Accueil The Ting Tings en concert
Samedi 18 novembre 2017 : 11885 concerts, 24718 chroniques de concert, 5185 critiques d'album.


Un zeste de R&B, un soupçon de rock, une pincée de pop FM, une lichette d'électro disco et une bonne dose de groove, voilà le cocktail revitalisant que proposent The Ting Tings... Nouvel album + tournée en 2012.

The Ting Tings : vos chroniques d'albums
Site

The Ting Tings en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Ting Tings : l'historique des concerts

Lu.

10

Août

2015

Sziget Festival en concert
Sziget Festival 2015 - Pass 7 Jours : Robbie Williams, Alt-j, Florence And The Machine, Gogol Bordello, The Ting Tings, Passenger, Jungle, Fauve, Mily Chance, Jose Gonzalez, Tyler The Creator tc Etc Sziget Festival | Robbie Williams | Gogol Bordello | José Gonzalez | The Ting Tings | Florence And The Machine | Tyler, The Creator | Alt-J | Fauve | Passenger | Milky Chance | Jungle
Obuda Island - Sziget (Hongrie)

Di.

12

Juillet

2015

Festival Terres Du Son en concert
Festival Terres Du Son :The Ting Tings, Massillia Sound system, Biga Ranx, Jeanne Added, Damian "jr. Gong" Marley, Electro Deluxe Big Band Feat Beat Assailant Et Dj Greem, Tony Allen, Soviet Suprem, Too Many Zooz, Zoufris Maracas, Padawin Festival Terres Du Son | Massilia Sound System | Soviet Suprem | Tony Allen | Damian Marley | Electro Deluxe | Beat Assailant | The Ting Tings | Jeanne Added | Zoufris Maracas | Biga Ranx
Chateau de Candé - Monts (37)

Sa.

11

Juillet

2015

Bilbao Bbk Live en concert
Bbk Festival 2015 - 11 Juillet : Muse, Of Monsters And Men, The Cat Empire, The Ting Tings, Kodaline, Vintage Trouble Etc Bilbao Bbk Live | Muse | The Cat Empire | The Ting Tings | Vintage Trouble | Of Monsters and Men | Kodaline
Plein Air - Bilbao (Esp)

Ve.

10

Juillet

2015

Nos Alive'16 Festival en concert
Nos Alive'15 - The Prodigy, Mumford & Sons, Sheppard, Rosin Murphy, James Blake, Kodaline, Future Islands, The Ting Tings, Bleachers Nos Alive'16 Festival | The Prodigy | The Ting Tings | Mumford And Sons | Future Islands | James Blake
Passeio Maritimo de Alges - Lisbonne

Sa.

04

Juillet

2015

Cognac Blues Passions en concert
Cognac Blues Passions - George Ezra - The Ting Tings Cognac Blues Passions | The Ting Tings | George Ezra
Jardin Public - Cognac (16)

Ve.

21

Nov.

2014

Di.

12

Août

2012

Goran Bregovic en concert
Amon Amarth (S) - Beardyman (UK) - DJ Fresh (UK) - Fanfare Ciocarlia (RO) - Figli Di Madre Ignota (I) - Goran Bregovic Wedding And Funeral Band (BIH) - Grimus (RO) - Heideroosjes (NL) - Lamb (UK) - Leningrád (RU) - LMFAO (USA) - Magnetic Man (UK) - Mando Goran Bregovic | Lamb | Amon Amarth | Fanfare Roumaine Ciocarlia | Heideroosjes | Mando Diao | The Subways | Paolo Nutini | The Killers | The Ting Tings | Dj Fresh | Beardyman | Magnetic Man | LMFAO (Laughing My Fucking Ass Off)
Obuda Island - Sziget (Hongrie)

Sa.

11

Août

2012

Fête du Bruit Dans Landerneau en concert
Jodie Banks + Merzhin + The Stranglers + Catherine Ringer + Miossec + The Ting Tings + Miles Kane + Shaka Ponk + Alborosie Fête du Bruit Dans Landerneau | Miossec | Merzhin | Shaka Ponk | The Stranglers | Catherine Ringer | The Ting Tings | Alborosie | Miles Kane
Esplanade de la Petite Palud - Landerneau (29)

The Ting Tings : les dernières chroniques concerts 6 avis

Franz Ferdinand, The Ting Tings, The Virgins (Festival de Nimes 2009)

Critique écrite le 24 juillet 2009, par Sami

Arenes de Nimes 21 Juillet 2009

Franz Ferdinand, The Ting Tings, The Virgins (Festival de Nimes 2009) en concert

Un peu perdu l'habitude d'aller à de gros concerts et qui en plus nécessitent de quitter Marseille, mais une fois n'est pas coutume, étant inconditionnel du groupe en tête d'affiche, je n'ai pas hésité une seconde. Arrivé trop tard pour The Dodoz (qui sonnaient assez noisy de l'extérieur), la soirée commence les New Yorkais de The Virgins. Strictement aucun souvenir de la seule écoute de leur album, si ce n'est l'agréable single "Rich girls", ce n'est pas l'épreuve de la scène qui les rendra plus mémorables. Pas tant pour le coté poseur branleur qui a l'air de plaire aux pré-pubères des premiers rangs, mais d'avantage pour l'absence de mélodies vraiment marquantes, une voix assez quelconque et des emprunts assez lourds aux Strokes et aux Stones, un concentré de vide qui ne décolle jamais. La suite par contre est une excellente surprise. Les Ting Tings c'est déjà bien sur disque, leur album "We started nothing" ("On a rien inventé", joli pied de nez qu'on attendrait plus des puceaux précédents) est une mine de tubes frais et dansants qui tient mieux la route que bien des disques dits plus sérieux de l'an dernier. En concert c'est encore mieux, ils ont beau n'être que deux, ils occupent intelligemment l'espace et... Lire la suite

(mes) Eurockéennes 2009 1/3 : Les Wampas, King Khan & the Shrines, Ghinzu, Noisettes, Yeah Yeah Yeahs, Sefyu, Alela Diane, The Kills, The Prodigy, The Ting Tings

Critique écrite le 11 juillet 2009, par Philippe

Presqu'Ile du Malsaucy, Evette Salbert 3 juillet 2009

(mes) Eurockéennes 2009 1/3 : Les Wampas, King Khan & the Shrines, Ghinzu, Noisettes, Yeah Yeah Yeahs, Sefyu, Alela Diane, The Kills, The Prodigy, The Ting Tings en concert

21ième édition des Eurockéennes de Belfort, 16ième participation d'affilée pour moi, cette fois on peut dire qu'une partie du public de 2009 n'était pas encore née, ou pas encore propre, lors de ces deux événements ! Comme à l'accoutumée Météo France a prévu à peu près les pires avanies et comme depuis quelques années, touchons du bois, on s'en est tirés pratiquement sans une goutte sur la tête. Après s'être fait confisquer plusieurs bouteilles de jus de fruit amélioré (qu'on avait qu'à mieux cacher, d'ailleurs on ne nous y a plus repris), on retrouve avec plaisir le site, peu modifié depuis l'an passé à part quelques sponsors : disparition regrettée du stand Rivella, boisson énergisante (et dessaoulante !) à base de lactosérum. De jolies décorations lumineuses en forme de plante, des gobelets consignés et même un peu de pédagogie sur le tri sélectif, on se sent décidément bien sur le magnifique site naturel de la Presqu'Ile du Malsaucy, respecté par les organisateurs et qui, à part quelques tonnes d'urée à filtrer, devrait s'en tirer sans trop de dommages. On s'accommodera un peu moins bien de l'absence de jetons (suite à un problème de livraison semble-t-il), qui rallonge la queue des bars et a du faire sensiblement diminuer leur... Lire la suite

Sigur Ros, Tindersticks, Girls In Hawaii, Poni Hoax, The Breeders, Why ?, No Age, The Notwist, Adam Kesher, French Cowboy, The Ting Tings, The Do, The War On Drugs, Pivot, Menomena, Midnight Juggernauts (La Route du Rock 2008)

Critique écrite le 07 septembre 2008, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, Saint-Malo 14,15,16 août 2008

Sigur Ros, Tindersticks, Girls In Hawaii, Poni Hoax, The Breeders, Why ?, No Age, The Notwist, Adam Kesher, French Cowboy, The Ting Tings, The Do, The War On Drugs, Pivot, Menomena, Midnight Juggernauts (La Route du Rock 2008) en concert

Très bonne édition de la Route du Rock 2008, un "petit" festival qui - après une période difficile cette année - semble reparti du bon pied grâce à une programmation classieuse et l'abandon de la chasse aux têtes d'affiche ultra coûteuses type Smashing Pumpkins... Avec 15 000 spectateurs répartis sur trois jours de festivités, la Route du Rock a gagné le droit de revenir l'année prochaine, une très bonne nouvelle ! The War On Drugs C'est sous une pluie battante que commence le festival au fort de Saint-Père , le jeudi 14 août. Les Américains de The War On Drugs font très bonne impression avec le mélange complètement fou et barré qu'ils concoctent avec passion... C'est à la fois pop, folk et rock, c'est très frais et cela donne envie de revoir ce groupe sur une scène plus petite. The Do Juste après, The Do fait - comme d'habitude - un carton avec sa musique entrainante, épicée et échevelée. Un peu plus de sobriété dans la gestuelle du bassiste/organiste ne gênerait pas, mais c'est là le seul défaut qu'on puisse trouver à ce réjouissant duo franco finlandais ! Tindersticks De défaut, on n'en trouvera pas à la prestation impeccable des Tindersticks, en forme et magistralement renforcés par une section de cordes... Lire la suite

Neil Young, Gossip, Grinderman, MGMT, Radiohead, Kings Of Leon, Jay-Z, Gnarls Barkley, The Raveonettes, Jose Gonzales, Yeasayer, Santogold, Black Mountain, Digitalism, Band Of Horses, Tokyo Police Club, Salomon Burke, Cat Power, Bonnie Prince Billy, Teitur, A Kid Hereafter, Duffy (Roskilde Festival 2008)

Critique écrite le 09 juillet 2008, par Pierre Andrieu

Roskilde, Danemark 3 au 6 juillet 2008

Neil Young, Gossip, Grinderman, MGMT, Radiohead, Kings Of Leon, Jay-Z, Gnarls Barkley, The Raveonettes, Jose Gonzales, Yeasayer, Santogold, Black Mountain, Digitalism, Band Of Horses, Tokyo Police Club, Salomon Burke, Cat Power, Bonnie Prince Billy, Teitur, A Kid Hereafter, Duffy (Roskilde Festival 2008) en concert

Créé en 1971, le festival Roskilde est un des rendez-vous incontournables du circuit européen pour les artistes du monde entier... La raison de ce succès est assez simple : tous les ans, entre 75 000 et 100 000 personnes se pressent chaque jour dans l'enceinte de cet énorme festival. Celui-ci comporte 7 scènes devant lesquelles l'ambiance - ultra festive, très bon enfant et franchement familiale - est un véritable must... Avec pareille réserve de public, il est "facile" de se payer des têtes d'affiche d'envergure mondiale comme Radiohead, Neil Young, Jay-Z, My Bloody Valentine ou les Chemical Brothers, ce qui contribue à la renommée de ce grand raout estival. Les fans de musique venus de l'Europe entière s'acquittent sans broncher de la somme de 200 euros pour rester pendant 4 jours dans une véritable ville accueillant en parallèle des concerts (dans tous les styles possibles), un cinéma, une boite de nuit, un skate park, une cathédrale de silence, une patinoire, un lac pour nager, un lac pour pêcher, des plages, des supermarchés, une gare et - bien sûr - d'immenses campings. Sorte de mélange réussi entre les festivals de Glastonbury en Angleterre (le gigantisme et le temps, souvent pluvieux), Benicassim en Espagne (la... Lire la suite

The Ting Tings : les chroniques d'albums

The Ting Tings : We Started Nothing

Chronique écrite le 03/06/2008, par Pierre Andrieu

The Ting Tings : We Started Nothing

Et un album de pop groovy en provenance d'Angleterre, un... Katie White (chant sucré, guitare qui claque) et Jules de Martino (batterie née pour faire danser, boucles et synthés entêtants) sont les instigateurs du projet The Ting Tings, un remuant duo capable d'écrire des tubes ultra radiophoniques - comme les imparables That's not my name, Great DJ, Shut up and let me go, Be the one ou Keep your head - en mélangeant avec maestria leurs multiples influences... Un zeste de R&B, un soupçon de rock, une pincée de hip pop FM, une lichette d'électro disco et une bonne dose de funk n' groove, voilà le cocktail revitalisant que proposent The Ting Tings... Ce duo là, c'est un peu comme si Nancy Sinatra, CSS, Queen, Talking Heads, Chic, Beyoncé et les Spice... Lire la suite