Accueil Warmduscher en concert
Lundi 23 septembre 2019 : 14397 concerts, 25682 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.


Basé à Londres, Warmduscher est un groupe de punk rock barré composé de membres du fameux combo Fat White Family et d'une de ses émanations, Insecure Men... En concert en 2018 et 2019 pour présenter en live l'album Whale City.

Site

Warmduscher en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Warmduscher : l'historique des concerts

Di.

24

Fév.

2019

Death Valley Girls en concert
Warmduscher + Death Valley Girls Death Valley Girls | Warmduscher
L'Aéronef - EuraLille (59)

Sa.

23

Fév.

2019

La Route du Rock Collection Hiver en concert
La Route Du Rock Collection Hiver 2019 - samedi 23 février : Anna Calvi, Warmduscher, Drahla, Boy Harsher, Bc Camplight La Route du Rock Collection Hiver | Drahla | Anna Calvi | Warmduscher
La Nouvelle Vague - St Malo (35)

Ve.

22

Fév.

2019

La Route du Rock Collection Hiver en concert
La Route Du Rock Collection Hiver 2019 - pass 2 jours : Flavien Berger, Bodega, Mermonte, Cannibale, Marble Arch, Anna Calvi, Warmduscher, Drahla, Boy Harsher, Bc Camplight La Route du Rock Collection Hiver | Bodega | Flavien Berger | Mermonte | Drahla | Warmduscher | Marble Arch | Anna Calvi | Cannibale
La Nouvelle Vague - St Malo (35)

Ve.

22

Fév.

2019

Warmduscher + Surfbort les Abattoirs - Bourgoin Jallieu (38)

Sa.

16

Fév.

2019

Warmduscher Chabada - Angers (49)

Ve.

15

Fév.

2019

The Psychotic Monks en concert
Warmduscher + Cannibale + The Psychotic Monks The Psychotic Monks | Warmduscher | Cannibale
La Nef - Angoulême (16)

Je.

14

Fév.

2019

Me.

13

Fév.

2019

Les Lullies en concert
Warmduscher + Les Lullies Warmduscher | Les Lullies
Rockstore - Montpellier (34)

Warmduscher : les dernières chroniques concerts 7 avis

Fat White Family (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019)

Critique écrite le 06 juin 2019, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 30 mai 2019

Fat White Family (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

Après s'être enquillé à la suite les stimulants (voire géniaux pour certains) concerts d'Aldous Harding, Shellac, Ron Gallo, Kurt Vile et Built To Spill lors de la première journée du This Is Not A Love Song Festival à Nîmes, on arrive à un niveau d'excitation parfait pour se prendre en pleine face le set final de Fat White Family ! Le groupe anglais - visiblement désintoxiqué depuis l'enregistrement de son dernier album, le très bon "Serfs Up !", mais toujours aussi barré et chaotique en live, ouf ! - offre une grand messe magistralement détraquée dans la grande salle de Paloma de une heure à deux heures du matin. Crane rasé, rapidement torse nu, fringué comme un hooligan avec son short long peu seyant, Lias Saoudi, le lider maximo de la troupe qui compte en tout sept membres actifs, irradie tout le show de sa classe maléfique en utilisant sa voix de prêcheur peu catholique, entre Iggy Pop, Lou Reed et Serge Gainsbourg. En le voyant danser comme un malade mental tout en susurrant des incantations zarbies ou en hurlant avec férocité, on pense à une sorte de gourou capable de jeter un sort sur des foules entières, rapidement réduites au statut d'une masse d'adeptes prisonniers à l'insu de leur plein gré. Le mec a une telle... Lire la suite

Anna Calvi + Warmduscher + Boy Harsher + Drahla (La Route du Rock Collection Hiver 2019)

Critique écrite le 07 mars 2019, par Pierre Andrieu

La Nouvelle Vague, Saint-Malo 23 février 2019

Anna Calvi + Warmduscher + Boy Harsher + Drahla (La Route du Rock Collection Hiver 2019) en concert

Après un vendredi de haut vol permettant de voir à l'œuvre à La Nouvelle Vague Marble Arch, Mermonte, Flavien Berger, Bodega et Cannibale, le dernier soir de la Route du Rock Collection Hiver n'est pas en reste puisqu'il offre sur un plateau le post punk abrasif de Drahla, le rock magistralement emphatique d'Anna Calvi, la darkwave gothique de Boy Harsher et le rock défoncé de Warmduscher... Drahla Suite à l'annulation du show de BC Camplight prévu à 20 heures, on peut prolonger notre apéro au coucher de soleil sur la plage du Sillon puis arriver en pleine forme et dans les temps pour le concert de Drahla, qui débute à 21 heures... Il aurait été dommage de louper ça car le jeune groupe anglais emmené par une chanteuse au timbre rappelant celui de Kim Gordon de Sonic Youth se lance dans un set à la fois pointu, stimulant et rafraîchissant. Le post punk noise pratiqué par les musiciens basés à Leeds est agressif, grinçant et brillamment relevé d'un saxophone free. C'est le genre de truc bienvenu pour électriser un début de soirée. Les fans de bruit punk distordu lardé de parties vocales revenues de tout devraient se pencher sur les œuvres des très doués extrémistes de Drahla ! Anna Calvi La divine et... Lire la suite

Warmduscher + Super Sympa

Critique écrite le 19 février 2019, par Daddrock

Petite Coopé, Clermont-Ferrand 12 février 2019

Warmduscher + Super Sympa en concert

Par quel bout musical commencer l'année ? On se dit qu'il sera difficile d'égaler une année 2018 ENORME. Les programmations des festivals 2019 sont toutes plus pathétiques les unes que les autres. Encore un mois à patienter pour voir surgir les fauves dans l'antique Fourvière. Les soirées hivernales dans les clubs musicaux, Coopé, Cargot de Nuit, Supersonic, Epicerie... sont des refuges où l'on aime se ressourcer, explorer une musique imaginative, débauchée mais intelligente. Super Sympa Le McDo à peine digéré, toujours pas trouvé cette table qui peut te servir en 20' à deux pas de la Coopé. On me souffle Muzicity. Promis, je teste lors de ma prochaine escale. L'entrée dans la Petite Coopé est violente. Mes cages à miel sont littéralement atomisées par la musique expérimentale de Super Sympa. Sympa l'accueil. Super Sympa l'ordonnance pour les prothèses auditives. Distorsion de sons. Frappes violentes sur les fûts. A qui des trois furieux le record du sonomètre ? Sceptique, je réclame une bière et des bouchons au comptoir. Le bruit cesse. Trop tard. Les oreilles sifflent déjà. Le talent ne se mesure pas à la puissance du son. Bonsoir les enfants. Warmduscher Warmduscher se pointe. Bande foutraque. L'impression que les quatre... Lire la suite

Warmduscher + Super Sympa

Critique écrite le 15 février 2019, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 12 février 2019

Warmduscher + Super Sympa en concert

Il est de bon ton de dire qu'il n'y a pas assez de trucs indé et rock 'n roll à La Coopé, mais quand il y a une belle affiche avec un groupe pas très connu ou peu consensuel comme l'excellent combo nommé Warmduscher, personne ou presque ne se déplace. Il est parfois désespérant de constater à quel point les gens sont cons, et peu curieux... Bref, c'est pas la foule des grands jours en ce mardi 12 février dans le club de la rue Serge Gainsbourg, mais il y a assez de monde pour que ce ne soit pas la lose totale. Et puis ceux qui se sont déplacés ne sont pas là pour faire de la figuration, donc c'est cool ! Super Sympa En première partie, les locaux de l'étape à l'improbable nom de Super Sympa font tout pour exploser les oreilles du public avec leur krautrock de l'espace joué à l'arrache et à fort volume... Les morceaux sont longs, instrumentaux, assez expérimentaux et pas forcément calés, le trio machines/synthés, guitare et batterie n'a visiblement pas pour but de faire de la pop consensuelle, encore moins de flatter l'auditeur dans le sens du poil. Malgré la jeunesse du projet et les défauts inhérents à cette caractéristique, ça fonctionne : les vertus "psyché barrées" du truc emportent l'auditeur assez loin, grâce à de puissants... Lire la suite

Warmduscher : Vidéo



Warmduscher : écoute