Accueil The Pretty Things en concert
Lundi 11 décembre 2017 : 10625 concerts, 24769 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Ex-loubards des 60's, maîtres d'un rock novateur et moderne imprégné de rythm'n blues.

The Pretty Things se présente : The Pretty Things est un groupe britannique de rock fondé en 1962 et toujours en activité. Le groupe est monté par Dick Taylor (bassiste des Rolling Stones quelques mois) et Phil May. Le nom du groupe est un hommage à une chanson de Bo Diddley. Réputé à ses débuts pour son R'n'B basique, il se présente souvent comme un clone des Rolling Stones encore plus brutal que l'original. Le groupe est rapidement repéré par Fontana Records qui leur permettra de se hisser dans le top ten UK avec "Rosalyn" ou "Don't Bring Me Down". Vers 1967 le groupe signe chez EMI et s'oriente par la suite vers une musique plus élaborée, culminant en 1968-1970 avec S.F. Sorrow, considéré comme l'un des premiers opéras-rock/albums-concept, et son successeur Parachute, qui ne rencontrent pas de succès commercial. Les Pretty Things poursuivent, depuis, une carrière irrégulière (séparation en 1975 - reformation 1978), largement ignorée du grand public, continuant à enregistrer et à donner des concerts jusqu'à ce jour.

Site

The Pretty Things en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Pretty Things : l'historique des concerts

Sa.

19

Nov.

2016

The Pretty Things Vinochope - Perpignan (66)

Sa.

02

Juillet

2016

The Pretty Things + Les Grys Grys Secret Place - Saint-Jean de Vedas (34)

Sa.

19

Déc.

2015

The Pretty Things + Guest Petit Bain - Paris (75)

Je.

17

Déc.

2015

The Pretty Things + Rock Factory Espace Jean Jaurès - Tomblaine (54)

Me.

09

Déc.

2015

The Pretty Things Spirit of 66 - Verviers (B)

Lu.

02

Juin

2014

The Pretty Things Spirit of 66 - Verviers (B)

Ve.

29

Nov.

2013

Chapel Hill en concert
The Pretty Things + Chapel Hill The Pretty Things | Chapel Hill
les Abattoirs - Bourgoin Jallieu (38)

The Pretty Things : les dernières chroniques concerts 1 avis

Iggy Pop + Strokes + New York Dolls + Pretty Things + Raveonettes + Bo Diddley + Big Star + Nancy Sinatra + Dictators + the Romantics + D4 + Pete Best Band ... (Little Steven's International Underground Garage Festival)

Critique écrite le 15 août 2004, par Pirlouiiiit

Randall's Island - New York 14 aout 2004

Lorsque nous arrivons après un petit trajet en métro + bus (jamais vu autant de rockeurs en herbe dans Harlem de tout mon séjour ici), 33 des 45 groupes ont déjà foulé l'immense scène de cette incroyable plateau rock offert par Little Steven et ses sponsors pour la modique somme de 20 dollars. Le temps n'est pas spécialement rassurant ; il y a même des menaces de tempête, avec l'ouragan Charley qui menace de venir terminer sa course par là ... pourtant il y a pas mal de monde déjà ... Sur scène, Little Steven, ancien musicien (guitariste) de Bruce Springsteen (ce dernier est venu introduire quelques groupes au début de la journée) et animateur d'une émission radio + organisateurs de plateau rock dont sont issus par exemple les Strokes, est en train de nous présenter ce groupe anglais dont le batteur a eu son heure de gloire le temps d'une tournée ou Ringo était malade, je veux parler de Pete best. Celui-ci toujours batteur est entouré de quelques compatriotes et pratique toujours un rock n roll classique ; ils se payeront même le luxe d'une petite reprise d'un Twist and shout forcement fédérateur. Puis vient le tour d'un des rares groupes que je connaissais (grâce au mini cd 6twenty récupéré lors de la précédente édition du... Lire la suite

Hell's Kitchen - The Pretty Things

Critique écrite le , par Iguana

Le Brise Glace - Annecy 31 mars 2001

A peine 250 personnes pour une soirée qui accueillait pourtant une légende vivante. Ce n'est pas tous les jours que l'on a une telle occasion d'approcher de si près un groupe ayant côtoyé les Beatles, les Stones, les Who, Led Zeppelin, Van Morrisson et de nombreuses autres pointures. Je me demande où étaient ce soir là tous les passionnés des années 60/70. Je ne parle même pas des fans français d'Oasis et du courant Brit Pop dont je vais finir par sérieusement douter de la culture musicale. Un jour il faudra leur expliquer qui sont les Who, Paul Weller et les Mods. Hell's Kitchen La soirée a débuté avec le blues des Genevois de Hell's Kitchen. J'avais déjà pu apprécier la qualité de la musique authentique de ce trio en première partie du groupe Virago sous une formation intitulée "My head is a night-club" qui comprenait un bassiste en plus.Les éloges que j'avais faites à l'époque restent toujours valables et leur rock conserve cette saveur d'excellent whisky longuement mûri en fût.Leur blues très roots, sincère et à la sonorité chaleureuse a immédiatement séduit le public. Un soupçon d'humour et une pointe d'originalité dans l'utilisation des instruments ajoutent une touche personnelle à une formule terriblement efficace. Une basse... Lire la suite