Accueil The Rebel Assholes en concert
Mardi 24 avril 2018 : 10318 concerts, 24958 chroniques de concert, 5211 critiques d'album.

The Rebel Assholes : les dernières chroniques concerts 2 avis

Burning Heads + Rebel Assholes + I.M.O.D.I.U.M + Wake The Dead

Critique écrite le 15 avril 2012, par vand

Café Julien - Marseille 08 avril 2012

Burning Heads + Rebel Assholes + I.M.O.D.I.U.M + Wake The Dead en concert

Je le dis de temps à autre, les absents ont souvent tort. Hier soir, cette remarque était à multiplier par dix. Pourtant moi-même, flingué par cette journée avec un vent de dingue, à faire des trucs hyper-chiants dans mon appart', j'avoue avoir hésité à me pointer au Café Ju. Retransmission du Moto Gp à Mad Motors, OM-PSG, les prétextes se trouvaient assez facilement... Mais allez, c'est Chavana qui régale, et depuis le temps que les shows de cette asso égayent mes soirées, j'allais pas faire mon branleur. Une centaine d'entrées, composées d'un public qui au 9/10° ne vient pas aux petits concerts, jamais croisés à la Machine à Coudre, au Bundies, à l'Enthropy... Bah alors ? Remarque à croiser avec le public des trois salles précitées : absolument personne des habitués, désertion totale... Je sais qu'on forcera pas les gens à aller voir un truc dont ils se cognent, mais en bon idéaliste, j'en attendais plus de la cinquantaine de gonzes piliers des concerts dans les lieux traditionnels... Ah si, y'avait Gaby, le nouveau messie de la bande FM, voilà. Je suis arrivé un poil trop tard pour voir Effy, qui sont très bons dans ce qu'ils font, cf. les anciens Reports à leur sujet (Et allez voir Rodrigo y Rodrigo, projet farfelu et... Lire la suite

The Rebel Assholes + Day by Day + Menpenti + Robert DéBé

Critique écrite le 03 février 2006, par Zhou

Le Lounge, Marseille 25 janvier 2006

Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ Un concert en milieu de semaine ça ne fait jamais de mal, du moins au moral, parce que physiquement ça laisse quand même des traces. Motivés par une affiche sympathique, Gas et moi rejoignons donc le Lounge plus ou moins dans les temps, mais pas en retard, c'est à préciser. L'occasion pour moi de voir un de mes meilleurs pote que je n'avais plus vu depuis plus d'un an because il a lui aussi migré vers le nord. Souvenir puisque c'est en sa compagnie que j'ai assisté à mon premier concert il y a 7 ans (Offspring au Moulin pour ceux que ça intéressent), à l'époque on étaient plus ado et plus sage surtout. Bref, on arrivent donc pile pour le début du set de Menpenti dans un Lounge plutôt bien remplie pour un soir de semaine, ça fait plaisir. Le set des quatre marseillais aura été beaucoup plus convaincant que la dernière fois où je les avais vu au Korigan, où leur prestation avait été contrariée par des détails alcoolisés. Pas de ça cette fois avec une perf' qui a rendu hommage à leur punk à l'arrache bien speedé. La salle aussi convient mieux à leur style. Le Korigan étant à mes yeux une salle qui va plus au... Lire la suite