères mis en lumière dans les années 90, The Posies sont alors retombés dans une sorte de confidentialité, une sorte d'entité... Lire la suite

The Posies + Cheap Star + Coco

Critique écrite le 21 juillet 2005, par Bertrand Lasseguette

Nouveau Casino, Paris 18 juillet 2005

Stéphanie est interne en psychiatrie, elle est venue de Lille. François est journaliste, il vient spécialement de Limoges. Tout deux sont des fans des Posies. De longue date. Au moins depuis 1993 et l'album Frosting on the beater qui avait rencontré un succès certain en France. Je me rappelle avoir alors enregistré une black session de cet autre groupe de Seattle. Bernard Lenoir n'en revenait pas. Les américains ne voulaient pas s'arrêter. Ils continuaient à aligner les titres après la fin des 45 minutes de direct. Je me souviens d'une reprise échevelée de Black Knight de Deep Purple, "et aussi Wiggly world de Devo", complète Stéphanie. Nous sommes au Café Charbon, le bar attenant au Nouveau Casino. La tension monte avant le concert. La peur d'être déçus. "Et s'ils ne jouaient pas Solar sister. Et s'ils ne sautaient pas dans tous les sens." Jusqu'ici, leur groupe fétiche n'a pas eu l'occasion de les décevoir. François a quand même taper le bœuf avec eux au Chesterfield Café ! C'était vers 1995, le groupe s'était produit pendant une semaine d'affilée dans ce bar rebaptisé depuis le House of live. Des soirées d'anthologie où les spectateurs d'alors avaient pu voir Ken Stringfellow jouer en robe avec les cheveux teints en rose. Et... Lire la suite

The Posies : les chroniques d'albums

Big Star : In Space

Chronique écrite le 14/10/2005, par Pierre Andrieu

Big Star : In Space

Big Star, c'était mieux avant, certes... mais c'est quand même très bien en 2005. Pour s'en convaincre, il suffit d'écouter avec une oreille un tant soit peu attentive le nouvel album - le premier en studio depuis trente ans - d'Alex Chilton et Jody Stephens, en compagnie des Posies, Ken Stringfellow et Jon Auer (fans transis de Big Star, et on les comprend...). In space est un recueil de douze morceaux de power pop mâtinée de folk et de rhythm and blues ; rien de surprenant à cela, Big Star a quasiment inventé le style. Si l'on excepte quelques titres faiblards (très peu, en fait) et un saxophone irritant, on plane dans le bonheur, dans un ciel fréquenté par les Beach Boys de Brian Wilson... Lire la suite

The Posies : Every Kind Of Light

Chronique écrite le 20/09/2005, par Pierre Andrieu

The Posies : Every Kind Of Light

Ce n'est sans doute pas avec leur nouvel - Every kind of light - que les Posies vont rafler la mise et vendre des cargaisons entières de disques. Les Posies sont trop vieux, pas assez branchés, sans aspérités... Cela n'empêche pas leur dernier album power pop de s'écouter avec plaisir, si on aime les voix à la Michael Stipe (REM) ou à la Paul McCartney, les harmonies vocales, les pop songs énervées et les ballades rafraîchissantes, bien sûr... Sans être géniale, la dernière livraison en date de Ken Stringfellow, Jon Auer, Matt Harris et Darius Minwalla a le grand mérite... Lire la suite