Accueil Thomas Savy en concert
Lundi 18 décembre 2017 : 10758 concerts, 24781 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Clarinettiste jazz. Il s'est nourri de toutes les musiques et de tous les styles : classique, contemporain, rock, électro et naturellement tous les jazz. Au point que l'on croit y entendre à la fois le clarinettiste Jimmy Giuffre dans l'oreille droite lorsqu'il monte dans les aigus et le sax baryton Pepper Adams dans l'oreille gauche lorsqu'il descend dans les graves.

Site

Thomas Savy en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Thomas Savy : l'historique des concerts

Ve.

20

Nov.

2015

Me.

03

Juin

2015

The David Garlitz Trio +1 Les Disquaires - Paris 11e (75)

Sa.

08

Nov.

2014

Jazz Au Fil De L'oise en concert
Thomas Savy+michel Portal & Bojan Z Jazz Au Fil De L'oise | Thomas Savy
Théâtre Pierre Fresnay - Ermont (95)

Sa.

29

Mars

2014

Thomas Savy Quintet Duc des Lombards - Paris 1er (75)

Sa.

29

Mars

2014

Thomas Savy Quintet Duc des Lombards - Paris 1er (75)

Ve.

28

Mars

2014

Thomas Savy Quintet Duc des Lombards - Paris 1er (75)

Ve.

28

Mars

2014

Thomas Savy Quintet Duc des Lombards - Paris 1er (75)

Ma.

06

Août

2013

Thomas Savy : les dernières chroniques concerts 4 avis

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (1 et 2/6)

Critique écrite le 02 août 2012, par Mcyavell

Radisson Blu - Marseille 18-19 juillet 2012

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (1 et 2/6) en concert

En 2011, les Aftersjazz du FJ5C avaient été confiés à Cyril Benhamou. Frustré que j'avais été d'apprendre que Marcus Miller (entre autres) y avait fait le bœuf, je me suis promis de n'en rien rater cette année. D'autant que pour l'édition 2012, c'est Christophe LeLoiL, trompettiste toujours inspiré, qui anime les six soirées nuits au Radisson Blu avec trois programmes différents : Chronique 1 : soirées des 18 et 19 juillet : Hommage à Gerry Mulligan Sur scène, les deux tiers de son merveilleux sextet E.C.H.O.E.S. Pour la rythmique, ne manque que la légèreté pianistique de Carine Bonnefoy. Mais la complicité naturelle entre Simon Tailleu et Cédrick Bec va se faire encore jour et la charpente sera d'une belle efficacité. Pour les souffleurs, ne fait défaut que l'inventivité débordante de Raphaël Imbert. Mais un duo de choc subsiste, lui aussi complémentaire : la trompette de Christophe LeLoiL et le sax baryton de Thomas Savy qui assumera brillamment la lourde responsabilité qui était la sienne : rendre hommage à celui de Gerry Mulligan. Des variations de toute beauté sur l'appropriation qu'ils se font de Line For Lyons sont les premières notes que nous entendons. Elles augurent de bien belles fins de soirées. Des... Lire la suite

Jazz à La Tour 3/5 : Christophe LeLoiL Sextet 'E.C.H.O.E.S.' + Rémi Charmasson Trio 'Wired Fishes' + Francis Le Bras & Daniel Erdmann Duo

Critique écrite le 17 août 2010, par Mcyavell

Château de la Tour d'Aigues 13 août 2010

Jazz à La Tour 3/5 : Christophe LeLoiL Sextet 'E.C.H.O.E.S.' + Rémi Charmasson Trio 'Wired Fishes' + Francis Le Bras & Daniel Erdmann Duo en concert

Le jour 3 de ce Festival Jazz A La Tour en fut le plus beau. Rémi Charmasson Trio "Wired Fishes" Rémi Charmasson débuta en remerciant vivement Jean-Paul Ricard, directeur de l'AJMi, et "tous ces gens qui portent la musique à bout de bras". Dans l'acronyme AJMi, le J signifie Jazz. C'est plutôt le grand M et le petit i de "Musique improvisée" qui furent concernés pendant ce premier plateau. On y retrouva deux membres du MegaOctet d'Andy Emler vu la veille : le contrebassiste Claude Tchamitchian et le batteur Eric Echampard. "Wired Fishes" est leur création, consécutive à une résidence de plusieurs jours. Leur collaboration débuta bien antérieurement. La première pièce jouée ce soir (vidéo ci-dessous) fut enregistrée en 1988. L'impro y était moins présente que par la suite. Sur les deux pièces suivantes par exemple qui s'enchaînèrent, semblant n'en constituer qu'une seule. Elles recelaient tout ce que les Musiques improvisées peuvent apporter : expérimentation / construction / apogée / effilochage / reconstruction / zénith. Lors de la première plage expérimentale, Tchamitchian montra tout son génie, lors des moments denses, la guitare de Charmasson, complètement habité(e), me magnétisa. Comme lors de la prestation... Lire la suite

Christophe LeLoiL Sextet 'E.C.H.O.E.S.'

Critique écrite le 13 février 2009, par Mcyavell

Le Cri du Port - Marseille 12 février 2009

Christophe LeLoiL Sextet 'E.C.H.O.E.S.' en concert

Il fait un vent à rester chez soi en ce jeudi soir. Mais Christophe Leloil vaut le détour. Je l'ai découvert l'année dernière au merveilleux festival de Big Band de Pertuis dont je ne rate pas une occasion de dire du bien. Il était alors trompettiste dans la formation de Philippe Renault "Le GranTork". Ce soir, c'est son propre sextet qu'il dirige après avoir enregistré un album, E.C.H.O.E.S. au mois de mai dernier (que je n'ai pas écouté honte à moi !) Il nous accueille avec un "Merci d'avoir bravé la tempête Maradona" qui fait son petit effet dans la salle mais pas chez moi vu que j'apprécie à la fois le jazz et le foot (si, si, ça existe). J'ai quand même souri poliment mais, pour la seule fois de la soirée hypocritement. Les autres fois, c'était sincère car le trompettiste a beaucoup d'humour. Ainsi pouffai-je lorsqu'il expliqua que ça tombait bien qu'ici il ne faut faire qu'un set car leur composition est d'une seule pièce. Ainsi m'esclaffai-je lorsqu'il usa de fourberies diverses et variées pour conditionner l'auditoire à acheter son disque à la fin du concert... C'est exactement le même sextet que sur le disque, d'ailleurs. Il est composé de gauche à droite de Carine... Lire la suite

Thomas Savy Trio

Critique écrite le 05 mars 2011, par Mcyavell

Le Moulin à Jazz - Vitrolles 22 janvier 2011

Thomas Savy Trio en concert

Deux ans déjà que je m'étais promis de voir Thomas Savy dans son projet personnel après le choc émotionnel qu'il avait suscité chez moi au sein du Christophe LeLoiL Sextet ‘E.C.H.O.E.S.' . C'est l'occasion ce soir au Moulin à Jazz, "un endroit qui a été un lieu de la Résistance et qui le reste en un sens" dit-il. Les sept mouvements de la French Suite, enregistrée à New York sont joués ce soir. Sur la pochette, Thomas Savy brandit sa clarinette basse comme un haltérophile sa barre. Les efforts déployés seront comparables à ceux d'un leveur de fonte, le souffleur terminant chacune des pièces exténué. Thomas Savy Trio : Thomas Savy : clarinette basse / Stéphane Kerecki : contrebasse / Fabrice Moreau : batterie. Fabrice Moreau et Stéphane Kerecki ont la lourde tache de remplacer respectivement Bill Stewart (batterie) et Scott Colley (contrebasse), les deux Américains à l'impressionnant parcours présents sur l'album. Mais plus que des substituts, ces partenaires habituels du clarinettiste nous ravissent. La batterie par exemple qui suit les mêmes sentiments que la clarinette basse sur l'Ouverture, une pièce variée tour à tour complainte tourmentée, libérée, apaisée débouchant sur un rapide thème final. La clarinette devient... Lire la suite