Accueil The Streets en concert
Vendredi 15 décembre 2017 : 11129 concerts, 24777 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Un subtil mélange de garage, de dub, de hip-hop et de drum 'n' bass.

Site

The Streets : tous les concerts

The Streets : l'historique des concerts

Sa.

11

Avril

2015

Streets & Yards Stereolux - Nantes (44)

Sa.

05

Avril

2014

Horace Andy en concert
Streets & Yards : Horace Andy + Dope Dod + Obf Sound System + ... Horace Andy | The Streets | Busta Flex | Set&Match | Dope D.O.D.
Stereolux - Nantes (44)

Di.

28

Août

2011

Reading Festival en concert
Reading Festival : Muse, Elbow, Interpol, The Streets, 2many Dj's, Death Above 1979, Warpaint, Cage The Elephant... Reading Festival | Elbow | Muse | The Streets | 2 Many Dj's | Interpol | Cage The Elephant | Warpaint | Death From Above 1979
Site du Festival de Reading - Reading

Sa.

27

Août

2011

Rock en Seine en concert
Rock En Seine 2011 : Arctic Monkeys + Etienne de Crecy + Interpol + Q-Tip + Blonde Redhead + Hushpuppies + Jim Jones Revue + Sexy Sushi + The Wombats + Cocorosie + Keren Ann + BB Brunes + Austra + Birdy Hunt + Death From Above 1979 + Myra Lee + ... Rock en Seine | Blonde Redhead | Etienne De Crécy | Keren Ann | The Streets | Myra Lee | Hushpuppies | Interpol | CocoRosie | Arctic Monkeys | BB Brunes | The Wombats | The Jim Jones Revue | Cage The Elephant | Sexy Sushi | The Black Box Revelation | Wu Lyf | Austra | Le Corps Mince de Françoise | Death From Above 1979 | Birdy Hunt | Gruff Rhys | Polock
Parc de Saint Cloud (92)

Ve.

26

Août

2011

Leeds Festival en concert
Leeds Festival : Muse, Elbow, Interpol, The Streets, 2many Dj's, Death From Above 1979, Warpaint, Cage The Elephant... Leeds Festival | Elbow | Muse | The Streets | 2 Many Dj's | Interpol | Cage The Elephant | Warpaint | Death From Above 1979
Site du festival de Leeds - Leeds, Angleterre

Je.

14

Juillet

2011

Benicassim  en concert
Festival De Benicassim 2011 : The Streets, Paolo Nitini, Pendulum, Plan B, Deerhoof, Crystal Fighters, Skeletons, Congotronics Vs Rokers Feat Konono N1, Wildbirds & Peacedrums... Benicassim | The Streets | Deerhoof | Konono N°1 | Skeletons | Plan B | Pendulum | Crystal Fighters | Wildbirds & Peacedrums
Playa Costa Azahar - Benicassim (Sp)

Sa.

09

Avril

2011

Festival Garorock en concert
Garorock 2011: The Shelters + Puggy + Ben l'Oncle Soul + Tiken Jah Fakoly + The Streets + Dj Mehdi & Busy P + Sebastian Festival Garorock | Tiken Jah Fakoly | The Streets | Dj Mehdi | Sebastian | Puggy | Busy P | Ben l'Oncle Soul | The Shelters
Espace Exposition - Marmande (47)

The Streets : les dernières chroniques concerts 11 avis

Rock En Seine Jour 2 : Arctic Monkeys, The Streets, CocoRosie, Etienne de Crécy, BB Brunes, Keren Ann, Blonde Redhead

Critique écrite le 13 septembre 2011, par Fredc

Domaine National de Saint-Cloud 27 août 2011

Rock En Seine Jour 2 : Arctic Monkeys, The Streets, CocoRosie, Etienne de Crécy, BB Brunes, Keren Ann, Blonde Redhead en concert

JOUR 2 - SAMEDI 27 AOÛT 2011 METEO : Averses par ci, averses par là, c'était sauve-qui-peut à l'approche de chaque nuage. Assez désagréable et plus froid qu'Austra en soirée. BLONDE REDHEAD - Grande Scène - 16h55 : 5/10 On commence la journée par le post-rock noisy de Blonde Redhead, héritiers de Sonic Youth. En effet, c'est assez bruyant ("noisy"), et si c'est sans doute le genre qui veut ça, il n'en reste pas moins que ce n'est pas très enthousiasmant. Devant un public apathique, la bande envoie ses morceaux dans l'indifférence quasi-générale, seulement coupée de quelques applaudissements de politesse. On n'a pas grand-chose à quoi se raccrocher dans ce fouillis et, autant le dire carrément : on s'ennuie ferme. Next ! BB BRUNES - Scène de la Cascade - 17h35 : 5/10 Parfois, dans un festival, il y a des artistes qu'on n'a vraiment pas envie de voir... mais qu'on finit par aller voir quand-même. Après tout, ce groupe aiguise tellement les passions, entre fans déchaînés et critiques acerbes, que le mieux est encore de se faire sa propre opinion. En plus, il faut admettre que leur second album, sensiblement plus mûr que leur premier effort, peut augurer d'un set un peu moins dégoulinant qu'on pourrait le craindre. Aux premiers... Lire la suite

Arctic Monkeys + WU LYF + The Jim Jones Revue + Cage The Elephant + Blonde Redhead + Interpol +The Streets (Festival Rock en Seine 2011)

Critique écrite le 29 août 2011, par Pierre Andrieu

Domaine National de Saint-Cloud 27 août 2011

Arctic Monkeys + WU LYF + The Jim Jones Revue + Cage The Elephant + Blonde Redhead + Interpol +The Streets (Festival Rock en Seine 2011) en concert

Après avoir pris une bonne rasade de rock 'n roll avec The Kills & co la veille pour la première journée du festival Rock en Seine au Domaine de Saint-Cloud, retour sur le site samedi 26 août pour un programme alléchant de concerts se déroulant certes par un temps maussade mais avec une rafraichissante bonne ambiance dans la foule des festivaliers, très en joie... Il faut dire que l'affiche du jour est énorme et promet encore de gros coups de cœur musicaux ! Cage The Elephant Déjà vus aux Transmusicales de Rennes 2008 pour un show d'anthologie, la furie Cage The Elephant réussit à foutre le feu à l'heure du goûter la scène de la Cascade avec une poignée de titres rock grungy 'n punk 'n pop... Même en loupant le début de leur prestation (on s'en veut, ce n'est pas bien de faire ça !), la décharge d'énergie, de bruit et de puissance brute fournie directement dans la face est quasi létale.. Car Cage The Elephant est un groupe de bêtes de scène irréprochables emmené par une pile électrique de chanteur évoquant une rencontre rêvée entre Iggy Stooge, Kurt Cobain et Ian Brown des Stones Roses. Soit le point de friction idéal entre les prémisses du punk rock, le grunge et la pop anglaise. Le gars hurle à s'en faire... Lire la suite

Paolo Nutini / Chase & Status / The Streets

Critique écrite le 31 juillet 2011, par Johannagiudice

Festival International de Benicassim, Espagne 14 juillet 2011

Paolo Nutini / Chase & Status / The Streets en concert

Après un passeport oublié, un avion raté, et 20°C de plus, nous voilà enfin à Benicassim, où les festivités vont enfin pouvoir commencer. En ce premier jour, trois têtes d'affiche : The Streets, Paolo Nutini, et Chase & Status. Here we go. Paolo Nutini Les avis resteront toujours très mitigés concernant l'italo-écossais qu'est Paolo Nutini. Oui, on aime bien, mais, enfaite on sait pas trop. Il faut dire qu'après ses performances au Paléo Festival et à Rock en Seine, on ne savait plus quoi penser de ce jeune homme, pourtant très talentueux. Alors avec ce round #3, il est bien temps de prendre une décision : ça passe, ou ça casse. Primo, on ne peut que saluer la (presque) sobriété du garçon. Il tient debout, chante de vive voix, interagit avec le public, et nous joue même These Streets avec une sincérité des plus touchante. On retrouverait presque le timide Paolo de 2006, celui qui nous faisait frissonner avec Last Request, ou Rewind (néanmoins absentes de la setlist). Les sonorités reggae et swing du second album résume avec perfection notre séjour à Benicassim : il fait beau, chaud, et l'heure est à la fête. Jenny Don't Be Hasty, Alloway Grove, High Hopes ... Le changement de style nous surprendra toujours un peu, mais... Lire la suite

I Monster + The Streets + Exsonvaldes (Festival de Sédières 2004)

Critique écrite le 12 août 2004, par Pierre Andrieu

Grange du château de Sédières (19) 26 juillet 2004

Alors que la semaine réservée aux musiques actuelles à Sédières commence à toucher à sa fin, une nouvelle soirée éclectique se profile à l'horizon. Au programme : du rock à guitares, de l'électro pop/rock et du UK Garage/Hip hop... En provenance du Nord, les petits Français d'Exsonvaldes ont fait preuve de professionnalisme dans leur prestation, on peut toutefois leur reprocher un manque flagrant de variété dans les sons et l'écriture des morceaux. Durant leur set, on a en effet l'impression d'écouter en boucle le même morceau de rock indé avec guitares saturées et chant sans véritable personnalité... La suite s'avère beaucoup plus convaincante, le groupe I Monster s'évertuant pendant la durée de son concert à délivrer une électro pop gorgée de pop, pour un résultat ultra puissant et remuant. Le groupe de Sheffield n'a rien inventé mais il sait écrire des morceaux à la fois percutants et planants... En plus, tout cela est... Lire la suite