Accueil Wand en concert
Mercredi 13 décembre 2017 : 10935 concerts, 24772 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.


Wand est un groupe américain de rock psyché... Le furieux combo est emmené par le chanteur et guitariste Cory Hanson, qui est accompagné par Lee Landey (basse) et Evan Burrows (batterie). Cory Hanson et Evan Burrows ont fait partie du groupe de Ty Segall, The Muggers, en 2016. Sortie le 22 Septembre 2017 de l'album Plum chez Drag City Records / Modulor. Plum est le quatrième album du groupe de Los Angeles désormais composé de Cory Hanson (guitare, voix), Lee Landey (basse), Evan Burrows (batterie), Robbie Cody (guitare) et Sofia Arreguin (claviers, voix).

Wand : vos chroniques d'albums
Site

Wand : les dernières chroniques concerts 3 avis

Ty Segall And The Muggers (This Is Not A Love Song Festival 2016)

Critique écrite le 16 juillet 2016, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 3 juin 2016

Ty Segall And The Muggers (This Is Not A Love Song Festival 2016) en concert

De retour au This Is Not A Love Song Festival le 3 juin après sa mémorable prestation ici même, à Nîmes, en 2014, Ty Segall a une fois de plus ratatiné tout le monde avec un show titanesque, cette fois en compagnie de son super groupe, les Muggers (les dangereux malades qui l'accompagnent sur le très bon disque Emotional Mugger) ... Le toujours poupon, énervé et facétieux leader, habillé en combinaison bleue aujourd'hui, se pointe en effet sur la grande scène extérieure avec un gang de haut niveau : le très orange King Tuff à la guitare lead expansive, Emmett Kelly à la gratte musclée, Cory Hanson, leader de l'excellent groupe Wand, aux claviers, aux choeurs, à la guitare et au chant féminin/glam lors d'un intermède où il est présenté comme le thérapeute perso de Ty, Mikal Cronin, toujours impeccable à la basse et au saxophone et, enfin, Evan Burrows, à la batterie sauvageonne... Ce combo composé de potes est bien évidemment ravi de jouer ensemble en live, et se met totalement au service de Ty Segall, qui ne joue pas de guitare, mais fait le con (jolie séquence bien débile avec le masque de bébé effrayant !), se jette partout et bidouille sur des synthés bizarres... Ah oui, on allait oublier, il chante les... Lire la suite

Tess Parks & Anton Newcombe, Melvins, Wand, Destruction Unit, The Dead Mantra, K-X-P, Indian Jewelry, The Octopus Project, Lumerians, Death And Vanilla, Solids, King Khan & BBQ Show, Noveller, The Blind Suns (Festival Levitation France 2015)

Critique écrite le 29 décembre 2015, par Pierre Andrieu

Le Chabada, Angers 18&19 septembre 2015

Tess Parks & Anton Newcombe, Melvins, Wand, Destruction Unit, The Dead Mantra, K-X-P, Indian Jewelry, The Octopus Project, Lumerians, Death And Vanilla, Solids, King Khan & BBQ Show, Noveller, The Blind Suns (Festival Levitation France 2015) en concert

Troisième édition pour Levitation France, les 18 et 19 septembre à Angers, au Chabada, avec cette année encore une prog de tous les diables, à la fois hyper indé, psyché à souhait, ouverte sur d'autres territoires sonores et surtout méchamment stimulante... The Blind Suns C'est The Blind Suns qui lance le festival, avec un set rock shoegaze carré et classe, strié de fortes et belles réminiscences des œuvres de Jesus And Mary Chain, plus un petit côté Raveonettes (grâce au suave chant féminin). Noveller S'ensuit une très atmosphérique prestation de Noveller, qui démontre une aptitude remarquable à faire tripper avec une guitare, des effets et des projections. Cette noise psyché cosmique fait indéniablement marcher la machine à fantasmes... Solids Dans un style radicalement différent, le duo canadien Solids enchaîne les titres survoltés d'obédience shoegaze grunge. Au menu, batterie saccagée, guitare en pétard à la J. Mascis et chant façon Lou Barlow. C'est virulent, très efficace en live, le volume ne cache pas l'existence d'une écriture assez bluffante et ça donne envie de se jeter partout. K-X-P Comme le krautrock psychotique des Finlandais de K-X-P, une sorte de secte avec trois... Lire la suite

Thurston Moore, Fuzz, Wand, Timber Timbre, Algiers, The Notwist, Sun Kil Moon (La Route du Rock Collection été 2015)

Critique écrite le 01 décembre 2015, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, Saint-Malo 13 & 14 août 2015

Thurston Moore, Fuzz, Wand, Timber Timbre, Algiers, The Notwist, Sun Kil Moon (La Route du Rock Collection été 2015) en concert

Encore une très bonne édition de La Route du Rock, avec quatre jours permettant de plonger dans un grand bain de musique indé classieuse, du 13 au 16 août 2015, à quelques encablures de Saint-Malo... Dès le début du festival, le jeudi 13 août à La Nouvelle Vague, la SMAC de Saint-Malo, le ton est donné par l'intermédiaire de deux excellents concerts de Sun Kil Moon, avec un Mark Kozelek toujours aussi torturé, touchant, anti photographe (anti tout en fait) et drôle dans ses névroses, et The Notwist, qui rejoue son album culte Neon Golden en utilisant sa science habituelle du mélange électro, noise et rock... La soirée se termine avec un très bon rappel de The Notwist, un groupe toujours précieux en live. Wand Le lendemain, le traditionnel déluge d'avant festival permet d'arriver sur un site détrempé et drainé à 50%, la grande scène du Fort de saint-Père étant au sec mais la deuxième, placée en face, une nouveauté et une excellente idée, ne bénéficiant pas des mêmes aménagements. Bref, c'est la pataugeoire, mais on s'en fout car le premier groupe à officier en live, Wand, délivre un set renversant de rock garage mâtiné de grunge et psyché. Pote de Ty Segall, le leader de ce combo ricain est lui-aussi un petit... Lire la suite

Wand : les chroniques d'albums

Wand : Plum

Chronique écrite le 22/09/2017, par Pierre Andrieu

Wand : Plum

Après une pause mise à profit pour tourner en tant que membres actifs de Ty Segall And The Muggers et pour enregistrer à la cool en jammant longuement (de mars à décembre 2016 quand même... ), le groupe californien Wand fait son come back avec un nouveau line up, un nouveau son plus pop et forcément, un nouvel album, dont il est question ici... Quatrième disque de la troupe évoluant entre rock garage, pop glam 'n folk et psyché, Plum est une œuvre collective réalisée de concert par le noyau dur du combo, Cory Hanson (guitare et voix), Lee Landey (basse) et Evan Burrows (batterie), plus deux nouveaux arrivants : Robbie Cody (guitare) et Sofia Arreguin (claviers et voix). Le mystérieux objet présenté sous pochette ornée d'un nuage bleu est une très belle collection de morceaux pouvant prendre la forme de pop songs inspirées par David Bowie, T Rex ou Paul McCartney, de folk songs mélancoliques, de décharges garage bien senties ou de morceaux trippants ayant manifestement émergé après des séances prolongées de jam sessions nébuleuses et enfumées. Le... Lire la suite

Wand : Vidéo