Accueil Vampire Weekend en concert
Jeudi 21 mars 2019 : 11115 concerts, 25409 chroniques de concert, 5245 critiques d'album.


Aussi branché que méchamment doué, Vampire Weekend déboule avec un album frais et excitant rempli à ras bord de bombinettes pop world. Les New Yorkais de Vampire Weekend ont le grand mérite de réconcilier en deux temps trois mouvements la pop, le reggae, le punk et la world music dans leurs compositions débridées, gaies et souvent renversantes... Nouvel album de Vampire Weekend, Modern Vampires of the City, le 7 Mai mai 2013 chez XL Recordings et concerts ensuite. De retour en 2019 avec un concert au Zénith de Paris le 16 novembre 2019 pour présenter l'album "Father Of The Bride" (disponible le 3 mai 2019) !

Vampire Weekend : vos chroniques d'albums
Site

Dernière news

Vampire Weekend en concert au Zénith de Paris en novembre 2019 [Le 16/03/2019] Vampire Weekend, le fameux groupe new-yorkais d'indie pop world emmené par le chanteur Ezra Koenig, est enfin de retour avec un nouvel album (nommé "Father of the Bride", sortie prévue le 3 mai 2019 !) et un concert au Zénith de Paris - La Villette le 16... La suite

Vampire Weekend : tous les concerts

Vampire Weekend : l'historique des concerts

Je.

21

Nov.

2013

Di.

14

Juillet

2013

Musilac en concert
Beth Hart + Olivia Ruiz + Jamiroquai + The Hives + Vampire Weekend + Poni Hoax + Bow Low + Jamie Cullum + Juveniles + Agoria + Musilac | Agoria | Jamiroquai | Olivia Ruiz | The Hives | Jamie Cullum | Poni Hoax | Les Espoirs de Coronthie | Vampire Weekend | Beth Hart
Esplanade du Lac - Aix les Bains (73)

Me.

10

Juillet

2013

Ma.

09

Juillet

2013

Festival de Poupet en concert
Festival de Poupet 2013 : Vampire Weekend Festival de Poupet | Vampire Weekend
Théâtre de Verdure - St Malo du Bois (85)

Ve.

28

Juin

2013

Glastonbury Festival en concert
Glastonbury 2013 : Arctic Monkeys, The Rolling Stones, Mumford And Sons, Nick Cave, Bastille, Dizee Rascal, Vampire Weekend, Portishead, Vaccines, Foals, Smashing Pumpkins, Cat Power, The Xx, The Hives... Glastonbury Festival | The Rolling Stones | The Smashing Pumpkins | Nick Cave & The Bad Seeds | Sinead O'Connor | Bastille | The Hives | Dizzee Rascal | Arctic Monkeys | Laura Mvula | Vampire Weekend | The XX | Mumford And Sons | Tame Impala | Miles Kane | Alabama Shakes | Half Moon Run | Azealia Banks
Site du Festival - Glastonbury

Me.

29

Mai

2013

Me.

17

Nov.

2010

Vampire Weekend Zenith de Paris (75)

Ve.

16

Juillet

2010

Benicassim en concert
Benicassim 2010 : Gorillaz, The Prodigy, Dizzee Rascal, Ian Brown, Kasabian, The Specials, PiL ... Benicassim | Ian Brown | The Prodigy | Dizzee Rascal | Kasabian | Klaxons | The Specials | Vampire Weekend | PIL Public Image Limited
Playa Costa Azahar - Benicassim (Sp)

Vampire Weekend : les dernières chroniques concerts 7 avis

Vampire Weekend + Sizaar

Critique écrite le 28 novembre 2013, par Stéphane Pinguet

Zénith de Paris 21 novembre 2013

Vampire Weekend + Sizaar en concert

Une bien belle semaine de concert pour le Zénith de Paris qui accueille - quelques jours à peine après les poids lourds Nick Cave & The Bad Seeds et The National - Vampire Weekend, quatuor afro-pop new yorkais décidément au top de sa forme (et de sa carrière). Sizzar Comme souvent lors des concerts parisiens, la première partie débute pile dans les temps. C'est Sizzar, trio indie rock/cold wave allemand qui se charge de la tache. Musicalement plutôt convaincant, la prestation du groupe est malheureusement complètement foirée lorsque le chanteur se met à chanter et danser ; on a presque l'impression de voir un membre de Boys Band en plein show ! Une petite danse particulièrement affligeante qui éveillera la curiosité de ma voisine de droite avec un commentaire fort pertinent "MAIS... IL DANSE COMME UNE MEUF !!!" . Le public ne semble également qu'à moitié séduit et ne fait que peu de bruit lors du départ du groupe... Vampire Weekend 21h20 et voilà qu'Ezra et les siens déboulent sur scène dans un véritable triomphe. Premier constat : le premier rang est particulièrement jeune et... en grande partie composé de jeunes adolescentes ! Ça crie, ça pleure, et ça laisse entrevoir de sourires masqués par de somptueux... Lire la suite

Vampire Weekend

Critique écrite le 23 novembre 2010, par FL

Zénith, Paris 17 Novembre 2010

Vampire Weekend en concert

Quelle idée ?!? Quelle idée en effet d'aller voir Vampire Weekend au Zénith alors qu'ils sont passés dans la prestigieuse salle de l'Olympia quelques temps auparavant ? Et bien, tout simplement parce que nous n'avions pas de places... En effet, si nous en avions eu, nous y serions allés volontiers, à l'Olympia, tellement on les aime les newyorkais de Vampire Weekend. Pour autant, ils méritent amplement notre amour après nous avoir servi un premier album magistral et un second, bien que nettement moins surprenant, de très bonne qualité. Mais voilà, c'était quand même risqué d'aller voir un groupe de rock indé dans une grande salle comme le Zénith. D'abord parce qu'on a peur qu'ils ne la remplissent pas la salle, puis parce qu'on flippe qu'ils n'arrivent pas à mettre l'ambiance avec un public parisien d'habitude plutôt moribond... Et bien nos peurs n'étaient pas fondées. Soit dit en passant, j'avais ouïe dire par un type certainement un peu exigeant mais amateur de bonne musique que leur prestation au Solidays en 2008 était un peu confuse, réglages son et voix mal faits, manque de présence sur scène... Eh bien, Ezra Koenig (chant, guitare), Rostam Batmanglij (clavier, guitare, chant), Chris Tomson (batterie) et Chris Baio (basse) ont... Lire la suite

Festival de Nimes : Editors + Gossip + Vampire Weekend + Yuksek

Critique écrite le 25 août 2010, par decapsuleur

Arènes - Nîmes 15 Juillet 2010

Festival de Nimes : Editors + Gossip + Vampire Weekend + Yuksek en concert

Cette soirée attaque dès 19h30 dans des arènes ensoleillées avec les anglais d'Editors, sympathiques revivalistes coldwave, lorgnant volontiers de manière décomplexée du côté de Joy Division et autres mythes mancuniens. L'entrée en matière est puissante, leurs riffs tendus mettent rapidement tout le monde d'accord, tandis que le son agressif et froid de la batterie imprime de belle manière la cadence : les festivités ont bel et bien débuté. S'en suivent quelques plages d'avantage électroniques en arrière plan, ce qui flirtait précédemment avec le post-punk destiné aux caves sombres de Birmingham se transforme en une synthpop efficace qui avec des vocaux à la Paul Banks est désormais capable de faire se mouvoir des foules entières. Même si le chanteur pousse parfois un peu trop loin son jeu de scène, le spectacle est au rendez-vous, les tubes comme Munich ou All Sparks achevant de convaincre les sceptiques. Certes, ces gens-là n'amènent rien de nouveau, ils ne font que tripatouiller un passé dont chacun est bien sûr nostalgique, mais ils le font de belle manière, sans jamais saccager leurs classiques, leur répertoire demeure tout de même imposant et diablement efficace, la faute à de très bonnes influences sans doute.... Lire la suite

Yeah Yeah Yeahs + Vampire Weekend + Passion Pit + Gush + The Tatianas + Keane + Asher Roth (Rock en Seine 2009)

Critique écrite le 29 août 2009, par Pierre Andrieu

Domaine National De Saint-Cloud, Paris 28 août 2009

Yeah Yeah Yeahs + Vampire Weekend + Passion Pit + Gush + The Tatianas + Keane + Asher Roth (Rock en Seine 2009) en concert

La première journée du festival Rock en Seine 2009 a été décapitée à la dernière minute par l'annulation d'Oasis à cause d'une énième altercation entre les incorrigibles frères ennemis Gallagher... Noel a déclaré qu'il quittait le groupe (remplacé sur la grande scène par un deuxième concert de Madness) et les organisateurs du festival se retrouvent encore avec un problème de remboursement des places à gérer... Triste fin pour une journée qui avait pourtant eu son lot de moment réussis. Compte rendu du 28 août 2009 : The Tatianas L'après-midi de concerts au Domaine Natonal de Saint-Cloud commence pour nous avec le traditionnel groupe parisien sans doute défendu par les séniles sourdingues de Rock n Folk et leur très médiocre chroniqueuse people Busty. Ce power trio punk n roll sait jouer, il écrit des morceaux qui autorisent le chanteur à faire preuve d'arrogance mais il faudrait dire au poseur combo que singer aussi éhontément Peter Doherty en train d'imiter les Clash, c'est complètement inintéressant... et très très chiant. Keane Autre incontournable de Rock en Seine (avec les excellentes têtes d'affiche), les groupes de variétés pop affligeants. Cette fois-ci, pauvres de nous, on a droit aux... Lire la suite

Vampire Weekend : les chroniques d'albums

Vampire Weekend : Contra

Chronique écrite le 17/01/2010, par Pierre Andrieu

Vampire Weekend : Contra

Les New Yorkais de Vampire Weekend enfoncent le clou avec leur deuxième album, le chaloupé, frais et remuant Contra, la suite plus que logique de leur réjouissant effort inaugural... Toujours affublés de looks proprets de jeunes militants UMP organisant un Lip Dub - Tous ceux qui veulent changer le monde avec Sarkozy, Besson et Hortefeux... quelle lumineuse perspective ! - ou de risibles jeunes socialistes adeptes de la gauche caviar - ce sont quasiment les mêmes que les précédents -, les quatre beaux gosses aux idées pop 100% fraîches et à l'esprit ouvert vers les rythmes venus de l'Afrique ou de l'Amérique du Sud (afro beat, ska, world, blues du désert, funk brésilien... ) ont un talent inné pour enregistrer de courtes pop world songs immédiatement familières et très addictives. Il suffit de plonger dans cet océan de voix suaves, de rythmiques aussi enlevées qu'accrocheuses et d'arrangements colorés - un arc en ciel d'influences allant de la New Wave new yorkaise... Lire la suite

Vampire Weekend : S/t

Chronique écrite le 27/02/2008, par Pierre Andrieu

Vampire Weekend : S/t

Aussi branché que méchamment doué, Vampire Weekend déboule avec un album frais et excitant rempli à ras bord de bombinettes pop world. Comme quoi la hype engendrée par les soi-disant amoureux de musique (mais surtout in love avec eux mêmes, il n' y a qu'à consulter - rapidement - leurs blogs et leurs pages myspace/facebook à leurs propres gloires) peut parfois permettre de découvrir un bon groupe, il faut bien un début à tout... Les New Yorkais de Vampire Weekend ont le grand mérite de réconcilier en deux temps trois mouvements la pop, le reggae, le punk et la world music dans leurs compositions débridées, gaies et souvent renversantes... Le début de leur... Lire la suite

Vampire Weekend : Vidéo