Accueil Weepers Circus en concert
Mercredi 25 avril 2018 : 10549 concerts, 24960 chroniques de concert, 5211 critiques d'album.


Weepers Circus ? Mais qu'est ce que c'est que ce cirque ?

Outre une riche discographie située entre la chanson française et le rock, outre des capacités musicales et harmoniques extrêmement variées, outre des collaborations artistiques très riches avec le gratin de la chanson (Olivia Ruiz, Cali, les Têtes Raides, Les Ogres de Barback, etc...) les cinq musiciens déploient depuis plus d'une décennie sur scène des concerts superbes, poétiques et drôles, à ne pas manquer !

Voilà qui réjouira les adeptes de toujours comme ceux qui souhaiterons les découvrir. Après avoir joué plus de 200 fois son spectacle jeune public "A la récré" et parallèlement à la tournée "Le Grand Bazar" qui bat son plein, les cinq membres du Weepers Circus ont décidé de repartir sur la route pour une tournée des plus rafraîchissantes en version "Tout public" : il revisite le répertoire qu'il a déployé de scènes en scènes depuis plus de 10 ans. L'idée est de revenir aux fondamentaux : un concert énergique, vivant, coloré. Sans artifices de mise en scène, de samples ou de vidéos. Bref, l'énergie du rock, la force des textes, le plaisir d'être sur scène. De plus, certains titres plus rares ont été dépoussiérés et quelques reprises sont au programme.
Plus que jamais, la chanson reprend ses droits, les couleurs envahissent la scène et la fête peut commencer : que tout le monde chante !

Weepers Circus : vos chroniques d'albums
Site

Weepers Circus en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Weepers Circus : l'historique des concerts

Di.

03

Déc.

2017

Ve.

20

Oct.

2017

Weepers Circus / N'importe Nawak Théâtre Charles Dullin - Grand Quevilly (76)

Je.

13

Juillet

2017

Weepers Circus Quartier Orléans - Châlons-en-Champagne (51)

Di.

11

Juin

2017

Weepers Circus Chante N'importe Nawak Café de la Danse - Paris 11ème (75)

Di.

11

Déc.

2016

Babylon Circus en concert
The Best Circus Artists Weepers Circus | Babylon Circus | Best Coast
Les Fuseaux - Saint-Dizier (52)

Ma.

08

Nov.

2016

Weepers Circus présente "N'importe nawak" (Complet) Espace Culturel Django Reinhardt - Strasbourg (67)

Sa.

13

Août

2016

Festival Summerlied  en concert
Festival Summerlied 2016 : René Egles, Robert Franck Jacobi, Léopoldine HH, MatsKat et les Weepers Circus. Festival Summerlied | Weepers Circus
Open Air - Ohlungen (67)

Ve.

22

Avril

2016

Weepers Circus : les dernières chroniques concerts 8 avis

Weepers Circus (Festival de la Chanson Française d'Aix)

Critique écrite le 10 octobre 2009, par Philippe

Salle du Bois de l Aune, Aix-en-Pce 08 octobre 2009

Weepers Circus (Festival de la Chanson Française d'Aix) en concert

Les Weepers Circus ont beau sillonner l'hexagone depuis une dizaine d'années, ils ne passent pas si souvent par ici, et même dans ce cas on les rate régulièrement. Sur la base de ce constat problématique et frustrant - c'est l'un des meilleurs groupes de chanson rock en France et je les ai vus seulement 2 fois en dix ans - chaque fois à la Gare de Coustellet - je veux bien mettre en place un invraisemblable trajet pour y aller (de la marche, un bus, de la marche, une navette), au risque de dormir à Aix s'ils font un rappel de trop (le bus pour Marseille se transformant en citrouille après 23 h 30). D'autant qu'ils ont sorti il y a peu un très bon live et accessoirement, deux albums depuis notre dernière rencontre : le plutôt sombre La monstrueuse parade et le forcément plus gai Tout n'est plus si Noir. Autant de motivations qui me permettront de passer outre, le lieu un peu compliqué à atteindre, la salle trop grande pour eux, l'interdiction d'y boire un coup ou pire, le public assis. Soit la meilleure façon de tuer une ambiance, selon le principe du paratonnerre : toute la bonne énergie n'est reçue que par la tête du spectateur et descend directement dans le sol au lieu de lui agiter les jambes et les bras.. Bref, retour au... Lire la suite

Weepers Circus

Critique écrite le 18 juin 2009, par smol67

strasbourg 31 octobre 2008

Je suis ce groupe de puis plus de 10 ans, et à chaque fois, je ressort de leurs concerts de très bonne humeur, on prend un vrai plaisir à les voir évoluer sur scène (c'est d'ailleurs vraiment un groupe de scène, ils ont longtemps été mis en scène par Caroline Loeb et ont... Lire la suite

Weepers Circus

Critique écrite le 16 mars 2004, par céline

La Gare Coustellet 13 mars 2003

J'avais entendu parler de ce groupe, j'avais vu des albums, j'en avais même écouté un...il ne m'avait malheureusement pas tellement marquée. Je savais que c'était de la chanson française, alors j'ai dis : OK! De plus la salle de La Gare, je l'aime bien! C'est vrai, c'est fabuleux ce qu'elle est devenue en quelques années. Un beau lieu, avec une belle programmation, une équipe... Lire la suite

Weepers Circus + On vend la caravane

Critique écrite le 10 décembre 2007, par Mystic Punk Pingouin

Poste à Galène - Marseille 06 Décembre 2007

J'arrive pil-poil pour le début du set des On Vend la Caravane. La salle est peu fournie, une soixantaine de personne à peine. Triste semaine pour les concerts marseillais qui, à part le carton plein pour Aaron, n'auront pas vue foule cette semaine. Vous savez tout le bien qu'on pense des concerts d'on vend la Caravane, le groupe qui change de formation plus vite que son ombre. En dehors des indéboulonables Blah-Blah (chant, guitare et gouaille) et Julien (contrebasse et nonchalance) s'adjoint un batteur ce soir mais pas le saxophoniste de la dernière fois (indisponible pour cause de cassage de gueule par un vigile). Leur set sera plus électrique, ce qui nous change vu qu'on a plus l'habitude de les voir dans un format rue / cabaret. Et en plus le timing limité de leur set nous empêchent d'avoir droit aux entrants gouailleurs du Blah blah qui son quand même indissociables de leur univers. Ambiance plus rock française tendance blues avec une touche jazzy apporté par le batteur. La contrebasse est toujours aussi impeccable, derrière le côté "branle dans la lune", Julien étant un putain de bon musicien. On aura droit à un florilège de leur répertoire. Que ce soit ma préféré le connard du matin, ode à la connerie et à la... Lire la suite

Weepers Circus : les chroniques d'albums

Weepers Circus : Le Grand Bazar Du

Chronique écrite le 24/04/2014, par Pirlouiiiit

Weepers Circus : Le Grand Bazar Du

C'est désormais un incontournable sinon en tout cas un classique : le disque (souvent dit) "pour enfants" fait par des groupes qui d'habitude s'adressent plutôt à leurs parents. Après avoir beaucoup écouter le très très chouette Voleur de Sommeil de RIT et le plus vieux (mais très bon aussi) Enfantillages de Aldebert, je découvre que les Weepers Circus se sont aussi frotter à l'exercice et que cela a du leur plaire puisque celui ci est leur second. Comme la plupart de ces disques on trouve un bon paquet d'invités : ici les Ogres de Barback (qui doivent être sur tous les disques pour enfants qui sortent depuis Pitt'Ocha), Aldebert (qui vient de sortir son Enfantillages #2),... Lire la suite

Weepers Circus : En Concert

Chronique écrite le 01/08/2009, par Philippe

Weepers Circus : En Concert

Retour régulier sur la cadence de deux ans à laquelle ils nous ont habitué, des Weepers Circus, pour un septième album en forme de bilan d'étape, simplement appelé En concert (et faisant évidemment la part belle aux chansons du précédent, Tout n'est plus si noir). Rappelons qu'il s'agit d'un très attachant groupe strasbourgeois de chanson française à la sauce, selon inspirations, pop/rock/musette/oriental, division 2 en notoriété mais division 1 en qualité (comme souvent hélas), et qui taille la route à coup de live poétiques et habités, depuis 1988 à en croire leur site (au Collège Lucie Berger !), et au moins jusqu'à ce jour d'octobre 2008 au 23 à Strasbourg. Certes plus fréquents dans le grand est, on a toutefois pu les pister à Paris, Marseille, Coustellet ou ailleurs, à condition de bien guetter leurs passages. Les membres du groupe, musiciens reconnus, multiplient d'ailleurs aussi les collaborations (au théatre de salle ou de rue, en salle avec des chanteuses ou même pour intervenir dans un album de grind metal...) et invitent régulièrement d'autres pointures comme Olivia Ruiz ou Mathias Malzieu à venir les rejoindre sur disque. Bref, l'affaire part en fanfare gipsy-rock sur Ma... Lire la suite

Weepers Circus : Tout N'est Plus Si Noir

Chronique écrite le 07/11/2007, par Philippe

Weepers Circus : Tout N'est Plus Si Noir

Chouette ! Deux ans se sont écoulés depuis leur dernière Monstrueuse Parade, et du coup le Weepers Circus revient, avec une belle régularité et un nouvel album un brin plus joyeux, le bien nommé Tout n'est plus si Noir (une version sombre de la couverture figure tout de même au verso). Rien d'étonnant : le cirque des gens qui pleurent taille crânement sa route en publiant de bons disques à ce rythme depuis ... une bonne décennie déjà ! Après une intriguante intro orientale, on reconnait vite son très reconnaissable mélange 50/50 de chanson française et de rock (mettons, dans le cercle d'influence des Têtes Raides), avec la voix typique d'Alexandre George et la clarinette virevoltante : Tout le monde chante en a d'ailleurs de faux airs, de têtes raides. Sonnant à l'occasion un peu variète (Liverpool), mais aussi joliment balade (Le Coupable) ou... Lire la suite

Weepers Circus : La Monstrueuse Parade

Chronique écrite le 02/11/2006, par valerie

Weepers Circus : La Monstrueuse Parade

Très difficile de décrire à n'importe quel quidam ce qu'est le Weeper Circus. On se perd soit même dans cette explosion de créations qui part dans tous les sens au fil des années. Il faut suivre le train, le prendre en route, ne pas le lâcher, courir après car pour sûr il vous emmènera vers des destinations nouvelles à découvrire et à apprécier. Plusieurs Mouvements dans cet album, bien découpé et bien ordonné. Des chansons à double écoute. Le quotidien de tout un chacun, triste, éprouvant, tapi au fond des êtres et qui toque, et attend pour se réveiller ; Et le choc de la thématique du film de Tod Browning de 1932. Une nouvelle compréhension, des images d'un cirque d'où raisonnent les paroles Du Cirque. A écouter selon l'envie du moment, d'une façon ou d'une autre. La performance scénique est d'autant plus attendue que le début de l'album est mélancolique et que la précédente tournée était explosive. Néanmoins on n'arrive à... Lire la suite