Accueil White Lies en concert
Samedi 16 décembre 2017 : 10872 concerts, 24778 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


White Lies est un groupe anglais de pop rock indé influencé par Joy Division, Sisters of Mercy ou encore Nick Cave. Les tubes de ce combo très ambitieux seront écoutables en concert en France en 2013...

Site

White Lies en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

White Lies : l'historique des concerts

Je.

05

Oct.

2017

Ve.

11

Nov.

2016

Festival Metropop en concert
Festival Metropop 2016 : White Lies, The Kills, etc. Festival Metropop | The Kills | White Lies
Métropole - Lausannee (ch)

Sa.

15

Oct.

2016

White Lies + The Ramona Flowers Le Trabendo - Paris (75)

Je.

10

Juillet

2014

Bilbao Bbk Live en concert
Franz Ferdinand, Phoenix, Vetusta Morla, Crystal Fighters, John Newman, White Lies, Parquets Courts, Bleachers Bilbao Bbk Live | Phoenix | Franz Ferdinand | White Lies | Crystal Fighters | John Newman
Plein Air - Bilbao (Esp)

Sa.

28

Juin

2014

Festival Rock-A-Field en concert
Skrillex, Alice In Chains, Foals, Ellie Goulding, White Lies, Shaka Ponk, Foster The People, Gold Panda, Thees Uhlmann, Natas Loves You, Camo & Krooked present Zeitgeist, Claire, Versus You, Dream Catcher, Lost In Pain. Festival Rock-A-Field | Shaka Ponk | Foals | White Lies | Dream Catcher | Alice in Chains | Camo & Krooked | Gold Panda | Foster the People | Skrillex | Versus You | Ellie Goulding | Natas Loves You
Herchesfeld - Roeser Crauthem - Luxembourg city

Ve.

27

Juin

2014

Festival Rock-A-Field en concert
Festival Rock-A-Field 2014 / Pass 3 jours : Thirty Seconds To Mars, Kings Of Leon, Skrillex, Shaka Ponk, Interpol, Alice In Chains, Alter Bridge, Chvrches, Foals, The Hives, Triggerfinger , White Lies Festival Rock-A-Field | Kings of Leon | Shaka Ponk | Interpol | Triggerfinger | The Hives | Thirty Seconds To Mars | Foals | White Lies | Alice in Chains | Alter Bridge | Wiz Khalifa | Skrillex | Chvrches | Jungle
Herchesfeld - Roeser Crauthem - Luxembourg city

Di.

01

Déc.

2013

In The Valley Below en concert
White Lies + In The Valley Below White Lies | In The Valley Below
Trianon - Paris 18ème (75)

Sa.

30

Nov.

2013

In The Valley Below en concert
White Lies + In The Valley Below White Lies | In The Valley Below
Ancienne Belgique - Bruxelles (B)

White Lies : les dernières chroniques concerts 4 avis

Rock Werchter 2017 - Jour 2 : Radiohead - White Lies - Jaïn - Royal Blood - James Blake

Critique écrite le 09 juillet 2017, par Cabask

Werchter 30 juin 2017

Rock Werchter 2017 - Jour 2 : Radiohead - White Lies - Jaïn - Royal Blood - James Blake en concert

2ème jour de festival vendredi 30 juin après une bonne nuit de sommeil. Nous faisons même un détour dans le centre de Malines pour y (très bien) manger. En arrivant, nous entendons la fin du set de Nathaniel Rateliff & the night sweats lors de la nouvelle file d'attente pour entrer. Ça a l'air très bon et typiquement américain. Nous n'aurons pas le temps de le voir de près. White Lies Montent ensuite sur scène White Lies, qui à part peut-être leur gros succès To lose my life ne nous a vraiment pas enflammé du tout. On a abandonné au bout de 4 ou 5 titres, tellement ce post new wave sonnait daté et ennuyeux. Jain On en a profité pour aller écouter la Française de l'étape, à savoir Jain. Bien que pas fan sur disque, trouvant le tout un peu trop répétitif, je dois avouer que l'expérience live a été très agréable. Le tout est très entraînant, la bougresse sait emmener le public sans trop en faire. C'est en place et entraînant, parfaitement taillé pour les festivals. Excellent moment donc. Birdy En allant se sustenter, on voit une partie du concert de Birdy sur écran géant. C'est sympa comme musique de fond on va dire... Royal Blood La grosse claque du jour est à mettre à l'actif du duo anglais Royal... Lire la suite

White Lies

Critique écrite le 17 décembre 2013, par Jean-Charles Belmont

Le Trianon, Paris 1er décembre 2013

White Lies en concert

C'est dans la magnifique et intimiste salle du Trianon de Paris que White Lies donne rendez-vous à ses fans pour la seule date en France du Big TV Tour. Le public est au rendez-vous et à ma grande surprise il est composé de plusieurs générations qui n'ont pourtant pas l'habitude de se côtoyer ou alors rarement ! On pourrait croire que le groupe anglais est calibré pour plaire à la jeune génération ipod et bien non ! La cold wave délivrée par White Lies a su rassembler les âges et attire également les fans de Joy Division, The Cure et autres admirateurs de Depeche Mode. Le trio composé de Harry McVeigh au chant et à la guitare, Charles Cave à la basse, et Jack Lawrence-Brown à la batterie, arrive sur scène. Une véritable acclamation de la part de la salle, on dirait bien que le combo britannique est réellement attendu ! White Lies... Lire la suite

30 Seconds To Mars + White Lies

Critique écrite le 28 novembre 2011, par Konguru

Zénith Sud - Montpellier 22 Novembre 2011

30 Seconds To Mars + White Lies en concert

Il ne fallait pas arriver en retard pour apprécier le concert de White Lies, première partie de 30 Seconds To Mars sur leur tournée française de novembre. Si les londoniens ont tourné dans les plus grands festivals d'Europe cet été, ils peinent encore à trouver leur public en France. Leur premier opus intitulé To Lose My Life cachait de véritables pépites Farewell To The Fairground, Death, A Place To Hide qui ont été jouées en live ce soir-là. Reality, second album du groupe, avec son approche plus commerciale a déçu les fans de la première heure mais a permis au groupe de toucher un public plus large. Preuve en est avec Bigger Than Us, single du dernier album, qui annonce la fin du concert et qui fait bouger la foule. White Lies, pendant leur set d'une quarantaine de minutes, joue davantage de morceaux de leur premier album, et c'est tant mieux. Le public qui paraissait pourtant difficile à convaincre est conquis et chauffe désormais sa voix pour l'arrivée sur scène de 30 Seconds To Mars. Après une petite demi-heure passée à vérifier que tout soit prêt, l'ambiance monte : ça chante dans les tribunes sur le son de The Cure... Les lumières s'éteignent, arrivée des musiciens sur scène qui commencent à jouer les... Lire la suite

Stolen Sweet Hearts + Sarah Blasko + Eiffel + Maccabees + Coeur de Pirate + White Lies + Wax Tailor + Indochine + Luke (Festival Musilac 2010)

Critique écrite le 26 juillet 2010, par Melanie V

Esplanade du lac/Aix les Bains 18 Juillet 2010

Stolen Sweet Hearts + Sarah Blasko + Eiffel + Maccabees + Coeur de Pirate + White Lies + Wax Tailor + Indochine + Luke (Festival Musilac 2010) en concert

Il est 14h, les barrières bloquent l'accès aux scènes, mais les indofans sont au rendez-vous. Ils chantent déjà sur les tubes des balances du groupe. Nous sommes de retour à Musilac (comme le soleil) pour cette dernière journée. Et après le sprint des fans pour les premiers rangs, nous découvrons Stolen Sweethearts. Et je prends alors conscience qu'ouvrir une journée de festival par un groupe de rock français anglophone est sûrement devenu une tradition. Même si leur musique reste excellente, un plat réchauffé est toujours moins bon. Ensuite la programmation nous avait annoncé La Patere Rose, mais en fait non ça sera Sarah Blasko. Oulala ! que se passe-t-il aujourd'hui ? Serait-ce la chaleur ? La douce voix de Sarah, tout comme le public, semble écrasée sur l'esplanade par ce soleil de dimanche. L'australienne fait étrangement penser à Cat Power, mais le public de majorité indochinoise n'accroche pas, trop fatigué, trop chaud ! Mais Eiffel rebooste tout ça, avec son rock français (en français s'il vous plait) à la Noir Désir. Le chanteur a d'ailleurs des faux airs de Bertrand Cantat. Ils sont relayés haut la main par The Maccabees, qui récolte une ovation du public. Il est 18h. Le soleil libère le public de ses... Lire la suite