Accueil The Rakes en concert
Lundi 17 février 2020 : 10704 concerts, 25922 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.


Pop rock qui passe allègrement d'un titre post punk à une chanson de facture pop new wave.

The Rakes : vos chroniques d'albums
Site

The Rakes en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Rakes : l'historique des concerts

Sa.

17

Oct.

2009

Sa.

17

Oct.

2009

Sa.

08

Août

2009

Calvadose de Rock en concert
My Girl in Trouble + The Dodoz + Stuck in the Sound + The Rakes Calvadose de Rock | The Rakes | Stuck in the Sound | The Dodoz
Ferme de Sully - Bayeux (14)

Di.

19

Juillet

2009

Festival des Vieilles Charrues en concert
Moby + The Ting Tings + Yo Majesty + Julien Doré + Francis Cabrel + 2 Many DJ's Live + the Rakes + Aloborosie Festival des Vieilles Charrues | Moby | Francis Cabrel | 2 Many Dj's | The Rakes | Yo! Majesty | Julien Doré | The Ting Tings | Alborosie
Site de Kerampuilh - Carhaix-Plouguer (29)

Sa.

18

Juillet

2009

Art Sonic Festival en concert
Les Wampas, The Rakes, Tagada Jones, Dj Zebra, Dub Trio, The Elderberries, Mark Foggo, Dagoba Art Sonic Festival | Dagoba | Mark Foggo | Tagada Jones | Les Wampas | Dj Zebra | The Elders | The Rakes
Plein air - Briouze (61)

Sa.

11

Juillet

2009

Festival Terres Du Son en concert
Thomas Fersen, Asteroid Galaxy Tour, Balkan Beat Box, Shakaponk, Beat Torrent, Les Vendeurs d'Enclumes, The Edelberries, The Rakes, Hugh Coltman Festival Terres Du Son | Thomas Fersen | Shaka Ponk | The Elders | The Rakes | Balkan Beat Box | Beat Torrent | Hugh Coltman | The Asteroïds Galaxy Tour
Chateau de Cande - Monts (37)

Ve.

10

Juillet

2009

Les Ardentes en concert
Gossip, Q-Tip, Lil Wayne, Miss Kittin & The Hacker, The Rakes Les Ardentes | Miss Kittin | The Rakes | Gossip | Sliimy
Parc Astrid - Liege

Ve.

15

Mai

2009

The Rakes : les dernières chroniques concerts 17 avis

The Rakes + Akron/Family + Bromheads Jacket + Deerhoof + Galaxie + Acoustic Ladyland + Naast (Printemps de Bourges 2007)

Critique écrite le 30 avril 2007, par Pierre Andrieu

Le 22, Bourges 19 avril 2007

The Rakes + Akron/Family + Bromheads Jacket +  Deerhoof + Galaxie + Acoustic Ladyland + Naast (Printemps de Bourges 2007) en concert

Après une journée déjà bien remplie, et dès la fin de Joan As police Woman au théâtre Jacques Cœur, nous avons juste le temps de traverser en quatrième vitesse les rues du vieux Bourges, et, hop, arrivée au 22, LA salle rock roll de la cité berruyère, agrémentée d'une chapiteau doublant la capacité du lieu et permettant l'installation de deux scènes. Naast : Il est 23 heures et les nouveaux héros du rock en France (sic !), Les Naast, arrivent sur scène, tout énervés. C'est parti pour 35 minutes de rock pseudo garage chanté en Français... Force est de constater que le groupe est bien meilleur qu'en novembre 2006 à la Coopérative de Mai , devant un public restreint et très froid... Ici, c'est dans une salle surchauffée que les Parisiens chou chou de la presse se produisent : des hordes de lycéens et collégiens en goguette se bousculent devant la scène pour faire un triomphe aux stars vues à la télé, entendues à la radio et lues dans les journaux... Ça pogote à tout va, ça crie son amour pour les quatre gravures de mode et ça fait un bruit de cour d'école à la veille des vacances scolaires ! Le matraquage incessant (et énervant !) a fait son effet : Les Naast ont un public qui répond au quart de tour à leurs... Lire la suite

(mon) Rock en Seine 2006, 2/2 : Skin, The Dead 60s, The Rakes, Grand Corps Malade, Editors, Radiohead

Critique écrite le 29 août 2006, par Philippe

Parc de Saint-Cloud, Paris 25 août 2006

(mon) Rock en Seine 2006, 2/2 :  Skin, The Dead 60s, The Rakes, Grand Corps Malade, Editors, Radiohead en concert

Photos par Philippe ! Pour le premier jour c'était par là ! La pluie a bien fait mine de venir taquiner Paname, qui ne s'en est pas laissé compter. Certains des provinciaux (merde, déjà un gros mot) que nous sommes ont profité des nuages matinaux pour se ruer au paradis du vinyle, chez Gibert... Tout ça pour en repartir atrocement frustrés avec 2 à 3 galettes à peine, après en avoir amoureusement tripoté une cinquantaine. Retour sur le site donc, assurés quoi qu'il en soit d'avoir déjà fait une excellente journée la veille ! Nettement moins à l'heure qu'hier, on retrouve la sculpturale panthère Skin, ex-chanteuse du groupe Skunk Anansie et auteure de l'un des plus beaux stage-diving de l'histoire des Eurockéennes, il y a dix ans déjà : un jump sacrément culotté, avec élan et toutes dents blanches en avant, dans une mer de k-ways mâles trempés et rêvant de lui palper les formes. La belle ne semble pas avoir vieilli depuis, hélas son rock US standard, malgré une belle énergie, ne nous passionne pas. Elle reprendra une ou deux chansons de son ex-combo de power pop, mais pas les meilleures, pendant qu'on s'éloigne déja pour ne pas rater l'un des objectifs majeurs du festival. Car The Dead 60's sont dans la place ! L'explosif... Lire la suite

The Rakes + Lo

Critique écrite le 06 avril 2006, par Philippe

Le Moulin, Marseille 5 avril 2006

The Rakes + Lo en concert

The Rakes, on est bien content de les revoir par ici. Je me souviens parfaitement qu'ils ont assuré le meilleur moment du concert - tout à fait raté par ailleurs - des très surestimés Bloc Party, vus ici-même il y a un an. J'avais même demandé dans ma chronique d'alors pourquoi c'était pas eux les têtes d'affiche ! Eh bien ce soir, sans l'effet hype et Vu-à-la-télé (donc aussi un tiers du public en moins), on espère bien avoir affaire à de vrais performers, d'autant que leur très pimpant album Capture/Release, l'une des meilleurs surprises de 2005, est venu confirmer depuis ces bonnes dispositions. Bon, d'accord, comme souvent pour les bons concerts de rock, la première partie de ce soir c'est ... Lo ! Que pourrait-on encore écrire ici sur Lo qui n'ait pas déjà été dit, par exemple lors d'un concert vu ici-même ? En plus nous sommes liés par des liens de sympathie qui rendraient suspects toute félicitation exagérée (mais quand même, un clin d'oeil du guitariste quand on arrive devant la scène au Moulin, ça le fait carrément !). Bref ce groupe de rock très affuté nous met comme toujours en joie avec ses compos carrées, avec des jeux de lumière plutôt classe (ce n'est pas toujours le cas ici). Un set assez confortable d'une dizaine... Lire la suite

The Rakes + Asyl

Critique écrite le 07 novembre 2005, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 5 novembre 2005

The Rakes vainqueurs par KO après 50 minutes de combat rock Des concerts coup de poing comme celui donné par le groupe anglais The Rakes à la Coopérative de Mai, le samedi 5 novembre 2005, on en redemande ! En 50 minutes chrono et 16 titres (dont autant de tubes !), les quatre Londoniens ont littéralement mis à genoux le public, saoulé par les coups répétés portés à la tête et aux jambes... Pas très fair play certes, mais bien agréable, cette implacable déferlante de guitare/basse/batterie/voix. Littéralement saisi par des déflagrations punk, rock et pop du niveau de Terror !, 22 Grand job, Work work work (pub, club, sleep), Strasbourg ou encore We are all animals, le public se transforme dès les premiers instants du concert en cobayes de laboratoire, véritables machines à danser et à sourire... Aucun temps morts, pas une seule baisse de régime (même les inédits, au nombre de cinq, sont imparables) : du hit post punk original enchaîné avec maestria par un impeccable combo, content de jouer et ravi de l'accueil enthousiaste du public. On peut boire une bière tranquille, oui ? Que demander de plus ? Pouvoir boire une bière tranquillement ! C'est impossible messieurs dames : avec l'énergie déployée sur scène, on... Lire la suite

The Rakes : les chroniques d'albums

The Rakes : Klang

Chronique écrite le 07/05/2009, par Pierre Andrieu

The Rakes : Klang

Troisième album sec comme un coup de trique en pleine face (aïe !) pour les Anglais de The Rakes, qui offrent à leurs fans un concentré d'hystérie anglaise pop/rock/post punk... Arrivant deux ans après leur légèrement moins percutant - en tout cas moins truffé de tubes - Ten New Messages, ce disque intitulé Klang est une bonne claque aux petits suiveurs et aux détracteurs de ce groupe unique. Démoniaques en live (où le flegme so British des Rakes se transforme souvent en furie pure et simple), le combo emmené par le chanteur terrifiant de classe Alan Donohoe et l'insaisissable guitariste Matthew Swinnerton a décidé de sprinter en d'appuyant sur l'accélérateur tout au long de l'album Klang. Résultat : 10 titres percutants en une demi heure chrono, avec à la clef une flopée de tubes racés à rendre... Lire la suite

The Rakes : Ten New Messages

Chronique écrite le 19/09/2007, par Pierre Andrieu

The Rakes : Ten New Messages

Moins frénétique et tubesque, mais quand même réussi, le deuxième album des Rakes voit le quatuor anglais évoluer vers des territoires plus pop, en conservant néanmoins l'écriture directe qui fait sa force. Un brin décevant au premier abord - on n'est pas submergé par une rafale de tubes hystériques comme sur l'album inaugural -, l'album apparaît après plusieurs écoutes comme une suite logique des premières compositions. Légèrement plus calme, avec une production plus travaillée, Ten new messages laisse respirer l'auditeur de temps en temps, préférant accélérer de temps en temps avec des bombes post punk (The world was a mess but his hair was perfect, Suspicious eyes, We danced together, Time to stop talking) où la guitare s'enroule... Lire la suite

The Rakes : Capture/Release

Chronique écrite le 11/09/2005, par Pierre Andrieu

The Rakes : Capture/Release

Le premier disque du groupe londonien The Rakes commence par un tube et finit par un tube... Et entre les deux que trouve-t-on ? Un certain nombre de tubes, bien sûr ! Même s'ils profitent de la vague de revival post punk qui sévit actuellement pour surfer allégrement (et avec dextérité) dessus, et s'il y a une ou deux facilités sur leur disque, The Rakes confirment de manière éclatante leur brillante prestation aux Lire la suite