Accueil Tigran Hamasyan en concert
Vendredi 15 décembre 2017 : 11062 concerts, 24777 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Pianiste jazz. Il mélange l'héritage de ses prédécesseurs (Bill Evans, Keith Jarrett) aux accents nostalgiques de son pays, l'Arménie. Un répertoire de morceaux lyriques qui vont de compositions délicatement ciselées à des performances dynamiques.

Tigran Hamasyan : tous les concerts

Tigran Hamasyan : les dernières chroniques concerts 2 avis

Festival Jazz des Cinq Continents : Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody - Chick Corea, Stanley Clarke, Jean-Luc Ponty, Lenny White, Frank Gambale : Return To Forever IV

Critique écrite le 28 juillet 2011, par Mardal

Festival de Jazz des Cinq Continents - Marseille 26 Juillet 2011

Festival Jazz des Cinq Continents : Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody - Chick Corea, Stanley Clarke, Jean-Luc Ponty, Lenny White, Frank Gambale : Return To Forever IV en concert

Dernière soirée du Festival Jazz Des Cinq Continents. La foule est au rendez-vous, plus nombreuse que jamais. En première partie, un quartet qui rassemble des musiciens de trois continents, et quatre pays. Tigran Hamasyan : piano / Chris Jennings : contrebasse / Dhafer Youssef : oud et voix / Mark Guiliana : drums. Les disputes debout/assis devenues malheureusement habituelles, durent de plus en plus, s'étendent jusque dans l'arrière partie de la pelouse et contaminent salement les premiers morceaux. Quel dommage. Le groupe attaque sur une mélodie Africaine, qu'on suppose être Tunisienne, ou Maghrébine d'après la nationalité du chanteur oudiste. C'est joli, et si l'association des musiciens d'horizons si différents est originale, elle fonctionne immédiatement. Dhafer Youssef applique régulièrement l'index sur sa paroi nasale gauche, à l'extérieur, évidemment, pour effectuer des notes longues, profondes, aériennes. Je n'oserai pas commenter ce chant, même techniquement, tant il semble ancré dans une culture qui m'est inconnue, et que je sais immense, et très ancienne. La seule chose que je peux dire est que ce chant produit un effet puissant, et très beau. Les musiciens s'échelonnent sur une verticale qui va de... Lire la suite

Festival Jazz Des Cinq Continents : Tigran Hamasyan Trio - Ron Carter trio

Critique écrite le 31 août 2007, par mister bc

Palais Longchamp - Marseille 25 Juillet 2007

Pour cette soirée d'ouverture du festival 2007 des 5 continents, je suis venu écouter le grand Ron Carter que j'ai découvert voilà quelques années derrière Miles Davis. Sa formation avec piano, guitare et contrebasse m'intrigue au plus au point. Comment son trio va t-il sonner en l'absence de batterie ? Mais pour le moment, c'est le trio du jeune pianiste virtuose Tigran Hamasyan, que je découvre sur scène. Un trio des plus classique, piano contrebasse batterie avec en invité Pierrick Pedron saxophoniste très demandé qui fera différentes apparitions. Le trio développe un jazz très mélodique des plus appréciable pour les novices du jazz. Un jazz qui avec Pierrick Pedron prendra des accents plus cool ou bee bop selon les titres. Le leader et jeune virtuose de la formation au piano a su s'entourer. On découvre un jeune batteur qui me scotchera par sa virtuosité et son inventivité. D'ailleurs , je ne suis pas le seul à... Lire la suite