Accueil Thomas Belhom en concert
Lundi 11 décembre 2017 : 10649 concerts, 24769 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Jonglant entre une pop froide et minimaliste et des influences plus latines et ensoleillées voire même parfois jazz, Thomas nous ballade aux travers de paysages sonores empreints de poésie ponctués par une multiplicité d'instruments : batterie, chant guitare électrique et acoustique, accordéon, mais aussi cloche de vache, ressort de voiture, gongs et petit piano mécanique...

Thomas Belhom en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Thomas Belhom : l'historique des concerts

Me.

17

Déc.

2014

Me.

17

Déc.

2014

Piers Faccini en concert
Thomas Belhom + Piers Faccini (Complet) Thomas Belhom | Piers Faccini
Péniche l'Excelsior - Allonnes (72)

Je.

11

Déc.

2014

Fritz The Cat - Cine Concert "dracula" + Thomas Belhom Petit Bain - Paris (75)

Lu.

01

Avril

2013

Tue-Loup en concert
Luis Francesco Arena / Thomas Belhom / Tue Loup Tue-Loup | Thomas Belhom | Luis Francesco Arena
Les Trois Baudets - Paris 18eme (75)

Sa.

23

Mars

2013

Je.

21

Fév.

2013

Francoiz Breut en concert
Thomas Belhom & Francoiz Breut Francoiz Breut | Thomas Belhom
La Bobine - Grenoble (38)

Je.

31

Janv.

2013

Thus:Owls en concert
Thus:owls + Thomas Belhom Thomas Belhom | Thus:Owls
Fuzz'yon - La Roche sur Yon (85)

Sa.

26

Janv.

2013

Howe Gelb en concert
Howe Gelb Howe Gelb | Thomas Belhom
La Carene - Brest (29)

Thomas Belhom : les dernières chroniques concerts 4 avis

Bruit Noir - Mathias Delplanque - Belhom et Thimon

Critique écrite le 21 avril 2016, par Clement Chevrier

La Carène, Brest 20 avril 2016

Bruit Noir - Mathias Delplanque - Belhom et Thimon en concert

Ils ne sont pas légions, les labels qui sur le tournant de nos siècles ont su concilier exigence et existence comme Ici, d'ailleurs... et ses points de suspension. Un catalogue royal, un accompagnement complet de ses artistes, un succès commercial aussi avec Tiersen, des éléments parmi beaucoup d'autres faisant de la structure de Stéphane Grégoire un sésame, un gage d'aventure, un pont aux multiples rives. En arrivant dans la Carène pour un plateau dédié, on est frappé de la faible affluence, moins d'une centaine de personnes malgré la rumeur dévouée à Bruit Noir, tête d'affiche de la soirée. Peu versé encore dans les habitudes brestoises, ne sachant s'il faut incriminer qui ou quoi, je glisse du bar au club pour le duo d'ouverture, Thomas Belhom & Cédric Thimon. Le premier, vieux compagnon de ma discothèque depuis ses échappées tucsonniennes, chante, boucle des guitares et des claviers, tape enfin sur tout ce qui ne bouge pas tandis que le second délaisse rarement son saxophone ténor pour un trombone, manipulant aussi échantillons et délais. Le résultat est mirifique, dérives de chutes en... Lire la suite

Tindersticks + Thomas Belhom

Critique écrite le 17 octobre 2012, par Sami

Espace Julien, Marseille 16Octobre 2012

Tindersticks + Thomas Belhom en concert

A peine le temps de choisir un des sièges disponibles que vers 20h15 la première partie commence déjà. Il s'agit de Thomas Belhom, vu il y a un paquet d'années avec son frère au sein de Amor Belhom Duo et qui est ce soir seul sur scène. Il chante en français et anglais des ballades tristes et planantes à la Giant Sand qui ne retiennent pas vraiment mon attention, placé à un endroit où les habituels malpolis bavardent et les portes claquent au fur et à mesure des arrivées. Belle prouesse en tout cas de jouer autant d'instrument et de s'autosampler efficacement afin de livrer une musique plus riche qu'un set solo guitare voix. La salle se remplit pour afficher quasiment complet au son d'une sélection qui avait l'air bien ("Primitive Painter" de Felt, ce genre) mais le volume était bien trop faible pour en profiter. Aucun reproche à faire par contre au niveau son de ce concert des Tindersticks, il était d'excellente facture, ce qui nous fait regretter qu'à quelques exceptions près (Godspeed! You Black Emperor, Rufus Wainwright...) il y ait si peu de groupes "indé" à passer dans cette salle. On n'en dira pas autant de la nouvelle déco qui réussit l'exploit involontaire d'être encore plus criarde que la précédente. Une broutille... Lire la suite

Tindersticks + Thomas Belhom

Critique écrite le 17 octobre 2012, par Inbadreams

Espace Julien -Marseille 16 octobre 2012

Tindersticks + Thomas Belhom en concert

Très bonne surprise que la première partie, assurée par Thomas Belhom. Je pense même que c'est la première fois que je ne songe pas à quelque supplice ignominieux en la matière. Thomas possède un sens des mélodies singulières qui, brassées de mille influences, ne ressemblent à rien d'autre. De très bons instrumentaux, un peu desservis par le chant peu convaincant - heureusement épars - qui incitent au voyage. Et, si je comprends pourquoi l'homme joue seul désormais (j'ai fureté sur Internet), il y a fort à parier que ses chansons prendraient une amplitude spectaculaire, autant sur scène que sur disque, jouées par un groupe et servies par la voix d'un (vrai) chanteur. De même, Thomas ne sait pas "se vendre", arrive dans l'ombre, ne dit rien ou presque, et repart comme il est arrivé,... Lire la suite

Red + Thomas Belhom

Critique écrite le 16 mars 2006, par Mathieu

Espace Doun - Rognes 10 mars 2006

un concert étonnant. Red et Thomas Belhom sont deux ovni de la scène rock française.Il mélange avec une admirable finesse des influences variées(de Tom waits à leonard cohen en passant par Arto lindsay). Le concert ? Un réel moment de grace. Thomas Belhom derrière sa batterie customisée (baterie, synthé, xylo, cloches en tous genres) démarre le concert, à la grande surprise des spectateurs, en jouant quelques notes sur sa guitare. Le riff est etrange, pas vraiment... Lire la suite