Accueil Voodoo Glow Skulls en concert
Vendredi 17 août 2018 : 11752 concerts, 25130 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.


Voodoo Glow Skulls s'est formé en 1988 à Riverside, Californie. Le groupe devient rapidement très populaire et s'affiche comme un des leaders de la scène indépendante et joue notamment avec Offspring, No Doubt ou 311.

Site

Voodoo Glow Skulls en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Voodoo Glow Skulls : l'historique des concerts

Je.

16

Août

2018

Je.

02

Août

2018

Terror en concert
Paris Punk Rock Summer 3 : Terror - Voodoo glow skulls - Broken teeth - Adrenalized Terror | Broken teeth | Voodoo Glow Skulls
Petit Bain - Paris (75)

Me.

01

Août

2018

Sa.

06

Fév.

2016

65 mines street en concert
The Voodoo Glow Skulls (us) + 65 Mines Street (fr) + The Dancing Morons Voodoo Glow Skulls | 65 mines street
Magasin 4 - Bruxelles (B)

Je.

04

Fév.

2016

Ma.

02

Fév.

2016

Ma.

03

Déc.

2013

Lazybones en concert
Voodoo Glow Skulls + Lazybones + Kortex Voodoo Glow Skulls | Kortex | Lazybones
Secret Place - Saint-Jean de Vedas (34)

Ma.

31

Juillet

2012

Voodoo Glow Skulls Le Ferrailleur - Nantes (44)

Voodoo Glow Skulls : les dernières chroniques concerts 1 avis

Menpenti + The Sobers + Voodoo Glow Skulls

Critique écrite le 26 novembre 2008, par Vand

Café Julien, Marseille Mardi 25 novembre 20

Menpenti + The Sobers + Voodoo Glow Skulls en concert

La déferlante Chavana (pléonasme ?) se poursuit ce soir avec la venue des californiens Voodoo Glow Skulls dans la très conviviale salle du Café Julien. Bon, l'adjectif "convivial" concerne essentiellement le lieu, pour ce qui est du comptoir et de la sécu, on a déjà connu plus aimable... Bref. les V.G.S. font partie de ces groupes que je connaissais largement de réputation, mais sur lesquels je n'avais jamais eu l'occasion de poser une oreille (on a chacun plusieurs expériences dans le genre). Et Odelizz' m'a un peu foutu la pression en m'racontant qu'la dernière fois, elle avait trouvé ça en carton-pâte. Trêve de blabla, venons-en aux hostilités : nous arrivons -le greffé du bob, Momo' et moi- durant le set des Menpenti, dans une salle correctement remplie pour un mardi soir. Beaucoup de gens au look "punk-rock", que je ne vois jamais dans les autres concerts, avec des noms moins glorieux que ceux sortis de chez Epitath Records... Je vais pas gueuler trop fort, c'est un coup à ne plus les faire revenir, vu à quel point leurs convictions semblent fragiles (ah ben zut, le coup est parti)... Menpenti donc que je vois pour la première fois avec le nouveau batteur, qui assure plus que bien, je reprendrai Odelizz pour définir la... Lire la suite