Accueil Tomahawk en concert
Samedi 16 décembre 2017 : 10872 concerts, 24778 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Projet complètement barré du dingo Mike Patton est un savant mélange de métal, de pop, de country et de plein d'autres styles broyés à la géniale moulinette bruitistico expérimentale de la troupe... En concert en 2013 !

Site

Tomahawk en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Tomahawk : l'historique des concerts

Ve.

23

Août

2013

Rock en Seine en concert
Franz Ferdinand, Paul Kalkbrenner, Kendrick Lamar, Alt-j, Tame Impala, Tomahawk, Hanni El Khatib, Johnny Marr, Chk Chk Chk, Alex Hepburn, Daughter, Skaters, Diiv, Savages, Belle & Sebastian, Team Ghost, Chance The Rapper , The Pastels, Big Black Delta... Rock en Seine | Belle And Sebastian | Tomahawk | Johnny Marr | Franz Ferdinand | Paul Kalkbrenner | !!! Chk Chk Chk Chick Chick Chick | Team Ghost | The Pastels | Tame Impala | Hanni El Khatib | Alt-J | Savages | DIIV | Kendrick Lamar | Daughter | Alex Hepburn | Chance The Rapper
Parc de Saint Cloud - St Cloud (75)

Je.

22

Août

2013

Pully For Noise Festival en concert
Tomahawk (us) - Rangleklods (dk) Pully For Noise Festival | Tomahawk | Rangleklods
Site des 4 Vents - Pully (CH)

Je.

18

Juillet

2013

Dour Festival en concert
Dour Festival : Smashing Pumpkins, Yeah Yeah Yeahs, Skream, Amon Tobin, Andy C, Nu/logic, Drumsound & Bassline Smith, Iam, Wax Tailor, Oddisee, Gramatik, Youssoupha, Tha Trickaz, Tomahawk, Mark Lanegan Band, Thee Oh Sees, Mujeres, Young Rival... Dour Festival | Amon Tobin | Anthony B | The Smashing Pumpkins | IAM | Tomahawk | Psy 4 de la Rime | Yeah Yeah Yeahs | Devendra Banhart | Mark Lanegan | Wax Tailor | Trentemoller | Andy C | Klaxons | Jah Mason | Youssoupha | Deluxe | Flying Lotus | Alborosie | Simon Bassline Smith | Odezenne | Mujeres | Drumsound | The Aggrolites | Raggasonic | The Vaccines | Charles Bradley | BRNS | Joris Delacroix | Half Moon Run | Fauve | Fritz Kalkbrenner | Action Bronson | Boston Bun
Site Festival - dour

Tomahawk : les dernières chroniques concerts 4 avis

Franz Ferdinand + Tame Impala + Tomahawk + Team Ghost + Balthazar + Alt-J (Festival Rock en Seine 2013)

Critique écrite le 31 août 2013, par Lebonair

Domaine National de Saint-Cloud, près de Paris 23 Août 2013

Franz Ferdinand + Tame Impala + Tomahawk + Team Ghost + Balthazar + Alt-J  (Festival Rock en Seine 2013) en concert

1ère journée du Festival Rock en Seine 2013, nous sommes le vendredi et le temps est chaud, ensoleillé. J'arrive vers 16h30 et je récupère en 5 minutes mon invitation pour les 3 jours. Me situant côté Médias, Artistes, je passe près du carré Vip et je me trouve très rapidement dans l'enceinte du festival réservé au grand public. A quelques mètres plus loin, en bas de la pente, nous retrouvons le plus grand espace du festival et sa Grande Scène. Les trois jours sont complets et il y a de fortes chances que le festival affiche encore un nouveau record et dépasse le chiffre de l'édition 2012 et le cap des 108 000 spectateurs. Team Ghost Team Ghost est le premier concert que j'ai choisi d'aller voir. Je traverse la quasi-totalité du domaine pour finir à la scène de l'Industrie, la 3ème par la taille où nous attendons le groupe, qui doit faire son entrée à 17h05 pétante. J'ai écouté plusieurs fois leur album "Rituals" qui m'a bien plu. Ils déboulent sur scène devant pas mal de monde mais c'est rempli à moitié. Les gens à cette heure-ci ne sont pas tous arrivés sur le lieu. Je rentre d'entrée dans leur univers. Le groupe français avec à sa tête un ex M83 Nicolas Fromageau et Benoît de Villeneuve explose d'entrée. Le batteur... Lire la suite

Tomahawk (Festival Rock en Seine 2013)

Critique écrite le 31 août 2013, par Lebonair

Domaine National de Saint-Cloud, près de Paris 23 Août 2013

Tomahawk (Festival Rock en Seine 2013) en concert

Quatre ans après le concert de Faith No More en tête d'affiche sur la grande Scène du Festival Rock en Seine, le grand retour du parrain du rock bruitiste alternatif, le cultissime, fabuleux chanteur qui sait tout faire Mike Patton avec Tomahawk n'a pas déçu. 17h50, sur la scène de la Cascade, le batteur John Stanier (Battles), le guitariste Duane Denison (ex-Jesus Lizard), le nouveau bassiste Trevor Dunn, un fidèle de Mike, et ma voix préférée, Mike Patton, sont devant moi. Mon regard est totalement hypnotisé par Patton car je suis tellement heureux de le retrouver avec cette formation. J'ai, dans ma vie, vu plusieurs fois Mike avec Faith No More sur scène mais jamais avec Tomahawk, le seul projet du bonhomme relativement abordable, barré certes mais accessible, avec Peeping Tom, dans un autre genre. Ils attaquent fort d'entrée de jeu avec l'hyper bandant "God Hates a Coward" un vieux titre des débuts qui résume parfaitement le son Tomahawk et sa folie. Après, cela va enchainé fort sans perte de temps vu la durée de 50 minutes qui leur ai accordé. Il faut donc que ça pulse. La bombe Mayday sera le 2ème titre et au 3ème, on entendra "Oddfellows" un extrait de leur 4ème album sorti en début d'année et qui porte le même nom.... Lire la suite

Compte rendu complet des Eurockéennes de Belfort 2003

Critique écrite le 16 juillet 2003, par Pierre Andrieu

Belfort (90) 4, 5, 6 juillet 2003

La quinzième édition des Eurockéennes de Belfort a été une indéniable réussite artistique mêlant habilement découvertes et stars. Le très nombreux public (90 000 personnes en 3 jours) a pu assister à d'excellents spectacles de groupes couvrant tout le spectre musical. A Belfort, les fans de pop, rock, punk, électro, metal et hip hop trouvent leur bonheur et ont ainsi l'occasion de s'ouvrir sur des styles qu'ils n'ont pas l'habitude d'écouter. Si au camping et sur le site du festival, la coexistence de publics différents se passe dans une atmosphère bon enfant (mais malheureusement sous le regard omniprésent de la Gendarmerie et des Douanes mandatées par le sinistre maire de Belfort, Jean-Pierre Chevénement, un fidèle larbin de Sarkozy), ce clash musical peut entraîner des dommages irréversibles sur certaines oreilles sensibles (ou non). Dans un cadre bucolique, l'inconditionnel du trash metal de Slayer peut tomber fortuitement sur le très calme Exit music (for a film) de Radiohead, tandis que l'aficionado de le pop de Nada Surf ou de Tom McRae se voit contraint de subir (un bref instant) les outrages sonores Nu Metal de AqME. Plus loin, les extrêmes prestations de Tomahawk ou The Melvins peuvent ruiner les velléités de... Lire la suite

The Melvins + Tomahawk (Eurockéennes 2003)

Critique écrite le 14 juillet 2003, par Pierre Andrieu

Belfort (90) 6 juillet 2003

Suite à un changement de programme intempestif, The Melvins sont attendus sur la plage des Eurockéennes de Belfort à 19 h 45 au lieu de 00 h 15. On n'ose imaginer la rage qui nous aurait assaillis si on n'avait pas eu l'information à temps... Car, à la demande de Kurt Cobain (fan invétéré des Melvins, ce qui influencera sa musique), Dale Crover a officié un temps comme batteur de Nirvana avant l'arrivée de Dave Grohl. Détestant la destruction du matériel, il refusait catégoriquement que Kurt ne s'approche de son kit en fin de concert pendant Endless, nameless, le morceau bruitiste destroy prétexte à un massacre éhonté et en règle des instruments. Buzz Osborne, quant à lui, a donné les premiers cours de guitare au futur compositeur de Smells like teen spirit, Territorial pissings et Pennyroyal tea... L'histoire des deux groupes est donc intimement liée, tout fan de Nirvana se doit donc de voir les Melvins en live. Pour ces raisons, mais surtout parce que ce groupe est un monstre scénique terrifiant, on ne voulait rater ce concert sous aucun prétexte. On abandonne donc sans regret Dave Gahan et ses hurlements un peu racoleurs pour rejoindre la Plage par les chemins de traverses longeant le lac de Malsaucy. Le public... Lire la suite