Accueil Ulan Bator en concert
Lundi 24 septembre 2018 : 14287 concerts, 25155 chroniques de concert, 5223 critiques d'album.


Post-rock noise français aux sonorités particulièrement bruitistes et expérimentales.

Ulan Bator se présente :ULAN BATOR a débuté en 1993 sous la forme d'un duo composé de Amaury Cambuzat (voix, guitares, tapes) et Olivier Manchion (bass, tapes). Les premières répétitions ont lieu dans les profondeurs d'une carrière de craie désaffectée. Ce lieu étrange sera peu à peu aménagé en un véritable studio 8 pistes. Début 1995, le duo est rejoint par Franck Lantignac (drums, percussions) qui devient le troisième membre permanent du groupe. Le premier album du groupe sort en mars 1995. Il a été enregistré dans le studio du groupe et mixé à Nancy. Mais c'est avec "2 degrés", son deuxième disque, que le groupe recueille les critiques les plus enthousiastes, en France comme à l'étranger. Depuis, le groupe a fait plusieurs tournées en France et en Italie (où il rencontre un très gros succès et où tous les disques sont parus), joué en Allemagne, Suisse, Danemark...

Le groupe a également donné une série de concerts inoubliables avec Faust en 1997. L'album "Ego echo", produit par Michael Gira (Swans, Angels of Lights) marque un tournant important dans la carrière du groupe: Franck Lantignac a été remplacé par Matteo Dainese et les paroles sont dorénavant toutes chantées en français. Ulan Bator vit désormais en Italie... Le groupe se sépare après "Ego:echo". Amaury Cambuzat continue Ulan Bator, tandis que Olivier Manchion forme Permanent Fatal Error (un album paru sur Wallace Records en Italie, Ruminance en France). En 2003 sort "Nouvel Air".

De la formation originale ne reste plus que Amaury Cambuzat. Si les titres conservent la complexité habituelle des compositions de Ulan Bator, ceux-ci sont ici rendus plus accessibles grâce au mixage effectué par Robin Guthrie (Cocteau Twins, Violet Indiana) et l'apport de nouveaux instruments. "Nouvel Air" est l'album de la maturité, avec des arrangements plus complexes (violons, cuivres, chœurs) qui fait de Ulan Bator, encore une fois, un groupe à part dans la scène rock française. En octobre 2005, Amaury Cambuzat et Olivier Manchion font partie intégrante de la nouvelle formation de FAUST, avec Jean-Hervé Peron et Zappi W. Diermaier.

Le groupe tournera en Angleterre, Pays de Galles, Ecosse et Irlande. [2006] ULAN BATOR se reforme dans sa version originale: Amaury Cambuzat, Olivier Manchion et Frank Lantignac. Le groupe va tourner en Janvier et fevrier avec un répertoire comprenant des titres de tous ses albums + titres nouveaux. A suivre...

Ulan Bator : vos chroniques d'albums
Site

Ulan Bator en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Ulan Bator : l'historique des concerts

Sa.

07

Déc.

2013

Ulan Bator + We Insist! les Abattoirs - Bourgoin Jallieu (38)

Di.

22

Sept.

2013

Rock In Opposition en concert
Panzerpappa + Senogul + Ulan Bator + Nullstellensatz + Guapo + Present Rock In Opposition | Ulan Bator
Maison de la Musique - Le Garric (81)

Ma.

17

Sept.

2013

Festival de l'Etrange Musique en concert
Ulan Bator, The Somnambulist, Besoin Dead Festival de l'Etrange Musique | Ulan Bator
Le Klub - Paris (75)

Sa.

17

Nov.

2012

moTTo en concert
Ulan Bator + Motto + Os Drongos Ulan Bator | moTTo
La Soute - Chambéry (73)

Ve.

16

Nov.

2012

Acid Mothers Temple en concert
Acid Mothers Temple + Ulan Bator + Saturn Dogs Ulan Bator | Acid Mothers Temple | Saturn Dogs
Embobineuse - Marseille (13)

Me.

14

Nov.

2012

Double Nelson en concert
Ulan Bator + Heliogabale + Double Nelson Double Nelson | Ulan Bator | Heliogabale
Glaz'art - Paris (75)

Sa.

08

Oct.

2011

Ulan Bator + Heliogabale Ulan Bator | Heliogabale
La Terrasse de Petit Bain - Paris 13eme (75)

Ma.

29

Mai

2007

Ulan Bator : les dernières chroniques concerts 3 avis

Acid Mother Temple + Ulan Bator

Critique écrite le 20 novembre 2012, par Mystic Punk Pinguin

L'Embobineuse - Marseille 16 Novembre 2012

Acid Mother Temple + Ulan Bator en concert

Après l'extraordinaire concert de The Ex de la semaine passée, me voici de retour à l'Embobineuse pour un concert de vétérans, à savoir les japonais d'Acid Mother Temple et les français d'Ulan Bator. Saturn Dogs Je manque le premier groupe de la soirée, Saturn Dogs, et voit le fils caché d'Obi Wan Kenobi et Gandalf monter sur scène. Une seconde après, je serais scotché contre le mur par deux déflagrations de grattes soudaines et très violente. Pris au dépourvu, je cherche mes bouchons d'oreilles quand je m'aperçois que la suite est constituée de légère touche de gratte, très calme et floydienne. Peut-être était-ce pour eux la manière de frapper les trois coups. N'empêche que je passerais le début du set éloigné, de peur de m'en reprendre plein les esgourdes. Au final, mes conduits à miel ont dégusté, mais que du 5 étoiles. Après le premier morceau lent et apaisant, les chevelus nippons (mix improbable entre Slash de Guns'n'Roses et David Caradine de Kung Fu ...) nous ont servi un concert psyché qui nous a renvoyé dans le meilleur des 60's/70's (King Crimson & Black Sabbath entre autres influences majeures). Même si on trouve quelques sonorités orientales dans leur musique, ils puisent essentiellement leur... Lire la suite

Lydia Lunch + Ulan Bator

Critique écrite le 02 décembre 1998, par Hum !

MJC Mirabeau 29 nov 98

Lydia Lunch + Ulan Bator en concert

Pour que les choses soient claires, il faut que je vous dise que j'étais clairement venu pour Ulan Bator (depuis leur prestation avec Sloy au Farhenheit - il y a un h de trop - je n'attendais que de les revoir) ... par contre seul le nom de Lydia Lunch me disait quelquechose.1 ère partie : Ulan BatorPremière partie qui ne ressemblait pas vraiment à une première partie puisqu'ils ont joué plus d'une heure ... Parait il fatigués (par un trajet en voiture de plus de 1000 bornes dans la nuit) les trois musiciens d'Ulan Bator ont une fois de plus déployé une énergie incroyable sur scène. Le son était cependant trop fort ! Toujours très instrumentale, leur musique s'est enrichie avec la voix du guitariste (comme sur le dernier album : Végétale) ... ce qui n'a pas été l'avis d'une certaine partie du public d'après ce que j'ai entendu... Toujours est il que leur concert était très... Lire la suite

L'Enfance Rouge + Ulan Bator

Critique écrite le 29 octobre 2003, par Pierre Andrieu

Les Abattoirs, Riom (63) 25 octobre 2003

Le concert de L'Enfance Rouge et d'Ulan Bator, deux formations de rock expérimental et bruitiste, était organisé dans le cadre glaçant (mais chauffé) des anciens abattoirs de Riom. Au milieu du béton, des grillages et des tuyaux hors service trône une scène tout à fait normale... C'est plutôt rassurant mais les images de carcasses sanguinolentes découpées pour alimenter les étals viennent parfois à l'esprit. Un concert aux Abattoirs, ça donne envie d'être végétarien. Le concert débute avec la prestation du groupe Ulan Bator... Vétéran du circuit underground, le groupe se lance dans un premier morceau malheureusement gâché par un son boueux ne permettant pas de distinguer chaque instrument. On hésite à partir en courant puis on se ravise... Miraculeusement, le son s'améliore et permet de partir dans les trips sonores d'Ulan Bator : parties de guitares atmosphérico bruitistes, batterie hallucinante, basse monstrueuse, violon surfant sur... Lire la suite

Ulan Bator : les chroniques d'albums

Ulan Bator : Ulaanbaatar

Chronique écrite le 11/01/2008, par Pirlouiiiit

Ulan Bator : Ulaanbaatar

Il y a finalement maintenant très longtemps, je découvrais un groupe époustouflant en première partie de Sloy (au Fahrenheit il y a plus de 10 ans) pratiquant un rock essentiellement instrumental incroyablement prenant (c'était peu de temps avant que j'entende parler pour la première fois de "post rock") ... Ils furent tellement impressionnant que j'avais même craint que le set de Sloy n'en souffre (il n'en fut rien). Cet ovni du nom Ulan Bator devint aussitôt un de mes préférés. Trio composé de Amaury Cambuzat (guitare), Olivier Manchion (basse) et Franck Lantignac (batterie), Ulan Bator a cependant souffert de n'être que français (et donc moins exotique que les écossais Mogwai par... Lire la suite

Ulan Bator : Nouvel Air

Chronique écrite le 06/12/2005, par jouge

Ulan Bator : Nouvel Air

Pour cet album nous assistons à un changement de cap, Ulan Bator retourne sa veste: son clair pour les guitares. Ben voyons ! Et cette voix ! Le chanteur Amaury Cambuzat nous déçoit gravement, il s'attaque à un registre où il est loin d'être à la hauteur, où du fait de l'utilisation de sons moins saturés la voix est davantage mise en avant que par le passé. Or de la voix, force est de constater qu'il n'en a pas ! En tout cas il est loin d'en avoir assez ! Cela sonne comme de la mauvaise chanson-pop. Tant et si bien qu'on se demanderait presque si c'est bien la même personne qui chante que sur les albums précédents. La voix est fade, plate (en particulier... Lire la suite

Ulan Bator : NOUVEL AIR

Chronique écrite le 29/02/2004, par Pirlouiiiit

Ulan Bator : NOUVEL AIR

Au fur et a mesure des albums (déjà la 5eme en France) Ulan Bator semble s'éloigner une peu plus du post rock qui a fait sa notoriété en 1995 pour se rapprocher de la chanson ... Ulan Bator poursuit en effet le virage entamé depuis Végétale avec le chant de Amaury Cambuzat. Depuis le départ de Olivier Manchion bassiste et co-fondateur du groupe, Amaury Cambuzat se retrouve seul a la tête d'un navire qui semble avoir trouver son chemin entre les eaux troubles d'un post rock audacieux et les rives d'une chanson française plus classique. Depuis son... Lire la suite