Accueil Torche en concert
Mercredi 19 février 2020 : 10842 concerts, 25924 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.


Terrassement scénique, mur du son pachydermique, envolées pop-grunge inspirées de Soundgarden et chorus mélo... Clairement, Torche est un surpuissant combo de sludge metal stoner !

Site

Torche : l'historique des concerts

Lu.

01

Juin

2015

Torche + Watertank - 01/06/2015 - Le Ferrailleur (nantes) Le Ferrailleur - Nantes (44)

Di.

31

Mai

2015

This Is Not A Love Song Festival en concert
This Is Not A Love Song Festival 2015 - 31 Mai : Interpol, Allah-las, Foxygen, Torche, Sleaford Mods, Unknown Mortal Orchestra, Badbadnotgood, Weedeater, The Soft Moon, Viet Cong, Ratking, Teenanger, Bad Breeding, Zun Zun Egui, Drenge, Perfect Hand Crew This Is Not A Love Song Festival | Drenge | Interpol | Appletop | Conger! Conger! | Johnny Hawaii | Torche | Zun Zun Egui | The Soft Moon | Badbadnotgood | Foxygen | Allah-Las | Unknown Mortal Orchestra | Sleaford Mods | Preoccupations | Ratking | Weedeater
Paloma - Nîmes (30)

Me.

20

Mai

2015

Stoned Gatherings : Torche + Your Highness + Watertank Glaz'art - Paris 19ème (75)

Ve.

19

Juillet

2013

Dour Festival en concert
Amon Tobin presents Two Fingers (dj set) / Ben UFO / Bishop Dust / Carl Craig (dj set) / Cashmere Cat / Com Truise / Compuphonic / Converge / Cyril Hahn / Danko Jones / Darwin Deez / Dave Clarke / Fantastic Mr Fox / Freddie Gibbs / Fritz Kalkbrenner Dour Festival | Amon Tobin | Carl Craig | Dave Clarke | Darwin Deez | Danko Jones | Hatebreed | Converge | Mark Lanegan | Nathan Fake | La Coka Nostra | Simian Mobile Disco | Electric Electric | Odezenne | Mujeres | Torche | Len Faki | The Vaccines | Ben Ufo | Maybeshewill | Nina Kraviz | Jacco Gardner
Site Festival - Dour(B)

Ve.

21

Sept.

2012

Je.

20

Sept.

2012

Torche + Very Special Guest Divan du Monde - Paris 18ème (75)

Di.

28

Nov.

2010

Di.

21

Nov.

2010

Torche : les dernières chroniques concerts 1 avis

Thee Oh Sees, Sun Kil Moon, Thurston Moore, Mikal Cronin, Interpol, Giant Sand, Foxygen, Swans, Sleaford Mods, Unknown Mortal Orchestra, The Soft Moon, Viet Cong, Bad Breeding, Weedeater, Torche (This Is Not A Love Song Festival 2015)

Critique écrite le 16 décembre 2015, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 29-31 mai 2015

Thee Oh Sees, Sun Kil Moon, Thurston Moore, Mikal Cronin, Interpol, Giant Sand, Foxygen, Swans, Sleaford Mods, Unknown Mortal Orchestra, The Soft Moon, Viet Cong, Bad Breeding, Weedeater, Torche (This Is Not A Love Song Festival 2015) en concert

Après une édition 2014 de rêve, il fallait absolument revenir au This Is Not A Love Song Festival, dont la troisième édition se tenait fin mai à Paloma, à Nîmes, pour assister à la douce montée en puissance de ce rendez-vous désormais noté sur tous les agendas des fans d'indie music. Prog très classe, tarifs modiques, quatre scènes, ambiance à la cool, superbe déco " farniente " et cadre intimiste : une sorte de mini Route du Rock sous le soleil... Changement cette année, la plus grande scène se trouve maintenant dehors au milieu des (vrais) oliviers et des (fausses) pivoines géantes. Swans Quoi de mieux pour entrer de plain pied dans l'édition 2015, qu'un concert des Swans ? Un groupe toujours aussi extrême et jusqu'au-boutiste, et donc précieux justement pour ces deux raisons... Dans la grande salle, les conditions sont idéales pour apprécier les symphonies bruitistes ourdies par le chef d'orchestre Michael Gira en compagnie de ses terrifiants musiciens. Les longs couloirs de bruit blanc succèdent à des passages avec des incantations vocales sataniques, puis à des titres - un peu - plus " classiques ", comme le très noise hardcore " A Little God In My Hands ". Clairement, Swans est en pleine possession de ses... Lire la suite

Torche (This Is Not A Love Song Festival 2015)

Critique écrite le 29 juin 2015, par mael

Paloma, Nîmes 31 mai 2015

Torche (This Is Not A Love Song Festival 2015) en concert

L'essentiel du troupeau de festivaliers étant massés devant le set d'Interpol ou entassés comme des sardines trempées de bières dans un club tout entier dévoué au jazz de Bad Bad Not Good, seuls quelques illuminés s'étaient installés dans la grande salle de Paloma pour le set de Torche au This Is Not A Love Song Festival. Un mélange sympathique de connaisseurs, de personnes trop haut perchées pour savoir où elles se trouvaient et de curieux venus, oubliés des autres scènes, venus pour la découverte. Si le public était plus que clairsemé au départ, les Floridiens ont réussi à appâter le chaland en transition dans le couloir et à animer les apathiques. Observés du coin de la scène par les excités du majeur de Weedeater, Steeve Brooks et sa bande sont arrivés discrètement, avec l'assurance des faux timides. Et le quatuor de se lancer dans une chevauchée à brides abattues dans les grandes... Lire la suite

Torche : Vidéo

Torche : écoute