Accueil Thierry Stremler en concert
Dimanche 10 décembre 2017 : 10641 concerts, 24767 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Album fort sympathique et très attachant, voix nonchalante, pop et bonne variété française.

Thierry Stremler : vos chroniques d'albums

Thierry Stremler en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Thierry Stremler : l'historique des concerts

Di.

14

Juin

2015

Le Haillan Chanté en concert
Thierry Stremler (Apéro-chanson) Le Haillan Chanté | Thierry Stremler
Entrepot des Jalles - Le Haillan (33)

Me.

12

Déc.

2012

Thierry Stremler - MARINE QUÉMÉRÉ La Java - Paris (75)

Ve.

04

Nov.

2011

Festival Courant d'Airs en concert
Festival Courant D'airs : Thierry Stremler + Reno Bistan En 1e Partie Festival Courant d'Airs | Thierry Stremler
Café théâtre Onyx - Bordeaux (33)

Di.

27

Fév.

2011

Di.

27

Fév.

2011

Thierry Stremler Ciné Théatre 13 - Paris 18ème (75)

Je.

14

Mai

2009

Greg Gilg + Thierry Stremler Péniche Excelsior - Allonnes (72)

Ma.

12

Mai

2009

Thierry Stremler Ciné Théatre 13 - Paris 18ème (75)

Lu.

11

Mai

2009

Thierry Stremler Ciné Théatre 13 - Paris 18ème (75)

Thierry Stremler : les dernières chroniques concerts 5 avis

Pascal Parisot + Albin de La Simone + Julie Delpy + Thierry Stremler

Critique écrite le 06 novembre 2003, par NoName

Le Ramier, Toulouse 5 novembre 2003

Je ne connaissais pas vraiment ces artistes, je n'avais écouté que le CD promotionnel contenant 2 morceaux de chacun. Pascal Parisot : Vraiment très très bien. J'ai beaucoup aimé. Bien entouré par 2 musiciens poly-instrumentistes (xylo, flûte à coulisse, casseroles, ...) et en plus chanteuse pour la demoiselle. Humour, sourire, vraiment la meilleure partie de... Lire la suite

Albin de la Simone + Pascal Parisot + Julie Delpy + Thierry Stremler

Critique écrite le 09 novembre 2003, par Pirlouiiiit

Poste a Galene - Marseille 04 novembre 2003

Bien content de voir que Albin de la Simone a fini par percer. En effet il y a quelques années j'étais tombé sur sa demo ... qui apparemment s'est transformée en véritable premier album. C'est a lui que revenait l'honneur d'ouvrir les hostilités ce soir, avec un set un peu (trop) court (20min) ce qui fait que étant arrivé un peu en retard, je n'ai vu que 3 morceaux sur scène. Cela dit cela a été suffisant pour me rendre compte qu'il y était tout a fait a l'aise. Des textes absurdes et décalés qui le font se situer quelque part entre Katerine et Matthieu Boogaerts (pour le cote minimaliste). En effet sobrement accompagné d'un musicien, dont j'ai oublié le nom, il passera de la guitare au clavier avec sérieux et décontraction, et finira son set par une tres belle reprise d'une chanson d'amour dont j'ai oublié l'auteur (voila ce que c'est de ne pas faire la chronique le soir même). J'ai hâte de (re)découvrir son disque Vint ensuite le tour de Pascal Parisot dont je n'avais vu que le fin du dernier passage au Café Julien. Toujours accompagné d'une chanteuse danseuse, il s'est cette fois adjoint les services d'un autre multi instrumentaliste (qui portait le même t shirt que Pascal lors de son passage au Cafe). ... Lire la suite

Pascal Parisot + Thierry Stremler + Albin de La Simone + Julie Delpy

Critique écrite le 30 octobre 2003, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 28 octobre 2003

L'excellente initiative intitulée La nouvelle scène sur un plateau n'a pas connu un succès populaire retentissant mais a permis à une centaine de curieux d'assister à des concerts d'artistes émergents dans une ambiance décontractée et fraternelle. Les fans de Vincent Delerm regretteront longtemps de ne pas être venus car le sémillant, populaire et talentueux chanteur à la coupe de cheveux façon Playmobil est monté sur scène jouer de la cymbale avec Albin de La Simone. On l'a vu aussi vu danser un jerk endiablé et chanter avec Thierry Stremler. Présenté sous le nom de Carla Bruni, ce jeune homme ne laissant pas les jeunes filles insensibles est visiblement venu pour passer une soirée sympa et s'amuser sur scène avec ses amis... Dans une atmosphère feutrée, le concert commence avec Pascal Parisot, un sosie de Rowan Atkinson - alias Mister Bean - et Serge Gainsbourg. Accompagné par deux excellents musiciens, une choriste multi instrumentiste et un percussionniste pianiste, cet hurluberlu pince-sans-rire a immédiatement provoqué des trémoussements avec ses Rumbas et des rires grâce à ses traits d'humour décalés dans les textes et entre les morceaux. Dans les chansons chaloupées et jubilatoires écrites par Pascal Parisot,... Lire la suite

-M- + Thierry Stremler

Critique écrite le 13 novembre 2000, par Hum !

Moulin - Marseille 09 novembre 2000

Ce soir là le Moulin affichait complet. En gros à Marseille pour remplir une salle il faut soit que ce soit du reggae, soit que ça passe en boucle à la radio ... ce qui était le cas ce soir là. J'étais un peu méfiant ... l'ayant vu au Poste à galène il y a de cela 2 ou 3 ans lorsqu'il tournait tout seul (avec son gyrophare sur la tête) je l'avais depuis vu à la telé - genre retransmission des eurockéennes sur Arte et avait eu un peu plus de mal à apprécier. Gros show où il se prenait pour un guitare héros. .. On est arrivé au milieu de la première partie : Thierry Stremler qui m'avait plutôt plu lors de son dernier passage au Forum Fnac. Le passage à une grosse salle passait plutôt bien. Toujours seul avec son synthé ou debout avec sa guitare sèche il a joué les principales chansons de son album (Tout est relatif). Que ce soit Marguerite, Ma femme est photographe ou la Fracture Sociale. L'éclairages rendait bien le coté intimiste. Au moment de son mini rappel quelqu'un lui a demandé une chanson de Vercoquin ... c'est alors que je l'ai enfin reconnu. Il s'agit du chanteur des (ex ?) Vercoquin (groupe qui avait accompagné Sinclair à ses débuts) plutôt funk nerveux que chanson. C'était pour ça que sa tête me disait quelque chose ... il... Lire la suite

Thierry Stremler : les chroniques d'albums

Thierry Stremler : Tout est relatif

Chronique écrite le 25/01/2001, par Christine Landrieu

Thierry nous a concocté un album fort sympathique et très attachant. Une voix nonchalante et mélancolique mais jamais monotone. Ses textes sont acides et lucides. Sa musique balance entre la pop et notre bonne variété française. Des ballades au piano, ou à la guitare, des...

Thierry Stremler : Tout est relatif

Chronique écrite le 20/11/2000, par Hum !

Quel changement depuis Vercoquin dont il était le leader ! Thierry Stremler a troqué la déferlante sonore funk de son passé pour une musique à la limite du minimalisme (sur scène en tout cas) qui accompagne des textes en général très réussis comme sur Fracture Sociale, Ma femme...