Accueil Tinariwen en concert
Mardi 12 décembre 2017 : 10907 concerts, 24772 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Les musiciens du groupe Tinariwen sont des légendes vivantes de la musique contemporaine touareg. Leur musique fait la synthèse entre le blues, le rock et la musique traditionnelle touarègue. Album en 2014 et tournée française. En concert en 2016 afin de présenter en live un nouvel opus.




Tinariwen : vos chroniques d'albums
Site

Tinariwen en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Tinariwen : l'historique des concerts

Ve.

08

Déc.

2017

Je.

07

Déc.

2017

Me.

06

Déc.

2017

Sa.

02

Déc.

2017

Ve.

01

Déc.

2017

Tinarewen "elwan" Salle du 27 - Rouillac (16)

Je.

30

Nov.

2017

Me.

29

Nov.

2017

Ve.

24

Nov.

2017

Tinariwen : les dernières chroniques concerts 4 avis

Tinariwen

Critique écrite le 23 mars 2014, par Lebonair

Le Trianon Paris 11 mars 2014

Tinariwen en concert

Les Touaregs de Tinariwen, qui ont récemment sorti un nouvel album, le très réussi "Emmar", sont passés par le Trianon à Paris le 11 mars 2014. Retour sur un voyage qui fut particulièrement hypnotique... Une heure avant le début du concert, devant le Trianon, je retrouve quelques fans qui se sont habillés en Touaregs. Les gens qui rentrent dans la salle sont de tous âges, de cultures différentes (Occidentaux, Africains, gens du Maghreb) et tout ce monde va aller prendre sa dose de blues américain au parfum de chants tristes du désert. Le groupe est annoncé sur scène à 20h45, le temps pour moi de traîner un peu dans ce lieu que j'aime particulièrement. Pour ceux qui ne connaissent pas cet endroit magique et historique, le Trianon est un ancien théâtre rénové en 2009 et réouvert fin 2010 pour nôtre plus grand bonheur. Clin d'oeil au destin, c'est à quelques mètres d'ici que l'Elysée Montmartre a brûlé en mars 2011 soit quelques mois après la réouverture du Trianon. Une première partie s'active sur scène en attendant l'arrivée du collectif malien. Je me cale tout devant, dans le tout petit espace réservé aux vigiles et photographes et à 20h45 les musiciens Touaregs arrivent devant nous. Sur scène ce soir et pour cette... Lire la suite

(mes) Eurockéennes 2009 3/3 : Glasvegas, Gojira, Sliimy, Phoenix, Zone Libre vs Casey, Tinariwen, Charlie Winston, Slipknot

Critique écrite le 12 juillet 2009, par Philippe

Presqu'Ile du Malsaucy, Evette Salbert 5 Juillet 2009

(mes) Eurockéennes 2009 3/3 : Glasvegas, Gojira, Sliimy, Phoenix, Zone Libre vs Casey, Tinariwen, Charlie Winston, Slipknot en concert

Pour le samedi c'est par ici ! Troisième et dernière journée sans grosse pression - l'essentiel de ce qu'on voulait voir cette année est déjà passé. Cela étant, l'an dernier déjà, le dimanche avait réservé son lot de confirmations et de bonnes surprises. Une fois écartée une vague menace d'orage, c'est sous un soleil de plomb qu'on gagne le site, hélas trop tard pour assister au set de Rodrigo y Gabriela, à notre désespoir : le couple mexicain de guitaristes diaboliques semble avoir fait sensation... Heureusement le volume sonore de la grande scène nous permettra d'entendre des extraits de leurs intros et reprises de Metallica, et leurs tubes Diablo Rojo et Tamacun, enflammés d'un duende irrésistible. Espérons qu'ils repassent un de ces jours faire saigner leurs doigts en France ... En tout cas on est arrivé pile à l'heure pour découvrir ce que vaut Glasvegas sur scène, eux dont l'album n'a pas fait plus d'un tour complet sur notre platine... Il s'avère que sur scène, c'est pire encore : leur rock boursouflé et vain, est en outre assez mal interprété et lourdingue, à l'instar de la batteuse, qui joue debout avec la grâce d'un plantigrade. Nos oreilles en prennent pour leur grade avec ce groupe qui jouit d'une incroyable et... Lire la suite

Paléo Festival 2014 : + Placebo + The National + Woodkid + Tinariwen + Silver Firs + Gautier Capuçon & le concert européen + James Vincent McMorrow + Chico Trujillo + Hollysiz + Tweek

Critique écrite le 09 février 2015, par Lionel Degiovanni

Nyon (Suisse ) 27 juillet 2015

Paléo Festival 2014 : + Placebo + The National + Woodkid + Tinariwen + Silver Firs + Gautier Capuçon & le concert européen + James Vincent McMorrow +  Chico Trujillo +  Hollysiz + Tweek en concert

Pour le Dimanche au Paléo festival de Nyon, on démarre notre chronique avec Tinariwen qui est un groupe très surprenant, pour nous. C'est un mélange entre la musique Touareg et le blues américain ? Vous arrivez à imaginer le truc ? On me l'aurait dit, je ne l'aurai pas cru. Et pourtant ! En les voyant, c'est un peu déroutant au premier abord, mais ensuite on s'y fait. Ce n'est pas violent, il faut être clair, mais ça a le mérite d'exister et d'être quand même bien fait. Il faut juste se mettre dedans et écouter. Pas évident de parler de quelque chose qu'on n'a jamais vu, jamais entendu et surtout que l'on n'arrive pas à associer à quelque chose de "connu". C'est assez assez surprenant comme je l'ai dit et je pense que le mieux est d'aller écouter. Ensuite vient le groupe Silver Firs. C'est un groupe de Berne, donc du pur local ! Ils se sont fait remarquer en 2012 avec leur titre Golden Age et ensuite par leur EP tout simplement intitulé EP#1 .Grace à cela, ils ont signé dans le bon label Oh Sister Records. A Paléo, leur prestation me les a fait découvrir. L'ensemble sonne très pop folk encore une fois ; il y a beaucoup de groupes dans ce style là et sortir du lot, sur le long terme, ne sera pas chose facile. ... Lire la suite

Mars Red Sky / The Octopus / Fredo Viola/ Tinariwen/ The Jim Jones Revue (Festival les Rendez-Vous des Terres Neuves)

Critique écrite le 10 octobre 2011, par alexis

Rendez-Vous des Terres Neuves, Bègles 8 octobre 2011

Mars Red Sky / The Octopus / Fredo Viola/ Tinariwen/ The Jim Jones Revue (Festival les Rendez-Vous des Terres Neuves) en concert

Les sangliers sont lâchés à Bègles le 8 octobre 2011... Mars red sky, premier groupe à passer est le seul pour qui ça valait le coup de se déplacer, prise directe avec le psychédélique des 70's, son de gratte de Black Sabbath, façon de chanter très originale faisant penser aux chanteurs d'Asie, un bon moment passé. The Octopus : ultra... Lire la suite

Tinariwen : les chroniques d'albums

Tinariwen : Tassili

Chronique écrite le 15/09/2011, par Pierre Andrieu

Tinariwen : Tassili

Actuels maitres incontesté du blues du désert, les chefs de files du mouvement musical touareg, Tinariwen, font un retour en version tout acoustique qui réjouira leurs nombreux fans... Ce groupe et son ténébreux leader maitrisent définitivement l'art et la manière de plonger l'auditeur dans une sorte de transe à la fois mélancolique et onirique ; à force de riffs basiques usinés sur des guitares en bois, de psalmodies vocales hyper prenantes et de rythmes aussi lancinants que nonchalants, l'auditeur entre dans la danse... et n'a plus envie d'en sortir ! L'écoute de ce nouvel album intitulé Tassili rappelle immanquablement le moment hyper marquant passé en compagnie du groupe lors d'un concert au Printemps de Bourges. Sur scène comme sur disque, ces anciens guerriers touaregs proposent en effet une expérience qui ne s'oublie pas de sitôt... Cela se vérifie encore ici : la remarquable puissance évocatrice des... Lire la suite

Tinariwen : Imidiwan Companions

Chronique écrite le 19/12/2009, par Philippe

Tinariwen : Imidiwan Companions

Sixième album officiel déjà, pour le groupe de blues du désert Tinariwen qu'il est grand temps de chroniquer ici, d'autant que leurs prestations sur scène en tenue traditionnelle sont assez trippantes, et que leur musique pourtant énigmatique et étrange revient avec insistance dans notre playlist. Ce groupe de Touaregs maliens à géométrie variable, avec ou sans femmes, existe depuis plus de 25 ans et contient pas mal de membres assez âgés, contrairement à ce que pourrait laisser croire la très jolie couverture composée, peut-être, de leurs petits-fils ? Acteurs involontaires de la politique de leur pays d'ancrage, ils y ont participé les armes à la main à une rébellion populaire dans les années 1990, avant d'échanger définitivement la kalashnikov contre la guitare, instrument politique autrement plus efficace pour défendre la cause de leur peuple régulièremement balloté par l'histoire et victime de... Lire la suite