Accueil Wake the dead en concert
Samedi 24 août 2019 : 11646 concerts, 25625 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.


Punk hardcore, influencé par des groupes tels que Comeback Kid, Strike anywhere, Have Heart...

Site

Wake the dead en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Wake the dead : l'historique des concerts

Sa.

08

Déc.

2018

Wake The Dead, Rats Don't Sink, Cheat Death, Walk Away + DJ Merguez ! Le Molotov - Marseille (13)

Ma.

18

Oct.

2016

Canvas, In Archives, Wake The Dead Canvas | Wake the dead
le molotov - Marseille (13)

Di.

29

Mai

2016

Wake The Dead + Downhill + 21 Again Le Molotov - Marseille (13)

Sa.

19

Sept.

2015

Phocéa Rocks en concert
Rue du Rock : RIT+Reliques+Fillette+Frozen Yellow Spot+Arthrosis+Mr Vertigo+Mutacion Nacion+Street Wanderer+GrustError+Maycad+Sam Karpienia+Fuzz & Drum+Moon Ra+Garces Kelly+Catalogue+El Kabaret+Curwen Old Legacy+Wake the Dead+Cie Kta Phocéa Rocks | Rit | Mutacion Nacion | The Fuzz and Drums | Sam Karpienia | Reliques | Frozen Yellow Spot | Monsieur Vertigo | Garces Kelly | Maycad | Wake the dead | Fillette | Catalogue | El Kabaret | Street Wanderer | Cie KTA | rue du rock | Moon Râ (Moon Ra)
Rue Consolat - Marseille (13)

Sa.

09

Mai

2015

Sentence + Odyssey + Wake The Dead Sentence | Wake the dead | Odyssey
Le Molotov - Marseille (13)

Lu.

07

Avril

2014

More than life + Wake the Dead + Coldsight Wake the dead | Coldsight | More than life
Le Molotov - Marseille (13)

Sa.

07

Déc.

2013

No Omega + Wake the Dead Wake the dead | No Omega
Deep Inside - Dijon (21)

Ve.

06

Déc.

2013

No Omega + Wake the Dead Wake the dead | No Omega
Road Caffe - Gières (38)

Wake the dead : les dernières chroniques concerts 6 avis

Walk Away + Rats Don't Sink + Cheat Death + Wake The Dead (Massilia Punk Hardcore Show)

Critique écrite le 11 décembre 2018, par Philippe

Le Molotov, Marseille 8 décembre 2018

Walk Away + Rats Don't Sink + Cheat Death + Wake The Dead (Massilia Punk Hardcore Show) en concert

Voilà ce qui arrive quand on suit, sans réfléchir, de beaux yeux qui vous entraînent dans une nuit pleine de promesses... On croyait se rendre à une fiesta punk, et on a en fait raté le mot, ô combien crucial en l'espèce, de "harcore"... Pourtant, il figurait bien en toutes lettres à 5 reprises (pour chaque groupe comme pour le titre de la soirée, Massilia Punk Hardcore Show !) sur l'affiche, il suffisait de regarder ! Bref, on allait donc se faire ramoner les cage à miel un peu plus brutalement que prévu. Et avec des nuances pas forcément faciles à évaluer entre "modern hardcore", "punk hardcore" et "tout-court-hardcore". On nous pardonnera donc en cas d'imprécision flagrante, sur ces subtiles nuances... pour ces groupes conviés par le dernier, Wake the Dead, à une grande fête païenne à la gloire du Dieu Acouphène. Les fanatiques, surtout masculins, étaient donc déjà là, heureux sans nuance d'avoir 4 groupes de musique brutale à disposition... Premiers à dégainer, les Walk Away, sans guitare, développent un son grave, à basse de riffs de basse et de hurlements bien dosés. Ca sonne bien quoiqu'un petit peu fort (au niveau du, ha ha, réglage à la console) - on se dit pendant quelques instants que la soirée va être longue, avant de... Lire la suite

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks)

Critique écrite le 10 octobre 2015, par Pirlouiiiit

rue Consolat, Marseille 19 septembre 2015

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) en concert

Bon celle là elle sera forcement un peu compliquée à écrire, pour (comme les années précédentes) plusieurs raisons mais notamment parce que je fais partie de l'équipe organisatrice de l'évènement (mais ça à la limite ça n'empêche pas de s'exprimer du moment qu'on n'en fait pas de caisses sur le fait que c'est le seul concert gratuit en plein air rock de cette dimension dans la région) et parce que j'ai vu 20 groupes en un peu plus de 5 heures, soit en moyenne (lorsqu'on enlève le temps de déplacement) une dizaine de minutes par groupe pour les plus chanceux. Du coup je vais choisir la faciliter et grandement me reposer sur la chronique de Joshua que vous trouverez ici et vers laquelle je renverrai pour les groupes qu'il a vu. Avant de commencer à égrainer chaque live, rappelons rapidement le contexte. Ce projet un peu fou est né dans la tête de Vince batteur de nombreux groupes mais avant tout des Nitwits désireux d'organiser un truc pour célébrer le rock à l'occasion de Marseille 2013 fête ultra-subventionnée qui avait globalement fait l'impasse sur la musique mais encore plus sur le rock. L'idée était simple, même si un peu compliquée à mettre en pratique : des groupes locaux qui jouent dans des garages et le public qui les écoute... Lire la suite

Burning Heads + Rebel Assholes + I.M.O.D.I.U.M + Wake The Dead

Critique écrite le 15 avril 2012, par vand

Café Julien - Marseille 08 avril 2012

Burning Heads + Rebel Assholes + I.M.O.D.I.U.M + Wake The Dead en concert

Je le dis de temps à autre, les absents ont souvent tort. Hier soir, cette remarque était à multiplier par dix. Pourtant moi-même, flingué par cette journée avec un vent de dingue, à faire des trucs hyper-chiants dans mon appart', j'avoue avoir hésité à me pointer au Café Ju. Retransmission du Moto Gp à Mad Motors, OM-PSG, les prétextes se trouvaient assez facilement... Mais allez, c'est Chavana qui régale, et depuis le temps que les shows de cette asso égayent mes soirées, j'allais pas faire mon branleur. Une centaine d'entrées, composées d'un public qui au 9/10° ne vient pas aux petits concerts, jamais croisés à la Machine à Coudre, au Bundies, à l'Enthropy... Bah alors ? Remarque à croiser avec le public des trois salles précitées : absolument personne des habitués, désertion totale... Je sais qu'on forcera pas les gens à aller voir un truc dont ils se cognent, mais en bon idéaliste, j'en attendais plus de la cinquantaine de gonzes piliers des concerts dans les lieux traditionnels... Ah si, y'avait Gaby, le nouveau messie de la bande FM, voilà. Je suis arrivé un poil trop tard pour voir Effy, qui sont très bons dans ce qu'ils font, cf. les anciens Reports à leur sujet (Et allez voir Rodrigo y Rodrigo, projet farfelu et... Lire la suite

Wake The Dead + Dirty Wheels + Uncommonmenfrommars

Critique écrite le 21 mars 2010, par zhou

La Machine à Coudre - Marseille 18 Mars 2010

Wake The Dead + Dirty Wheels + Uncommonmenfrommars en concert

En ce moment notre petit Gas il est chaud bouillant pour aller guincher sur le dancefloor. Après une tentative ratée mardi pour Strung Out il réussit à m'embarquer direction la Machine à Coudre pour un petit shot de Punk Rock printanier. Les purges de dernières minutes ça a au moins un mérite : celui de nous permettre d'être dans les temps, voir même suffisamment en avance pour planifier des fantasmes dans la garrigue et lever le coude follement. Aussi quand Wake The Dead foule la scène on peine un peu à s'arracher du confortable bar de notre si bienveillante Machine à Coudre. Là je vous vois chers lecteurs, devant votre écran d'ordinateur en train de pensez bien fort : "Ouais l'autre tache il va encore dire qu'il a rien vu". Et bien non ! Ravalez vos accusations fallacieuses ! J'ai (presque) tout vu de WTD ! Ca t'en bouche un coin hein cher lecteur ! Au début je me suis dis que j'allais faire plaisir à Jeff (le chanteur) en offrant au groupe sa première mauvaise critique. C'était son anniversaire donc je me sens le cœur chaleureux et j'allais vous dégainer quelques : Wake The Dead c'est un groupe de barbud et de roux, ils ne reprennent même pas Comeback Kid, le chanteur il fait que crier, tout ça quoi. Mais en fait j'aime... Lire la suite