Accueil Woody Murder Mystery en concert
Mercredi 15 août 2018 : 11811 concerts, 25128 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.


Originaire de Clermont-Ferrand, le groupe Woody Murder Mystery fait dans la pop rock psyché. Woody Murder Mystery publie un nouvel album nommé "Lost in Beaucaire" le 25 mai 2018 via Freemount Records et Differ-Ant. A lire, une interview de Woody Murder Mystery à propos de cet album...

Woody Murder Mystery : vos chroniques d'albums
Site

Woody Murder Mystery : l'historique des concerts

Sa.

26

Mai

2018

The Marshals en concert
Freemount Party volume 3 : Woody Murder Mystery (Release party) + The Marshals + The Machinists + DJ Bad Taste Woody Murder Mystery | The Marshals
Le Fotomat - Clermont-Ferrand (63)

Woody Murder Mystery : les dernières chroniques concerts 3 avis

Woody Murder Mystery (release party de l'album Lost In Beaucaire)

Critique écrite le 05 juillet 2018, par Pierre Andrieu

Fotomat, Clermont-Ferrand 26 mai 2018

Woody Murder Mystery (release party de l'album Lost In Beaucaire) en concert

Pour fêter la sortie de son excellent album de pop psyché intitulé Lost In Beaucaire, le groupe auvergnat Woody Murder Mystery était en concert au Fotomat à Clermont-Ferrand le 26 mai... Cette petite sauterie appelée " release party " dans le jargon des professionnels de la profession était organisée par le label Freemount Records, comme celle qui avait permis de faire la fête en compagnie de Dragon Rapide, une autre sortie maison de fort bon aloi. Programmé en début de soirée - ce qui n'est pas forcément une bonne idée, on apprécie qu'il y ait quelques préliminaires avant d'entrer dans le vif du sujet -, le set des Woody Murder Mystery constitue une nouvelle fois un très bon moment, même si l'ambiance est un peu moins à la folie que la dernière fois, il est vrai particulièrement débridée. Tel un Ringo Starr avec un voix lennonienne, le lider maximo du groupe, Baptiste Rougery, officie en front de scène à la batterie et au chant, il est entouré d'un excellent groupe sachant être à la fois fin, groovy et pas maladroit pour faire monter la sauce sonique. Le public, nombreux (même un soir de finale de la ligue des champions !), apprécie le généreux étalage de classe. Ce concert bien envoyé donne une... Lire la suite

Interview du groupe Woody Murder Mystery pour la parution de l'album Lost In Beaucaire

Interview réalisée le 26 mai 2018, par Pierre Andrieu

Clermont-Ferrand Mai 2018

Interview du groupe Woody Murder Mystery pour la parution de l'album Lost In Beaucaire

Merci à "Don't you (Forget about me)" de Simple Minds, "She drives me crazy" de Fine Young Cannibals et à cette fameuse drogue qui sévit actuellement dans les rues de Los Angeles, La Gentiane Couderc du Cantal, d'avoir donné envie à Baptiste Rougery d'enregistrer avec son groupe Woody Murder Mystery l'album "Lost In Beaucaire", une petite merveille de pop psyché qui vient tout juste de sortir chez Freemount Records/Differ-ant et qui ravira les fans des Beatles, de BJM et de Polnareff... Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur ce mystérieux autant que fameux groupe américain est à lire ci-dessous, dans une interview vérité recueillie en exclusivité mondiale au prix d'un harassant aller-retour en avion en Californie payé par la maison de disques. Et oui, je sais, ça fait rêver cette passionnante vie d'intervieweur de stars... Tu peux raconter en quelques mots l'histoire de ton groupe, Woody Murder Mystery ? Baptiste Rougery : L'histoire de Woody Murder Mystery, c'est un meurtre. Ça commence comme dans un film noir, un type embarqué dans une sale histoire, en cavale, changeant chaque soir d'identité... Qui a trouvé le nom du groupe ? C'est un hommage à Woody Allen ? C'est moi qui ai trouvé le nom Woody Murder Mystery.... Lire la suite

Dragon Rapide + Woody Murder Mystery + Adam Wood (Freemount Party volume 2)

Critique écrite le 10 février 2018, par Pierre Andrieu

Fotomat', Clermont-Ferrand 2 février 2018

Dragon Rapide + Woody Murder Mystery + Adam Wood (Freemount Party volume 2) en concert

Très bonne soirée que cette Freemount Party volume 2 organisée au Fotomat' à Clermont-Ferrand pour la sortie de l'excellent premier album de Dragon Rapide, See The Big Picture (chronique à lire ici)... Adam Wood Les festivités commencent avec un show case d'Adam Wood, dont le leader a créé le label Freemount Records et qui présente son très bon répertoire folk rock en version trio (sans batterie donc), avec un max de prometteurs nouveaux morceaux, plus des titres plus anciens et tout aussi marquants... C'est bien foutu, chanté de manière racée et arrangé classieusement avec guitare sèche, six cordes branchée sur le courant et piano électrique. On attend la suite ! Woody Murder Mystery Grand happenning peu après avec les zozos psyché de Woody Murder Mystery, qui proposent une belle montée en puissance sur leur carpette volante boostée aux effluves droguées du Velvet Underground, des Doors et du Brian Jonestown Massacre d'Anton Newcombe. Le facétieux lider maximo du combo décide ce soir d'abandonner sa guitare pour se la jouer Ringo Starr derrière une batterie, bien secondé qu'il est ce soir par trois guitaristes, un bassiste et une organiste chanteuse. Entre deux ou trois discours débiles à souhait (et un peu trop... Lire la suite

Magnetix presents Avenue Z + Woody Murder Mystery + My Name Is Nobody (Festival Nouveau Western 2016)

Critique écrite le 24 mai 2016, par Pierre Andrieu

Le Pocoloco, Clermont-Ferrand 7 mai 2016

Magnetix presents Avenue Z + Woody Murder Mystery + My Name Is Nobody (Festival Nouveau Western 2016) en concert

Très bonne soirée en compagnie du garage sauvage d'Avenue Z (aka le nouveau projet des Magnetix), de la pop psychédélique de Woody Murder Mystery et de la folk joliment aride de My Name is Nobody, et ce dans le cadre du festival Nouveau Western au Pocoloco, à Clermont-Ferrand, le 7 mai... Pas grand monde dans la salle, qui sonne donc un peu creux, ce qui est bien triste certes, mais ne va pas nous gâcher notre plaisir de voir en live My Name is Nobody, qui délivre un très beau set hyper intimiste en solo, avant d'être rejoint à la guitare et à la batterie sur le très beau dernier morceau par deux Woody Murder Mystery. Le groupe clermontois, qui remplace Adam Wood, malade, au pied levé, enchaîne ensuite avec un bon concert, entre pop ciselée avec voix nasillarde et jolies montées psyché. Tout cela aurait gagné à être un peu plus pro, les bavardages entre les morceaux - ou même pendant - nuisent, à notre humble avis, au décollage du public vers d'autres sphères. Bref... C'est... Lire la suite

Woody Murder Mystery : les chroniques d'albums

Woody Murder Mystery : Lost In Beaucaire

Chronique écrite le 24/05/2018, par Pierre Andrieu

Woody Murder Mystery : Lost In Beaucaire

Déjà repéré lors de concerts assez extravagants permettant d'opérer un rapprochement miraculeux dans l'ex capitale du rock, Clermont-Ferrand, entre le Brian Jonestown Massacre d'Anton Newcombe (grosse influence du groupe), le Patrick Juvet d'"Où sont les femmes ?" (parfois repris en fin de concert en version psyché délirante) et le Michel Polnareff de "Sous quelle étoile suis-je né ?" (joliment interprété en live), le groupe à géométrie variable Woody Murder Mystery sort un deuxième album de nature à faire sauter de joie les fans de pop psyché aimant se droguer gentiment, avant de faire l'amour dans les herbes folles en haut des dunes... Composé, écrit, chanté (façon Lennon jeune), joué et enregistré par le facétieux et très doué leader du groupe, Baptiste Rougery, Lost In Beaucaire bénéficie également du chant suave et aérien de Jeanne Monteix (qui cosigne un titre) et des chœurs bienvenus de Grégoire Lafarge. Sur deux faces de vinyle regroupant douze titres en français et en anglais (avec délicieux accent so frenchy), le disque est un véritable sans faute hyper bien foutu et admirablement arrangé (Mellotron, guitare, basse, batterie, effets psyché très George Harrison/Brian Jones etc.). Les fans des Beatles, des Byrds, de BJM, de... Lire la suite

Woody Murder Mystery : Vidéo