Accueil The Pretenders en concert
Dimanche 21 janvier 2018 : 12437 concerts, 24814 chroniques de concert, 5195 critiques d'album.


Chrissie Hynde au chant. Groupe rock qui a sévi avec succès dans les années 80.

The Pretenders en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Pretenders : l'historique des concerts

Di.

02

Juillet

2017

Festival de Nimes en concert
Festival De Nîmes 2017 : Zucchero + The Pretenders Festival de Nimes | Zucchero | The Pretenders
Arènes - Nîmes (30)

Me.

28

Juin

2017

Sporting Summer Festival en concert
Deep Purple "the Long Goodbye Tour", Pretenders et Johnny Gallagher & The Boxtie Band Sporting Summer Festival | Deep Purple | Johnny Gallagher | The Pretenders
Sporting Monte Carlo - Monaco (98)

Lu.

26

Juin

2017

Di.

25

Juin

2017

Festival Rétro C Trop en concert
Retro C Trop - Pass 1 Jour : Beach Boys - The Pretenders - Matmatah - Uriah Heep - The Rabeats Festival Rétro C Trop | Matmatah | The Rabeats | The Pretenders | Uriah Heep | The Beach Boys
Château de Tilloloy - Tilloloy (80)

Sa.

11

Juillet

2009

Ve.

10

Juillet

2009

Musilac en concert
Benabar + The Pretenders + Keziah Jones + Anis + Sinsemilia + Cocoon + Caravan Palace + BP Zoom + Yodelice Musilac | Bénabar | Keziah Jones | Sinsémilia | The Pretenders | Anis | Cocoon | Caravan Palace | Yodelice
Esplanade du Lac - Aix les Bains (73)

Lu.

29

Juin

2009

Je.

25

Juin

2009

Zelt Musik Festival en concert
The Pretenders Zelt Musik Festival | The Pretenders
Zirkuszelt - Freiburg (D)

The Pretenders : les dernières chroniques concerts 2 avis

Jolga + BP Zoom + Anis + Cocoon +The Pretenders + Keziah Jones + Benabar + Sinsemilia + Caravan Palace (Musilac 2009)

Critique écrite le 31 juillet 2009, par Estaillard Bastien

Esplanade du lac, Aix les Bains 10 juillet 2009

Jolga + BP Zoom + Anis + Cocoon +The Pretenders + Keziah Jones + Benabar + Sinsemilia + Caravan Palace (Musilac 2009) en concert

En ce premier jour du festival "Musilac". J'ai pu assister à beaucoup d'excellents concerts grâce à une programmation d'une grande diversité. Les concerts se sont enchaînés assez vite grâce aux deux scènes postées côte à côte. Cela m'a permis en plus d'assister à quasiment tous les concerts du festival Ce premier jour débute par Jolga, un groupe régional qui chante une sorte de rock Français. Pas inintéressant mais j'avoue ne pas avoir suffisamment suivi leur concert pour en parler. BP Zoom est un autre groupe de rock Français, dont les musiciens sont plutôt jeunes (entre 18 et 20 ans). Je n'avais pas du tout aimé leur musiquer en cd, mais là, il faut avouer qu'ils nous ont donné un live plutôt pêchu qui sert bien leur compositions. Personnellement je n'ai pas trop accroché à Yodelice qui ne m'avait pas non plus beaucoup emballé en album. Peu chaleureux avec le public, il a du prononcer à peu près trois mots dans le concert. Certains moments de son show était néanmoins prenant. Notamment lorsqu'il se lance dans une sorte de transe indienne à la fin d'une chanson. les personnes qui m'accompagnaient ont néanmoins appréciés. Je passe rapidement sur Anis qui a délivré un bon concert mais je n'accroche pas trop à sa musique... Lire la suite

the Pretenders

Critique écrite le 13 octobre 2003

Bataclan, Paris 12 octobre 2003

Hier soir un concert d'exception pour les aficionados, The Pretenders. Aucun vieux punk ; overdosée par l'envie, Claire Chazaliser par la vie. Ni pogo ni valse, mais la voix rauque et moderne de Chrissie Hynde. Une caresse pour les tympans, une inflation chamarée pour les rétines. Les fidèles se comptaient, les autres, dansaient... Lire la suite

Van Morrison - The Pretenders

Critique écrite le 21 juillet 2003, par Eric

Montreux Jazz Festival - Suisse 19 juillet 2003

Soirée événement au Montreux Jazz Festival. Pour moi en tout cas. Deux légendes que je n'avais pas encore eu l'occasion de voir sur scène. La soirée débute à 20h30 avec la prestation de Monsieur Van Morrison. Que dire si ce n'est que cet bonhomme est énorme ! La classe à l'état pur. 75 minutes d'un mélange de jazz, de blues et de soul des plus jubilatoires. Je connais assez peu la discographie de l'Irlandais mais peu importe. Entre ses propres compos et les reprises (parmis lesquelles "When you're smiling" accompagné d'un section de cuivres et un "Hoochie Coochie man", deep blues à souhait) qu'il s'approprie avec un aisance impressionnante, impossible de résister. Après un "Gloria" endiablé, le set se termine. Bien trop court. Mais c'est le problème récurrent des festivals, et puis Chrissie Hynde et sa clique attendent backstage pour enflammer l'auditorium Stravinski. Mais c'est... Lire la suite