Accueil Trisomie 21 en concert
Vendredi 17 août 2018 : 11752 concerts, 25130 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.


Trisomie 21 (T21) est un groupe de rock gothique, électro pop et cold wave venant tout droit des années 80... Trisomie 21 est en concert partout en France en 2017 et 2018.

Site

Trisomie 21 : l'historique des concerts

Sa.

28

Juillet

2018

Festival Les Nuits Secrètes en concert
Festival Les Nuits Secrètes 2018 : Alt-j, Rone, Lomepal, Petit Biscuit, Trisomie 21, Eddy De Pretto, Agar Agar Festival Les Nuits Secrètes | Lomepal | Petit Biscuit | Rone | Eddy de Pretto | Agar Agar | Alt-J | Trisomie 21
Grande Scène Plein Air - Aulnoye Aymeries (59)

Sa.

09

Juin

2018

Gonzai Night : Trisomie 21 + Delacave La Maroquinerie - Paris (75)

Ve.

25

Mai

2018

Ve.

18

Mai

2018

Trisomie 21 + Thamel Atelier Rock - Huy (B)

Sa.

03

Mars

2018

Festival Transfer en concert
Festival Transfer #2 - Jour 2 : Trisomie 21 + Scub A presents SCB LIve + Shifted + Dollkraut Band + Hmltd + Le Villejuif Underground + Terr + Ashinoa Festival Transfer | HMLTD | Shifted | Trisomie 21
Transbordeur - Lyon - Villeurbanne (69)

Ve.

02

Fév.

2018

Trisomie 21 / Dale Cooper Quartet & The Dictaphones Le Manège - Lorient (56)

Sa.

27

Janv.

2018

Festival Bordeaux Rock en concert
Trisomie 21 + Invites Festival Bordeaux Rock | Trisomie 21
I-Boat - Bordeaux (33)

Ve.

26

Janv.

2018

Trisomie 21 : les dernières chroniques concerts 4 avis

Festival Transfer : Trisomie 21 + Le Villejuif Underground + HMLTD + Dollkraut

Critique écrite le 01 avril 2018, par Kx Santos

Transbordeur Club, Lyon 3 Mars 2018

Festival Transfer : Trisomie 21 + Le Villejuif Underground + HMLTD + Dollkraut en concert

En ce deuxième jour du Festival Transfer qui se tenait au Transbordeur, c'est dans l'Espace Club que se tint la scène. Après l'annulation de la Late Night, le public n'est pas aussi nombreux que la veille où tout se jouait dans la Grande Salle. Le Villejuif Underground La soirée démarre avec Le Villejuif Underground dans une atmosphère engageante, sans trop de monde tout de même mais pour les spectateurs qui sont là, c'est parfait. Le projet - signé chez Born Bad Records - est conduit par l'Australien Nathan Roche avec trois compères parisiens. L'indolence renvoyée par les cordes vocales de Mister Roche soulève le coeur de l'auditeur béat, qui se laisse joyeusement embarqué par ces mélodies faussement lymphatiques. En vérité, le rythme déconcerte par sa facilité. Le tempo est ample, la voix suave, ça séduit sur des vapeurs sixties. Et si on se laisse aller dans cette torpeur bien sympathique, les balades continues du chanteur entre la scène, la fosse et le bar nous maintiennent énergiques. Le set proposé par Le Villejuif Underground n'est pas surprenant, dans le sens où l'on est pas étonné par ce qui peut se passer dans la mélodie. Aucune trépidation de ce côté-là, le public est plutôt entraîné par la fluidité de leur cadence. Les 3... Lire la suite

Trisomie 21, Guerre Froide, Dageist, DJ Der Gregolini

Critique écrite le 15 décembre 2017, par Charliii

L'Aéronef, à Lille 24/11/2017

Trisomie 21, Guerre Froide, Dageist, DJ Der Gregolini en concert

24 novembre 2017, Trisomie 21 fête la sortie de son dernier album, Elegance Never Dies, avec une série de dates françaises. Accompagnés de Dageist et Guerre Froide, T21 participe à une soirée spéciale New/Cold Wave à l'Aéronef à Lille. Nous arrivons pour écouter la fin du set de Guerre Froide. Le public adhère, mais nous préférons le set de DJ Gregolini, qui fait monter la pression dans une salle comble. L'occasion est spéciale car, originaire de Denain dans le Nord, Trisomie 21 joue à la maison pour la première fois depuis la fin des années 2000. L'ambiance est particulièrement joyeuse et conviviale. T21 débute son set sans faire attendre le public, tout de noir vêtu dans un mélange gothique, punk et... Lire la suite

Trisomie 21

Critique écrite le 18 novembre 2017, par Vv

la Machine du Moulin Rouge, Paris 17 novembre 2017

Trisomie 21 en concert

À chaque fois, Paris me remet a ma place dans la société : sur le bas coté, insignifiant, indésirable. La vie au pas de course, tête baissée, des autochtones, empêche l'estropié de rejoindre les autres fourmis sur le sentier... Le séjour est moins cauchemardesque que le précédent : à choisir entre souffrance physique ou psychologique, j'ai choisi la première. Bon choix, sur mes béquilles, j'ai des airs de docteur Octopus du pauvre, mais au moins, on me voit un peu plus, comprendre on me bouscule comme une personne valide. Quelle illusion de nous croire plus évolués que les bêtes, notre fonctionnement est exactement pareil, la seule différence, c'est que les animaux ne connaissent pas l'hypocrisie... Ce soir, Trisomie 21 à la Machine du Moulin Rouge. Histoire confidentielle des groupes cultes, ceux dont la mèche n'a pas eu le temps d'atteindre le bâton de dynamite, malgré toutes leurs flagrantes qualités artistiques. Le critique gland (pléonasme) les mettra dans la catégorie new wave, voire post-rock, pour les plus snobs d'entre eux. Pénétration dans l'ex-salle à cancan. À l'intérieur, on y voit ces fameux imperméables verts, contenants des tourmentés hululants, ces engins tristounets qui enrageaient... Lire la suite

Trisomie 21, Jessica93, Alt-J (Les Nuits Secrètes 2018)

Critique écrite le 31 juillet 2018, par Charliii

Aulnoye-Aymeries 28 juillet 2018

Trisomie 21, Jessica93, Alt-J (Les Nuits Secrètes 2018) en concert

C'est avec une excitation à peine cachée que nous parcourons les petites routes du Nord en direction d'Aulnoye-Aymeries pour assister au festival des Nuits Secrètes qui accueille cette année Trisomie 21, entre autres. Le groupe, venu en voisin - les frères Lomprez ayant grandi à Denain à quelques dizaines de kilomètres de là - vient défendre son dernier album sorti à l'automne, "Elegance Never Dies". Trisomie 21 Le festival a lieu en plein centre-ville. Nous découvrons la scène de l'Eden installée sous d'anciennes halles monumentales typiques de la région et remises au goût du jour sous un toit rouge rutilant. Le décor indus' est planté et l'ambiance est au rendez-vous. La prestation de T21 commence par "Where Men Sit", comme à Lille en novembre, et la setlist s'avèrera très proche de ce concert à l'Aéronef. La rythmique imparable de "The Camp" arrive bientôt, mais l'on réalise vite que malgré les tentatives des frère Lomprez pour l'améliorer, la balance est loin d'être optimale, ce qui ne rend pas justice aux tubes sombres et dansants du groupe. "Glistering like... Lire la suite

Trisomie 21 : Vidéo

Trisomie 21 : écoute