Accueil Thee Oh Sees en concert
Mardi 11 décembre 2018 : 10853 concerts, 25285 chroniques de concert, 5236 critiques d'album.


Du rock garage psyché par des Américains particulièrement décalés emmenés par le songwrter, guitariste et chanteur John Dwyer... La musique de Thee Oh Sees réveillerait un mort ! Attention aux shows très énervés du groupe ! Thee Oh Sees est en concert au Trabendo, à Paris, le 14 mai 2017 et en tournée française. A lire, une interview de John Dwyer à propos de l'album "Memory Of A Cut Off Head", paru fin 2017. Thee Oh Sees est en concert à la Cigale à Paris le 4 septembre 2018 et en tournée française...

Thee Oh Sees : vos chroniques d'albums
Site

Thee Oh Sees en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Thee Oh Sees : l'historique des concerts

Ma.

04

Sept.

2018

Paris International Festival Of Psychedelic Music en concert
Paris International Festival Of Psychedelic Music - Castle Mania Night : Soirée Dédiée Au Label Castle Face Records : Thee Oh Sees, Male Gaze, Prettiest Eyes... Paris International Festival Of Psychedelic Music | Prettiest Eyes | Thee Oh Sees
La Cigale - Paris 18ème (75)

Di.

15

Juillet

2018

Dour Festival en concert
Dour Festival 1 Jour + Camping : Tyler, the Creator, Nekfeu, Big Bo,i Mø, Lomepal, Yung Lean & Sad Boys, BCUC, Biffty & DJ Weedim STIKSTOF Schlachthofbronx ,Biga*Ranx, Beth Ditto, Girls in Hawaii, Polo & Pan live, Flavien Berger, Pépite... Dour Festival | Fidlar | N'to | Robert Hood | Beth Ditto | Legal Shot Sound System | Thee Oh Sees | Dj Weedim | Girls In Hawaii | Manu Le Malin | Ministry | Amelie Lens | BCUC | Lomepal | Nekfeu | Boris Brejcha | Biga Ranx | Tyler, The Creator | Worakls | Big Boi | Solstafir | Ben Klock | Agoria | Mo | Polo & Pan | Lysistrata | Flavien Berger
Site Festival - Dour(B)

Me.

11

Juillet

2018

Dour Festival en concert
Dour Festival 2018 - Pass 5 Jours : Alt-j, Odesza, Chemical Brothers, Girls In Hawaii, Mogwai, Joey Badass, Oh Sees, Mura Masa, Tyler, The Creator!, Paul Kalkbrenner, Modeselektor, Action Bronson, Cashmere Cat, Daphni Dj Set, Dead Cross Ministry,... Dour Festival | Nekfeu | Cashmere Cat | Action Bronson | Alt-J | Robert Hood | Tyler, The Creator | Modeselektor | Baxter Dury | The Chemical Brothers | The Black Madonna | Angèle | Lomepal | Odesza | Slowdive | Protoje | Joey Badass | John Talabot | Mount Kimbie | Thee Oh Sees | Paul Kalkbrenner | Girls In Hawaii | Ministry | Mogwai | Amelie Lens | Polo & Pan | Shame
Site Festival - Dour(B)

Di.

08

Juillet

2018

Pointu Festival en concert
Pointu Festival 2018 : Thee Oh Sees, Carpenter Brut, Fidlar, The Soft Moon, Deap Vally Pointu Festival | Carpenter Brut | Deap Vally | The Soft Moon | Fidlar | Thee Oh Sees
Ile du Gaou - Six-Fours-les-Plages (83)

Ve.

18

Août

2017

La Route du Rock en concert
La Route Du Rock Collection été 2017 - Vendredi 18 : Pj Harvey, Thee Oh Sees, Dj Shadow, Froth, Foxygen, Helena Hauff, Idles, Car Seat Headrest, Calypso Valois, Prieur de la Marne La Route du Rock | Foxygen | Thee Oh Sees | Car Seat Headrest | Idles | DJ Shadow | PJ Harvey
Fort de Saint Père - Saint Père Marc en Poulet (35)

Lu.

12

Juin

2017

Vundabar en concert
Thee Oh Sees + Vundabar Vundabar | Thee Oh Sees
Le Temps Machine - Joué les Tours (37)

Di.

11

Juin

2017

Thee Oh Sees BT59 - Begles (33)

Sa.

10

Juin

2017

This Is Not A Love Song Festival en concert
This Is Not A Love Song Festival 2017 - 10 Juin : Thee Oh Sees, Grandaddy, Primal Scream, Echo And The Bunnymen, Jake Bugg, Hmltd, Requin Chagrin, Rocky, Johnny Mafia, Bror Gunnar Janson, Hidden Charms, Le Super Homard, Les Grys-Grys This Is Not A Love Song Festival | HMLTD | Bror Gunnar Jansson | Jake Bugg | Thee Oh Sees | Primal Scream | Requin Chagrin | Johnny Mafia | Rocky | Clan Edison | Echo And The Bunnymen
Paloma - Nîmes (30)

Thee Oh Sees : les dernières chroniques concerts 22 avis

Thee Oh Sees - The Soft Moon - Deap Vally - Fidlar - Carpenter Brut (Pointu Festival 2018)

Critique écrite le 14 juillet 2018, par Phil2guy

Presqu'île du Gaou- Six-Fours-les-plages 7 juillet 2018

Thee Oh Sees - The Soft Moon - Deap Vally - Fidlar - Carpenter Brut (Pointu Festival 2018) en concert

Le Pointu Festival est en train de devenir un de ces festivals d'été réellement incontournables qui contraste avec les grosses machines habituelles aux programmations interchangeables et souvent sans réelle identité. Situé sur le magnifique site de la presqu'ile du Gaou à Six-Fours-les-Plages, il propose (gratuitement !) une affiche éclectique et exigeante (pour ne pas dire pointue) en matière d'Indie Rock au sens large et s'étale sur deux jours. Il y a une scène unique, ce qui permet au festivalier de ne pas trop s'éparpiller. Après avoir assisté la veille aux très bonnes performances de groupes aussi différents que Suuns, Sleaford Mods et Godspeed You Black Emperor (pour retenir les plus marquants), on entame ce deuxième jour pour un programme tout aussi alléchant. L'affluence est aussi importante que le premier soir, plus de 6000 personnes. Mais le site du festival est suffisamment grand pour que l'on ne se sente pas les uns sur les autres. Deap Vally C'est un duo féminin, Deap Vally, qui ouvre le bal par une chaleur encore torride. Ces deux jeunes Californiennes, dont l'une assure le chant et la guitare et l'autre la batterie, se sont faites remarquer en jouant, entre autres, avec Queens of the Stone Age ou dans de gros... Lire la suite

Interview de John Dwyer (des groupes OCS, Oh Sees et Thee Oh Sees) pour la sortie de l'abum Memory Of A Cut Off Head

Interview réalisée le 15 décembre 2017, par Pierre Andrieu

Los Angeles Décembre 2017

Interview de John Dwyer (des groupes OCS, Oh Sees et Thee Oh Sees) pour la sortie de l'abum Memory Of A Cut Off Head

Cela fait pas mal de temps qu'on voulait faire une interview de John Dwyer, le leader de Thee Oh Sees, Oh Sees, OCS, Damaged Bug et Coachwhips (entre autres), mais malgré nos demandes répétées, jusque-là c'était à chaque fois une fin de non recevoir qui nous était opposée (comme à tout le monde, pas de jaloux !)... Visiblement, Dwyer préfère sortir des disques tous les quatre matins plutôt que d'accorder des entretiens où il évoque ses enregistrements incessants. Et après tout on n'a pas à s'en plaindre tant il régale ses fans (dont nous faisons partie) avec moult sorties ultra stimulantes pour la psyché, toujours super originales et ayant pour particularité d'avoir un cadre ouvert à de nombreux styles : rock psyché déchaîné, punk mordant, krautrock barré, électro déjantée ou pop baroque. C'est sur ce dernier terrain de chasse que notre homme a décidé d'évoluer pour son nouvel album sous le nom d'OCS, le très bon "Memory Of A Cut Off Head" (chronique du disque à lire en un clic ici), enregistré et co-composé avec sa collaboratrice de longue date, la divine Brigid Dawson. Et, alors que personne ne s'y attendait, miracle ultime, John Dwyer a décidé d'accorder quelques entretiens pour en assurer la promo ! Alléluia ! On a donc évoqué avec... Lire la suite

PJ Harvey, Thee Oh Sees, Foxygen, Idles, Car Seat Headrest, Froth (La Route du Rock Collection Eté 2017)

Critique écrite le 08 septembre 2017, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo 18 août 2017

PJ Harvey, Thee Oh Sees, Foxygen, Idles, Car Seat Headrest, Froth (La Route du Rock Collection Eté 2017) en concert

Après une très bonne mise en en bouche la veille avec les excitants sets d'Andy Shauf et Allah-Las à la Nouvelle Vague de Saint-Malo pour la soirée d'ouverture de La Route du Rock Collection été 2017, on rentre dans le vif du sujet le vendredi 18 août avec la première soirée au Fort de Saint-Père, qui propose une prog hallucinante de qualité... Froth Le premier groupe qui se produit sur la scène des remparts (la plus petite des deux), c'est Froth, un juvénile combo californien de shoegaze qui n'a visiblement pas manqué d'écouter les œuvres terrassantes de My Bloody Valentine... Assez timide, peu charismatique et regardant ses pieds (normal !), le combo réussit néanmoins à emporter l'adhésion grâce à une belle volée de titres à la fois bien foutus, puissants, truffés de mélodies et/ou de solos accrocheurs. En un mot, ça tient parfaitement la route (du rock). Et vu l'age des protagonistes, il y a un véritable boulevard pour évoluer, partir plus loin. A voir dans un club bondé... Foxygen Dans un style radicalement différent et beaucoup plus débridé scéniquement, le groupe Foxygen casse la baraque sur la grande scène juste après avec sa pop 'n soul à la fois vintage, futuriste et parfaite pour les humeurs... Lire la suite

Oh Sees, King Gizzard & The Lizard Wizard, Slaves, Pond, Frank Carter, Coathangers, Black Angels, Primal Scream, Yassassin, Death Grips, HMLTD, The Make-Up, Teenage Fanclub, Laura Sauvage, Requin Chagrin, Archie & The Bunkers, Echo & The Bunnymen, Royal Trux, Hidden Charms, The Blind Shake... (This Is Not A Love Song Festival 2017)

Critique écrite le 13 janvier 2018, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 9-11 juin 2017

Oh Sees, King Gizzard & The Lizard Wizard, Slaves, Pond, Frank Carter, Coathangers, Black Angels, Primal Scream, Yassassin, Death Grips, HMLTD, The Make-Up, Teenage Fanclub, Laura Sauvage, Requin Chagrin, Archie & The Bunkers, Echo & The Bunnymen, Royal Trux, Hidden Charms, The Blind Shake... (This Is Not A Love Song Festival 2017) en concert

Edition 2017 très réussie pour le This Is Not A Love Song Festival 2017, à Paloma (Nîmes), avec moult concerts de dingue en plein air par plus de 30 degrés ou dans la salle climatisée, le tout devant un public très nombreux (16 000 personnes). Ce triomphe mérité du festival, qui grandit tout en prenant soin de rester à taille humaine, est dû à plusieurs choses : un site parfait, du soleil en-veux-tu-en-voilà et, bien évidemment, une prog toujours énormissime ! Vendredi 9 juin Dès notre arrivée, le groupe Yassassin prend les choses en main avec son punk rock strident et sexy... C'est parti pour trois jours sans temps mort, ou presque. Yassasin se propose de nous mettre une bonne gifle d'entrée de jeu avec des titres qui claquent, servis très frais par un très remonté quatuor entièrement féminin. Bien joué ! Après un petit passage devant le classieux set d'Andy Shauf, en forme pop mélancolique olympique, place à la géniale prestation des Coathangers, un trio de femmes à poigne sachant défourailler des titres entre Ramones et Black Lips ! La batteuse principale, pour le moins athlétique, cogne comme une malade en chantant d'une voix enrouée, tandis que la guitariste gueule des chœurs plus aigus et que la bassiste fait le... Lire la suite

Thee Oh Sees : les chroniques d'albums

OCS (Thee Oh Sees) : Memory Of A Cut Off Head

Chronique écrite le 20/11/2017, par Pierre Andrieu

OCS (Thee Oh Sees) : Memory Of A Cut Off Head

Après la parution cet été du dernier album des Oh Sees (ORC, excellent - enfin sauf pour les durs de la feuille fans des bien nommés Def Leppard, bien sûr... ), John Dwyer poursuit ses passionnantes pérégrinations musicales en changeant une nouvelle fois de nom, cette fois-ci c'est "OCS" qui a été choisi pour un duo avec la divine Brigid Dawson, et en abordant un style différent, puisque le disque s'éloigne cette fois-ci du garage psyché hystérique pour se frotter très joliment à une suave pop baroque et orchestrée... Inutile de tourner autour du pot, Memory Of A Cut Off Face est un ravissement renouvelé à chaque écoute, tout d'abord parce que les morceaux sont tous d'une classe hallucinante (par exemple, le saisissant premier extrait du disque, The Fool), ensuite parce que la dénommée Brigid possède des cordes vocales ultra émouvantes (un peu à la Nico et qui se marient admirablement avec celles-de John D.), enfin parce que les arrangements ont été travaillés façon orfèvres par Heather Lockie (cordes), Mikal Cronin (cuivres) et Patrick Mullins (scie musicale et nappes électroniques). Apaisant, truffé de mélodies épatantes et ouvrant des perspectives trippantes, le disque d'OCS comporte moult réussites que l'on ne peut toutes citées par... Lire la suite

Oh Sees : Orc

Chronique écrite le 11/08/2017, par Pierre Andrieu

Oh Sees : Orc

L'infernal stakhanoviste californien du rock garage psyché a encore frappé ! John Dwyer publie fin août 2017 le 19ème album de Thee Oh Sees sous le nouveau nom de groupe de Oh Sees (le " Thee " a été enlevé pour une raison qu'il ne nous appartient pas de juger... ). Au générique, un nouveau line up comportant comme actuellement sur scène - pour un résultat hallucinant de violence et de cohésion - Le lider maximo précédemment cité au chant, à la gratte, aux synthés et à la flûte, Tim Hellman (à la basse), Dan Rincon (à la batterie) et le petit nouveau Paul Quattrone (également à la batterie). Sur le monumental et susceptible de provoquer l'hystérie Orc, la délicieuse Brigid Dawson assure également quelques parties vocales, le violoniste Joe Cueto illumine la fin du très psyché Keys To The Castle et une team de choc formée par Eric Bauer, Ty Segall, Enrique Tena et John Dwyer se charge de la production et de l'enregistrement... Bref, toutes les conditions sont ici réunies pour obtenir une nouvelle galette (arrivant en double vinyle pour les amateurs du format... ) de 51 minutes de très haute qualité ! On y retrouve en effet le meilleur de Dwyer, salement boosté par ses deux batteries et son bassiste de feu afin de s'embarquer dans des... Lire la suite

Damaged Bug : Bunker Funk

Chronique écrite le 09/07/2017, par Pierre Andrieu

Damaged Bug : Bunker Funk

On sait John Dwyer doté d'un cerveau en perpétuelle ébullition et absolument inarrêtable dès qu'il s'agit d'ajouter une nouvelle ligne à sa discographie... Il le prouve une fois encore avec son side project barré Damaged Bug, qui sort à nouveau du bois avec un disque idéal pour s'aérer la tête après une méchante cuite... ou passer une bonne soirée à se défoncer entre amis (des activités saines sont également possibles, rassurez-vous... ). Entouré d'une armada de synthés - Mellotron, Omnichord etc -, de flûtes et autres instruments dont il joue lui-même - seuls Ryan Moutinho et Heidi Alexander sont crédités, respectivement à la batterie et au deuxième micro -, Dwyer se lance une fois encore ici dans des expérimentations (bidouillages de machines, rythmes fous, voix perchées... ) qui fonctionnent parfaitement sur la durée. Malgré des atours parfois surprenants, le titre de l'album, Bunker Funk, est assez parlant à ce sujet, Damaged Bug a tout pour séduire les fans de Thee Oh Sees,... Lire la suite

Thee Oh Sees : Drop

Chronique écrite le 07/05/2014, par Pierre Andrieu

Thee Oh Sees : Drop

Drop, le nouvel album de Thee Oh Sees, est encore une fois une preuve éclatante du génie de saint John Dwyer, qui devrait finir par être être canonisé au nom des multiples services rendus au dieu rock 'n roll... C'est aussi une preuve de son humour et/ou de ses humeurs versatiles, puisqu'encore récemment les fans pleuraient à chaudes larmes suite à ses déclarations annonçant une pause d'une longueur indéterminée ! Non seulement il n'y a pas eu de proverbial hiatus, mais encore nous avons aujourd'hui droit à un disque exceptionnel signé Thee Oh Sees ! Et il y aura une tournée en 2014, yeahhhhhhhhhhhhhh ! On peut donc se réjouir et mettre préventivement des bières au frais pour les passer frauduleusement dans les festivals... Car le show du meilleur groupe de " psyché rock kraut garage punk pop " du monde va s'enrichir des bombes présentes sur Drop, un album où John Dwyer et ses nouveaux camarades de jeu (Mikal Cronin, Chris Woodhouse, Greer McGettrick et un dénommé Casafis... ) font feu de tout bois. L'auditeur... Lire la suite

Thee Oh Sees : Vidéo







Thee Oh Sees : écoute